Forum basé sur l'univers d'Harry Potter ! Notre secret a été percé à jour : les modlus savent que nous existons et la guerre a commencé
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Merci de penser à voter au TOP SITE

Partagez | 
 

 Une possible lune de miel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philomena Albacova Kenaël
Professeur d'astronomie
avatar

Date d'inscription : 12/08/2014
Messages : 90

MessageSujet: Une possible lune de miel   Dim 29 Mai - 19:38

Cela faisait cinq ans, que la guerre était terminée et que nous ne courrions plus aucun danger. Cinq ans que l’on pouvait vivre sans soucis, sans avoir peur de perdre l’un des nôtres. Et surtout cinq ans que mon homme m’avait demandé en mariage et que j’avais accepté avec passion et amour. Aujourd’hui, ça faisait cinq ans qu’on était marié et que je vivais les plus belles années de mon existence. J’étais heureuse comme personne ne pourrait l’être.

Au vue du contexte dans lequel nous étions, Mathéo et moi avons décidé de ne pas nous marier en grande pompe et seulement faire un petit office, dans les bois, près de notre maison, avec quelques amis et Franz ainsi que Thania et mon neveu Evan. Nous étions une véritable famille même si Thania n’était plus à la maison. Elle faisait encore ses études à Poudlard et passait aussi du temps avec sa mère biologique même si je me méfais d’elle.

Pour fêter notre anniversaire de mariage, nous avions décidé avec Mathéo de nous octroyer notre lune de miel car nous n’en n’avons pas eu à cause de nos emplois du temps chargés : moi, en étant prof d’astronomie et lui en étant infirmier et responsable de service à l’hôpital de Saint-Mangouste. Maintenant nous pouvions. J’avais demandé à Sylvius, si je pouvais prendre deux semaines de congé pour profiter au moins de cette partie de notre mariage ; et il m’avait donné sa bénédiction. Mathéo devait demander de son côté. J’attendais sa réponse, ce soir.

Thania étant en cours, elle ne serait pas seule à la maison. Il nous restait à savoir si nous prenions Franz ou pas. J’aimais mon fils mais je voulais profiter de mon mari et cela faisait longtemps qu’il n’avait pas vu son grand-père en Hongrie. Il fallait en profiter car il allait rentrer à Poudlard et il ne sera pas aussi libre qu’avant et ça lui fera du bien de prendre un nouvel air avant de commencer ses études.
J’étais dans la cuisine en train de préparer le repas pour ma petite famille en attendant avec appréhension, la venue de Mat’ et de la décision de la directrice de Saint-Mangouste. J’espérais qu’elle le laissera prendre un congé de plusieurs semaines. Je m’activais donc tout en remuant mes pensées et en faisant des projets ou des ébauches de projets dans ma tête en ce qui concernait ma vie avec Mat’. Je me demandais où est-ce que nous irions pour notre lune de miel si nous le pouvions. On n’aura jamais vu ça. Une lune de miel après cinq ans de mariage. Cela me faisait rire que l’on ne fasse pas comme les autres. J’aimais ça. Nous avions notre propre cocon et ça m’allait bien.

Le bruit de la porte d’entrée me fit lever les yeux et poser mes ustensiles. Je partis à l’encontre de mon mari, impatiente de savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathéo Kénaël
Membre du personnel de St Mangouste
avatar

Date d'inscription : 02/09/2014
Messages : 20

MessageSujet: Re: Une possible lune de miel   Lun 30 Mai - 13:53



Une possible lune de Miel

Famille Kénaël Albacova


J'étais sur le chemin du retour, je venais de faire deux très grosses semaine à plus de 50 heures, j'étais épuisé mais heureux.
Aujourd'hui était un jour spécial c'était l'anniversaire de notre mariage avec Philomena, en effet depuis maintenant 5 ans nous nous étions dit oui, unis pour l'éternité. Mais malgré ce jour magnifique nous avions eu quelques retenues sur notre mariage et sur la fête car nous étions à la fin de la guerre et en discutant tout les deux on avait trouvé inapproprié d'imposer notre bonheur aux personnes qui avaient perdus des membres chers.

Nous avions donc fait une cérémonie simple mais belle et romantique. Maintenant 5 ans avaient passé depuis ce moment là, la paix était revenu et nous avions décider tout les deux qu'il était temps d'avoir notre lune de miel rien qu'à nous et comment ne pas profiter de notre anniversaire de mariage?
Le seul soucis étaient nos emplois du temps, entre Poudlard et sainte Mangouste c'était tout bonnement impossible de se trouver un créneau de plusieurs jours pour partir quelque part.

Mais Philomena avait un don, je me demandais même si elle parlait pas aux étoiles car nous avions une bonne étoile au dessus de nous. Sylvius avait accepté de donner des congés à ma femme pour profiter de notre possible lune de miel. Il ne restait plus que moi.... un peu plus compliqué car étant responsable de partie il fallait que tout soit réalisable si je n'était pas là.
J'avais donc été voir la directrice Miss Harrinton, et lui avait exposé ma situation et elle avait accepté ma demande de deux semaines de congés avec pour condition d'être à jour et même en avance sur les papiers de l'étage ainsi que de bouclé les post-ops de tout mes patients. J'avais également pour tache de veiller à ce que mon second puisse réussir à gérer en mon absence.

Voila pourquoi j'étais claquer mais heureux. J'avais un sourire aussi grand que ma bouche pouvait créer. J'étais à quelques pas de la maison quand je sentis une odeur délicieuse.

- Uhmmmm chérie que je t'aime ...  

Je fis apparaitre des Lys blanches dans mes mains et ouvrit la porte. A peine allais-je dire que j'étais rentré que je vis ma femme apparaitre devant moi. Je l'admirais quelques instants, qu'elle était belle, naturelle et élégante à la fois. J'allais en avant d'elle pour lui poser un baiser sur la bouche.

- Bonjour mon étoile, ça sent super bon à des kilomètres ! heureusement nous  ne sommes pas si proche du château si non tout les élèves de poudlard seraient à nos portes !

Je voyais à ses yeux qu'elle était impatiente de la réponse que j'allais lui donner en rapport à notre possible lune de miel. Je n'allais pas la faire attendre plus longtemps.

- Chérie, j'ai réussi à avoir mes deux semaines ! Nous allons pouvoir partir ! Il ne reste plus qu'à faire nos bagages et à choisir le lieu que tu veux.

Avec un sourire énorme, ainsi que le cœur qui battait la chamade j'attendais sa réaction. J'avais l'impression d'être un gamin, de retourner au moment où j'étais entrain de lui déclarer mes sentiments.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philomena Albacova Kenaël
Professeur d'astronomie
avatar

Date d'inscription : 12/08/2014
Messages : 90

MessageSujet: Re: Une possible lune de miel   Mar 31 Mai - 17:52

Il était là ! L’homme que j’aimais, devant moi ! Je souris de bonheur. Mathéo vint à mes devants avec un bouquet de lys blancs. Je l’embrassais avec passion et pris les fleurs qu’il me tendit.

- Bonjour mon étoile, ça sent super bon à des kilomètres ! Heureusement nous ne sommes pas si proches du château si non tous les élèves de poudlard seraient à nos portes !



Mon étoile était mon surnom affectif que Mathéo m'avait donné dès notre premier rendez-vous et c'était resté. J'adorais quand il m'appelait comme ça et à chaque fois un petit frisson de plaisir venait me chatouiller.


- Bonjour mon amour. Ne dis pas de bêtises, voyons ! Je ne rivalise pas avec les somptueux banquets que les elfes de maison confectionnent tous les soirs pour les élèves ajoutais-je le sourire aux lèvres mais impatiente qu’il en vienne au sujet qui m’intéressais.


Mathéo toujours aussi perspicace devina mon état d’attente et ne me dis pas languir plus longtemps et déjà ça, je l’en remerciais.

- Chérie, j'ai réussi à avoir mes deux semaines ! Nous allons pouvoir partir ! Il ne reste plus qu'à faire nos bagages et à choisir le lieu que tu veux.


A la nouvelle, je restais muette d’étonnement. Est-ce que j’avais bien entendu ?? Jane Harrinton avait donné son accord ??!! Avec un petit cri, je posais les fleurs sur la table basse du salon et me jeta dans les bras de mon mari, folle de joie ; tout excitée de ce que cela voulait dire. Nous allions profiter l’un de l’autre pendant deux semaines : seulement nous deux et sans personne ou rien pour nous ralentir ou arrêter nos petites soirées. Je riais et pleurais de bonheur.

- Oh Mat’ !! Tu sais ce que ça veut dire ?? Nous allons être seuls à nous promener, à profiter l’un de l’autre, voyager. Je n’en reviens pas que Miss Harrinton est donnée son accord. Comment as-tu fait ??!! Raconte-moi tout !

Mais avant qu’il ne puisse dire un seul mot, des pas précipités se firent entendre dans les escaliers et une petite furie se glissa dans la pièce.

- Papa, tu es rentré !! Je t’attendais pour jouer avec mon train magique. Tu viens ?


- Franz, attend, papa viens seulement de rentrer. Laisse-le se reposer. Va lui chercher un verre de jus de citrouille et dis bonjour avant toute chose.

- Bonjour papounet ! Bouge pas, je vais te chercher à boire.

Je le regardais en souriant, fière de lui et ce qu’il était devenu. Il revint quelques instants après.

- Tiens ! Alors, tu veux jouer ? Oh attend! Je n'ai pas demandé, comment s'était passée ta journée, avant. Tu as eu beaucoup de travail aujourd'hui?

Je ris devant l’impatience et le comportement de Franz et regardais Mat’ avec amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathéo Kénaël
Membre du personnel de St Mangouste
avatar

Date d'inscription : 02/09/2014
Messages : 20

MessageSujet: Re: Une possible lune de miel   Sam 11 Juin - 10:39



Une possible lune de Miel

Famille Kénaël Albacova


Après être rentré à la maison avec un joli bouquet de fleur, j'annonçais à ma femme que ma directrice avait accepté mes deux semaines de congés.

A ces mots, elle se jeta dans mes bras et je l'acceuillais avec douceur et bonheur. j'humais son parfum et m'évadais quelques instants mais je fû tirer de cet état de transe quand j'entendis ma bien aimé rire et pleurer en même temps. Je m'éloignais d'elle un instant en lui souriant et en retirant les quelques larmes de bonheur qui tombaient au creux de sa joue.

- Oh Mat’ !! Tu sais ce que ça veut dire ?? Nous allons être seuls à nous promener, à profiter l’un de l’autre, voyager. Je n’en reviens pas que Miss Harrinton est donnée son accord. Comment as-tu fait ??!! Raconte-moi tout !

J'avais un énorme sourire sur le visage, rien qu'à regarder la réaction de ma femme j'étais encore plus heureux qu'à mon arrivé. Oui nous allions pouvoir profiter un peu de nous sans la guerre, sans les cours ou encore les opérations et les gardes du soir.  J'allais lui répondre lorsqu'on entendit des pas rapide venir vers nous.

- Papa, tu es rentré !! Je t’attendais pour jouer avec mon train magique. Tu viens ?

Cela me donnait toujours un grand coup au coeur, quand j'entendais Franz dire "papa", malgré le fait que je n'étais pas son vrai père, je l’élevai comme si il l'était et cela faisait quelques temps maintenant qu'il m'appelait ainsi. Je lui souris avec un regard plein d'amour.

- Franz, attend, papa viens seulement de rentrer. Laisse-le se reposer. Va lui chercher un verre de jus de citrouille et dis bonjour avant toute chose.

- Bonjour papounet ! Bouge pas, je vais te chercher à boire.

- Bonjour mon chéri !

Aussitôt dit, aussitôt fait. Il arriva aussi vite qu'il le pouvait sans renversé le verre. Il était impatient et je l'étais tout autant que lui.
En le regardant, je me disais vraiment que j'adorais cet enfant et que Philomena l'avait vraiment très bien éduqué et rempli d'amour.

- Tiens ! Alors, tu veux jouer ? Oh attend! Je n'ai pas demandé, comment s'était passée ta journée, avant. Tu as eu beaucoup de travail aujourd'hui?

Je pris le verre qu'il me tendais, en pris une gorgée et lui pris le temps de lui répondre.

- Merci Franz, tu es un amour ! Oui j'arrive joué après ne t'inquiète pas, mais avant j'ai besoin de parler un peu avec maman.  Ma journée s'est plutôt bien passé mais on a eu beaucoup de travail à l’hôpital aujourd'hui, un magasin s'est écroulé sur des sorciers et nous avons eu pas mal de blessés.

Je lui fit un bisou sur le front et reprit.

- Tu commence à jouer sans moi ? et j'arrive bientôt mon chéri.

Il repartit aussi vite qu'il était arrivé, je repris un verre de jus et m'assis à la table du salon.

- Hé bien oui Jane a accepté ma demande, j'ai dû faire quelques heures supplémentaires... bon ok beaucoup d'heures supplémentaires ! mais ça en valait largement le coup !

Je pris la main de Philomena dans ma main, lui caressant les phalenges tout doucement.

-Où veux-tu aller mon amour? tu as une idée?  Par contre qu'as-tu prevu pour Franz? Tu veux qu'on l'enmène avec nous ou tu as d'autres projet pour lui?  

Cela ne m'aurait pas déranger qu'il vienne mais je sais que Philomena avait aussi besoin d'être autre chose qu'une maman pendant ces deux semaines, elle avait besoin d'être une femme et j'allais faire mon possible pour qu'elle se sente comme une princesse.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philomena Albacova Kenaël
Professeur d'astronomie
avatar

Date d'inscription : 12/08/2014
Messages : 90

MessageSujet: Re: Une possible lune de miel   Mar 14 Juin - 21:28

- Tiens ! Alors, tu veux jouer ? Oh attend! Je n'ai pas demandé, comment s'était passée ta journée, avant. Tu as eu beaucoup de travail aujourd'hui?

Franz était tout excité de voir que Mathéo, son père par adoption, était de retour. Je regardais ce dernier prendre le verre que lui tendait mon fils avant de lui répondre avec patience.

- Merci Franz, tu es un amour ! Oui j'arrive joué après ne t'inquiète pas, mais avant j'ai besoin de parler un peu avec maman.  Ma journée s'est plutôt bien passé mais on a eu beaucoup de travail à l’hôpital aujourd'hui, un magasin s'est écroulé sur des sorciers et nous avons eu pas mal de blessés.
(Il l’embrassa sur le front avant de lui dire). Tu commences à jouer sans moi ? Et j'arrive bientôt mon chéri. 
Franz hocha la tête de manière sérieuse en affirmant qu'il ne voulait pas être docteur plus tard, que c'était beaucoup de travail, trop de microbes et trop de gens qui ont mal. Je souris devant tant de naïveté. Voyant que j’allais pouvoir discuter avec mon mari, je me mis à l’aise sur le canapé en faisant face à Mathéo qui s’était assis sur la table, l’air épanoui.

- Hé bien oui Jane a accepté ma demande, j'ai dû faire quelques heures supplémentaires... Bon ok beaucoup d'heures supplémentaires ! Mais ça en valait largement le coup ! 

- C’est pour cela qu’en ce moment, tu étais tellement fatiguée et peu à la maison ! Je comprends mieux. Ils ont intérêt d’être géniale ces vacances pour tant d’heures de travail.

Je me tus car l’homme que j’aimais jusqu’à la moindre parcelle de mon corps me caressait la main avec une tendresse infinie qui n’était qu’à lui. Je ne connaissais pas de main à la fois forte et douce, rassurante et protectrice.

- Où veux-tu aller mon amour? Tu as une idée?  Par contre qu'as-tu prévu pour Franz? Tu veux qu'on l'emmène avec nous ou tu as d'autres projets pour lui?
 
- J’ai toujours voulu voir l’Irlande. Selon les rumeurs, c’est magnifique et tellement mystique et féérique. Il y a tellement de choses que je veux voir et faire avec toi que peut importe où je vais, où je suis du moment que tu es là, affirmais-je en tapotant le canapé à côté de moi.
Je me rapprochais de lui pour lui poser ma tête sur ses jambes.
- Pour Franz, je pensais le mettre en vacances chez mon père, en Hongrie. Cela fait longtemps qu’il n’y a pas été. Je sais que ça lui manque de voir le château et les lieux de son enfance. J’ai appelé mon père et il est content de l’avoir. Ça fera une dernière et joyeuse coupure à Franz avant d’entrer au collège. Puis, je pourrai ainsi me concentrer sur mon mari durant ces deux semaines qui s’annoncent merveilleuse. Qu'en dis-tu, mon cœur ?
Nous continuâmes à parler pour mettre en place les derniers détails avant de rappeler Franz pour lui annoncer la chose. Je pris la parole avec Mathéo à mes côtés.
-          Franz, papa et moi, sommes mariés maintenant et quand c’est ainsi, les mariés font normalement un voyage pour passer du temps ensemble seul. Nous ne sommes pas partis en voyage avec papa parce que nous avions notre travail mais aujourd’hui, nous avons appris que nous pouvions partir deux semaines quelque part.
 
-          Je vais aller où en attendant ? demanda simplement notre fils.
 
-          Chez grand-père en Hongrie. Il veut te voir, tu lui manques. Tu reverras le château et le parc que tu aimes tant.
 

Je laissais Mathéo dire ce qu’il avait à dire à notre petit garçon. Franz fut enchanté de cette proposition et ne fut plus qu’empressement que le jour J arrive. Il nous demanda simplement un cadeau de voyage. Mathéo alla faire la partie de train qu’il a promis et moi, je retournais aux fourneaux, le sourire aux lèvres, devant tant de bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une possible lune de miel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lune de Miel
» Le dernier, promis!! [VALIDEE]
» Lune de Miel. [ Attende de validation ]
» Les normes des 100 jours de lune de miel ne sont pas respectées
» Alvéole De Lily-Miel...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ténébros Poudlard :: Poudlard :: Les Extérieurs-
Sauter vers: