Forum basé sur l'univers d'Harry Potter ! Notre secret a été percé à jour : les modlus savent que nous existons et la guerre a commencé
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Merci de penser à voter au TOP SITE

Partagez | 
 

 Le retour du fils prodige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylvius Césarius
Directeur Poudlard
avatar

Date d'inscription : 01/08/2014
Messages : 753

MessageSujet: Le retour du fils prodige   Lun 13 Juin - 17:49

J'étais nerveux je dois l'avouer, très nerveux ! Si j'osais, je dirais même que j'étais anxieux, enfin par vraiment, en fait je ne saurais dire ce que je ressentais. De l'appréhension aussi c’était certain mais une grande excitation aussi. Rendez-vous compte un Eiwaz allait refouler le sol de notre école et pénétrer dans ce bureau qui avait déjà été occupé par 2 Eiwaz.

J'y étais d'ailleurs confortablement installé. Je m'étais assis dans le fauteuil qui se trouvait au bureau. Ce dernier était le même depuis des années maintenant et aucun directeur n'avait voulu le changer comme si le grand dumbledorre n'avait jamais quitté les lieu. En fait, c'était un peu vrai, je tournais d'ailleurs la tête vers la droite pour appercevoir le tableau ou justement Albus sortait un mouchoir et s'essuyait la joue comme pour essuyer une larme qui aurait coulé. Il ne dit pas un mot se contentant de me sourire. Prêt de lui, le portrait de Neslon me fit un clin d'oeil.
- Alors il arrive ?
- Oui Neslon, il arrive.
- Tu crois que cela va aller pour lui ?!
- Je ne sais pas mon ami, il a été loin dans le côté noir de la magie mais je crois qu'il est sur le bon chemin.
- C'est gentil à toi de le prendre sous ton aile.
- C'est ton fils, mon filleul, c'est normal et je crois en lui plus que lui même donc il est normal de l'aider un peu et je suis persuadé que ce château ne peut que lui convenir et.....

Je ne pus finir ma phrase, la gargouille venait de se mettre en marche signe qu'un visiteur arrivait.


_________________

"Tout ce qui ne te tue pas ! te rend plus fort"
"Ici le possible est déjà fait.
L'impossible est en cours.
Pour les miracles prévoir 48h."

Professeur de Vol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetenebrospoudlard.forumactif.org
Jason Eiwaz

avatar

Date d'inscription : 14/06/2016
Messages : 23

MessageSujet: Re: Le retour du fils prodige   Mer 15 Juin - 0:26

~ Flashback ~

Nelson Eiwaz se battant au péril de sa vie contre Lord Melkor, n'arrivait pas en découdre avec son adversaire dans ce cercle de feu qu'il les entourait et les couper du combat extérieur. L'arrivée de deux élèves qu'il avait envoyé en mission avec les frères Forad lui permis de prendre l'avantage. Si le jeune Bryan et Harry Allauch lui donnèrent l'arme ultime qu'il cherchait, ce dernier pu en terminer en plantant la lame de l'épée dans le corps du Sorcier Ténébreux. Libérant son ami Sylvius de l'emprise total des forces démoniaques, ce dernier perdit la vie puisque l'explosion de magie qui sortie du corps du chef de la Secte Noire l'engloba et le fit succomber tellement que la puissance était forte.

N'étant pas le seul Eiwaz a succomber, ses sœurs perdirent la vie à leurs tours en essayant de protéger les valeurs de Poudlard.

Le seul Eiwaz, qu'il restait à présent, était Jason Eiwaz, le fils unique et le dernier héritier Eiwaz. Libérait de la Sorcellerie de la terrible Arya, devant la vision apocalyptique qui se présentait à ses yeux et les nombreux morts à ses pieds. De peur, il avait fuit Poudlard à jamais avec ceux de la Secte Noire. A la différence des deux, les criminels avaient été retrouvés par le puissant Sylvius Césarius et avait été jugés par le tribunal magique. Jason quand à lui redevenu pur était partit en direction des Etats-Unis et personne ne le revu depuis, pensant qu'il était sans doute mort comme le reste de sa Famille. Ses proches avaient eu un enterrement digne de leur nom, ils n'étaient pas mort en vain, le monde magique avait retrouver la paix.

~ Quatre ans et huit mois plus tard ! ~

Marchant dans les rues de Chinatown, une cigarette à la main, Jason Eiwaz se baladait en cette nuit étoilés et riche en émotion, c'était le nouvel an chinois. Voyant la joie de tout le monde, il ne pouvait s'empêchait de sourire et de répondre à certaines salutations qu'on lui accorder. Se dirigeant vers ses appartements, en sortant de la foule et retournant dans le calme, il pensait à son passé et le chemin qu'il avait parcouru seul jusqu'ici.

Néanmoins, ses pensées furent de courtes durées, une jeune femme courrait en pleurant fortement, plusieurs individus la poursuivait.  Balançant sa cigarette le plus rapidement possible, il s'empressa de se dirigeait vers elle, de façon à lui porter secours. Arrivant dans une rue donnant sur aucune issue. La jeune femme était prise au piège par les hommes en costumes noirs. Intervenant, le jeune Eiwaz leur ordonna de partir :

" Je vous conseille de la laisser partir les gars si vous ne souhaitez pas qu'ils vous arrivent quelques choses ! "

Rigolant à ce que le fils de Nelson Eiwaz venait de dire, ils se dirigeaient en meute vers le Sorcier. Faisant signe du regard, qu'elle fuit, cette dernière ne perdit pas une minute et partit en courant le plus vite possible. Quand à Jason, les hommes étant au nombre de sept l'entourait en cercle s'apprêtant certainement à l'attaquer. Au moment, qu'ils allaient agir, l'Héritier Eiwaz ne pu s'empêcher de se moquer d'eux :

" Je vous avais prévenu les gars ! Vos mères ne vont pas vous reconnaître ... ! "

Alors que le premier individu hurlant pour frapper Jason, au visage, ce dernier attrapa son bras en le bloquant et lui décrochant un énorme coup de poing dans le nez à le faire tomber par tèrre. Lui sautant tous dessus, Eiwaz prenait des coups par les autres, mais il en bloqua tout autant et en repoussant un en lui cassant le genoux en lui appuyant fortement dessus, sur le côté. Hurlant de douleur, il profita de quelques secondes d'inattention et en attrapa un à la gorge en se glissant derrière et lui mettant un coup rapide du coude lui coupant le souffle. Sautant en mettant un coup de pied retourner sur l'un et un autre sur l'autre. Il n'en restait plus que deux face à lui. Un chinois sortant un couteau et essayant de planter le jeune homme, celui-ci fit le grand écart pour l'esquiver et lui attrapa les testicules tout en se relevant rapidement pour lui mettre un coup de tête. Le dernier prenant peur devant l'inefficacité de ses compagnons partie en fuyant rapidement.

Pensant qu'il s'agissait de la Triade à leur type vestimentaire, devant la correction que Jason venait de leur mettre. Il devait s'agir tout simplement d'amateur, issue de famille aisé s'en prenant à des gens sans défense. Saignant légèrement de la lèvre, l'Hériter de la Famille Eiwaz venait de sauver à nouveau une vie ce soir, mais cette fois-ci, sous l'observation de quelqu'un de particulier. Un homme sortant de l'ombre, habillé de façon élégante applaudissait devant la démonstration qu'il venait de mettre à ses individus. Laissant son visage dans l'obscurité, il se contenta de lui dire tout simplement d'une voix grave :

" Tu es donc bien vivant ! "

Connaissant cette voix familière, mais n'arrivant pas à mettre un visage dessus. Les deux hommes furent interrompus par une voiture arrivant à toute vitesse en direction d'eux et tirant des balles de pistolets. Il s'agissait sans nul doute de l'homme ayant fuit partie chercher du renfort. D'un geste vif, l'un et l'autre à l'aide de leur baguette retournèrent la voiture l'envoyant dans le décor. Alors que le reste des hommes par terre se tortillait de douleur ko par les coups puissant et rapide du Sorcier. L'homme en costume dans l'ombre parla de nouveau :

" C'est bien toi en effet ! Le fils de Nelson Eiwaz ! "

Dans la méfiance de son passé, Jason ne pu s'empêcher de rétorquer :

" Qui êtes-vous ? "

Sortant de l'ombre totalement exposant son visage en souriant et rangeant sa baguette, l'homme en question était Sylvius Césarius, Ancien Ministre la Magie et Directeur de Pouldard, Parrain de Jason Eiwaz. Mais ne pouvant lui parler davantage, ce dernier reçu en urgence un ancien compagnon que Jason connaissait bien. Il s'agissait du Phénix de son père apportant une lettre au Directeur, lui signalant qui devait rentrer en urgence pour une affaire importante. Laissant alors un papier à Jason avec ses coordonnées, le Directeur voulait le voir à Poudlard, il devait lui parler sérieusement. Sur ses paroles ce dernier transplana et partit.  

Toutes fois, septique le Sorcier refusait d'assumer son passé et ne se sentait pas capable de retourner à Londres pour le moment. Il était le dernier Eiwaz et il savait ce qu'il attendait, si il faisait son retour dans le monde magique. A vrai dire, dans son esprit, il était vu comme un traite et il avait peur du regard des gens là bas.


~ Quatre mois plus tard ! ~

Quatre mois, c'était écoulé après cette fameuse soirée, le soir du jour de l'an chinois. Durant quatre mois, le Sorcier n'avait pas donné de réponse au Directeur et avait laisser le temps passé. Mais curieux de ce que son parrain voulait lui dire, il décida de partir pour Londres pour le rencontrer et assumer les actes qu'il a pu commettre à l'époque de la Secte Noire. Même s'il avait redorer son blason en faisant de bonne action depuis et qu'il avait fait son chemin, ce qu'il avait il ne pourrait l'effacer.

Arrivant devant l'enceinte du château, il pouvait voir que la paix régnait vraiment et que tout le monde était heureux dans l'école. Voyant une statue de son père au centre de l'école, il ne pu s'empêcher de se diriger vers elle pour la contemplait. Représentant un homme aux cheveux longs, avec une barbe bien entrenu, il était droit et fier montrant le grand Homme qu'il était. Allant devant les gargouilles, ne prononçant aucun mot de passe, les statuts se mirent en marche directement, comme s'il était attendu et que l'école sentait qu'il était au sein des murs.

Montant sans se poser de question et marchant droit devant lui, il frappa à la porte du bureau. Une voix lui dit de rentrer et ce dernier ouvra la porte en voyant un homme assis à son bureau le fixant avec un grand sourire. Avançant en sa direction pour lui serrer la main, le Sorcier habillé d'un jean et un simple maillot blanc, avec une veste en cuir bleu voyait que le Directeur était heureux de le voir. Ce qui surprenait le plus jeune Sorcier, c'est comme si il attendait et savait qu'il avait venir ce jour là. Regardant le bureau de Sylvius, il pouvais voir des photos de son père, avec le Directeur rigolant ensemble en compagnie de la Salamandre dissoute depuis, puisque la plupart était mort. Le plus surprenant dans tout ça était le style vestimentaire de son père similaire au sien. Regardant de nouveau l'ancien Ministre, il pouvait le voir sourire de nouveau, il devait sans doute sourire à propros de ça. Jason décida donc de prendre la parole :

" Je suis venue comme vous me l'avez dit ! Qu'est ce que vous vouliez me dire ? "

Debout en attendant une réponse, Jason pu apercevoir qu'il était sous le regard de son grand père et son père à sa plus grande surprise ne sachant pas quoi dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvius Césarius
Directeur Poudlard
avatar

Date d'inscription : 01/08/2014
Messages : 753

MessageSujet: Re: Le retour du fils prodige   Jeu 16 Juin - 18:42



Le retour du fils prodigue




Il ne fallut pas longtemps pour que la porte résonne d'un léger "toc, toc, toc". Trois léger coups comme pour une pièce de théatre, trois petits coups comme pour annoncer que les acteurs allaient rentrer sur scène.

- Entre ! dis-je en faisant un signe de main qui fit se mettre en mouvement les deux lourds panneaux de bois sculptés qui barraient l'entrée de mon bureau.

Elles s'écartèrent en grinçant tandis que d'un autre geste de la main, je fis rentrer la pensine dans son renfoncement. Un autre encore et l'armoire en bois d'acajou qui avait la forme d'une cathédrale se referma sur les petites fioles contenant certains de mes souvenirs. Au moment où elle se verrouilla, mon visiteur avançait d'un pas sûr vers moi. Je me rassis bien droit et lui sourit le laissant venir me serrer la main. Il était vétu à la mode moldu avec une veste en cuir, on aurait dit son père où moi dans notre jeunesse. Je ne laissais rien paraitre et ne prononçait aucune parle le laissant s'imprégner du lieu, de l’atmosphère qui y régnait ainsi que de la solennité du moment. Je le jaugeait comme je l'avais fais des mois plutôt dans cette ruelle sombre de Chinatown et sourit de nouveau.

- Oui il est prêt ! me dit une petite voix dans la tête.

Jason regarda me regardait mais il regardait aussi les photos qui étaient sur mon bureau et je vis son sourcil se haussé, avait-il lui aussi remarqué la ressemblance avec son père ?! Je n’eus pas le temps de poursuivre ma réflexion intérieur car il prit la parole.

- Je suis venue comme vous me l'avez dit ! Qu'est ce que vous vouliez me dire ?
- Oh ! Tu me poses des questions sans même attendre que je réponde à la première ? Cela t'arrive souvent ?! Non ne réponds rien !

La nervosité avait complétement disparu maintenant, l'anxiété aussi. Sa façon de faire, de se comporter était conforme a mes attentes.

- Assieds toi plutôt ! dis-je en donnant un petit coup de baguette. Aussitôt un lourd fauteuil de cuir rouge et or se déplaça du coin du bureau pour venir se mettre juste derrière ses jambes. Un autre petit coup et Jason se retrouva assis. Nous serons mieux ainsi pour ce que nous avons à nous dire. Oh j'en profite pour te remercier d'être venu comme je te l'ai demandé. Tu constate que je ne te reproche pas le délai, d'ailleurs tu as été plus rapide que ce je croyais. Je ne t'attendais que la semaine pour ne rien te cacher, j'ai donc peur que ton appartement ne soit pas encore prêt.

Je me tus alors le laissant réfléchir à ce qui venait de se produire et à ce que je venais de dire.
Merci à Joy

_________________

"Tout ce qui ne te tue pas ! te rend plus fort"
"Ici le possible est déjà fait.
L'impossible est en cours.
Pour les miracles prévoir 48h."

Professeur de Vol


Dernière édition par Sylvius Césarius le Lun 20 Juin - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetenebrospoudlard.forumactif.org
Jason Eiwaz

avatar

Date d'inscription : 14/06/2016
Messages : 23

MessageSujet: Re: Le retour du fils prodige   Jeu 16 Juin - 22:33

Présent dans les bureaux du Directeur de Poudlard, après son invitation lors de l'altercation avec les malfrats de Chinatown. L'Hériter des Eiwaz avait pris du temps à répondre à cette proposition et c'était présenter à l'improviste en ce jour ensoleiller. Toutes fois, ne s'attendant pas être attendu, il était surpris de la présentation du bureau et observer le moindre détails. Demandant ainsi à Sylvius, ce qu'il voulait lui dire. Le Sorcier nerveux lui répondit cachement que s'il lui arrivait souvent de poser plusieurs questions sans attendre chaque réponse à chacune de ses questions. Ne comprenant pas ce qu'il lui arrivait et qu'elle était son problème, il s'apprêtait à rétorquer mais le Directeur lui fit signe de la main, qu'il n'attendait pas de réponse, mais il l'invitait à s'assoir pour parler plus sérieusement d'affaire.

Faisant déplacé un fauteuil rouge et doré jusqu'à son bureau, pour que le jeune Sorcier s'assoit et qu'il discute. L'ancien Ministre de la Magie le remercia alors d'être venu à son invitation et d'avoir été plus rapide que prévu. Cela dit, il y avait tout de même quatre mois qui s'était écoulé. Ne sachant pas quoi pensé de tout ça, Jason se poser beaucoup de questions, jusqu'à ce qu'il lui dise que son appartement n'était pas encore prêt dans l'école de Poudlard. Il prit donc la parole pour avoir plus d'explication par rapport à ce que voulait dire l'homme en face de lui :

" Mon appartement ... ? Euh ... Je crois qu'il y a une erreur ! Je n'ai pas l'attention de passer la nuit ici ! "

Ne pouvant s'empêcher de regarder les photos de son père avec Sylvius. Il pu apercevoir une photo de sa mère tenant en enfant dans les bras aux côtés de sa soeur, avec beaucoup de personnes autour d'elle. Ce bébé en question devait certainement être lui, mais il n'était pas sûr du tout. Mais qu'est-ce que cela voulait dire, pourquoi avait t'il une photo de sa mère et de lui certainement sur ce bureau. Ne préférant rien dire et attendre une réponse du Directeur pour les appartements, son regard n'avait pas échapper au chef de l'école de Magique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvius Césarius
Directeur Poudlard
avatar

Date d'inscription : 01/08/2014
Messages : 753

MessageSujet: Re: Le retour du fils prodige   Lun 20 Juin - 21:05



Le retour du fils prodigue



Intérieurement je souriais, ma phrase avait eu l'effet escompté, Jason était quelque peu déstabilisé par ma dernière remarque, celle où je suggérais que son appartement n'était pas prêt ! En même temps c'était une réalité, il n'était pas prêt même si les elfes de maison étaient en ce moment même à la manœuvre afin qu'il soit prêt dans les plus brefs délai.

Il regardait les photos sur mon bureau, là aussi l'effet souhaité était atteint. J'avais désormais toute son attention et sa sensibilité était mise à rude épreuve. C'était nécessaire, je devais le faire, je devais le faire sortir de sa coquille. Son arrière grand père aurait été d'accord avec moi, l'amour triomphe de tout. Et je devais m'assurer qu'il était encore capable de sentiments et d'aimer. L'école venait de traverser une période un peu rude avec le départ de certains personnels de second ordre (par toujours honnêtes d'ailleurs, ni de très bon conseils) et même si leur départ était tout sauf une grande perte, ils avaient un peu restabilisé notre institution et nous n'avions pas besoin de nouvelle micro secousse. Après tout l'école allait beaucoup mieux depuis leur départ et nous devions faire en sorte que cela dure.


- Mon appartement ... ? Euh ... Je crois qu'il y a une erreur ! Je n'ai pas l'attention de passer la nuit ici ! 

- Je suis bien d'accord avec toi Jason répondis-je du tac au tac, tu ne passera pas la nuit ici c'est certains, les nuits prochaines en revanche c'est autre chose !


Qu'il réfléchisse là dessus aussi me dis-je de nouveau. Il va en avoir besoin, l'épreuve que je lui réserve ne fait que commencer. Ce soir Jason Eiwaz dormira au château et fera parti du personnel de l'établissement où il ne sera plus ! C'était aussi simple que cela. Je souriais toujours à pleine dents.

- Hum sinon souhaite tu boire quelque chose ? Le voyage a du être long ?!


Je pris ma baguette et fis un signe vers une petite table que se trouvait près de l'ancien perchoir de fumsec. Aussitôt elle se déplaça vers moi dans un petit cliquetis des verres qui s’entrechoquent.

Merci à Joy

_________________

"Tout ce qui ne te tue pas ! te rend plus fort"
"Ici le possible est déjà fait.
L'impossible est en cours.
Pour les miracles prévoir 48h."

Professeur de Vol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetenebrospoudlard.forumactif.org
Jason Eiwaz

avatar

Date d'inscription : 14/06/2016
Messages : 23

MessageSujet: Re: Le retour du fils prodige   Mar 21 Juin - 22:37

Toujours dans ses pensées, dans le bureau du Directeur de Poudlard, Jason continuait à admirer sa photo d'enfance en trouvant sa mère très jolie. A vrai dire, il était surpris de la beauté de sa mère et il y retrouvait le même regard que le sien. Intérieurement, ce qu'il trouvait bizarre, c'est qu'il avait les mêmes goûts que son père en ce qu'il concerne les filles. Depuis la grande guerre, en refaisant sa vie sur le continent américain, il avait eu quelques relations avec diverses femmes, mais il n'avait pas encore trouver l'Amour de sa vie.

Sylvius Césarius le voyant en pleine réflexion décida de le sortir de son esprit en lui répondant en effet, qu'il n'allait pas passer la nuit à Poudlard, mais les nuits prochaines seront d'une autre question. A cette réponse, l'Hériter des Eiwaz venait de comprendre le stratagème du Directeur de l'école de Magie. Ayant du se reconstruire tout seul en découvrant plus ou moins son identité, il n'avait pas eu d'enfance et encore moins de parents à présent. Les seules connaissances qu'il avait pu acquérir, c'était avec la Secte Noire. Tout ça, pour dire qu'il avait très vite développer son esprit de survie et avait du se débrouiller par lui même pour qu'on ne le retrouve pas. Comprenant alors que le Directeur avait mis toutes ses photos pour l'amadouer pour un poste de professeur ou de personnel au sein de Poudlard, ce que Jason Eiwaz ne savait pas, c'est que Sylvius était son parrain et que ceci n'était pas une mise en scène, mais bien la réalité.

Sur la défensive et pensant que l'ancien Ministre souhaitait le recruter par rapport à son héritage familial et son nom, il se leva de son siège pour répondre à l'homme au même moment que ce dernier venait de lui proposer à boire et amener à l'aide de sa baguette les produits adéquates :

" Je vois où vous souhaitez en venir ! Et ma réponse est non ! Je ne deviendrais pas professeur à Poudlard ! Pour la simple raison que je ne mérite pas ceci et je n'y connais rien ! Je ne suis pas le grand Nelson Eiwaz ! Je ne suis pas mon père hélas ! J'ai un passé sombre que j'essaye tant bien que mal d'effacer ! J'essaye tout simplement de réparer mes erreurs et d'avancer avec ! Même si ce n'est pas facile ! "

Se calmant doucement en voyant que Sylvius ne bougeait pas d'un poil et qu'il écoutait attentivement, se trouvant ridicule au fond de lui, il s'était peut être tromper. En effet, il comprenait alors que le Directeur ne jouait pas de rôle mais qu'il était honnête. Se rasseyant bêtement et d'un ton triste il reprit la parole :

" Comment pourrais je intégrer Poudlard alors que je l'ai combattu et j'ai tué des gens ici ! Je n'y connais rien au monde magique ! La seule magie que je pratique est la magie noire ! Et puis je n'ai jamais intégrer l'école ! Je n'ai aucune maison auquel je suis intégré ! "

Le Choixpeau Magique posé sur l'Armoire, surgit d'une voix grave répondant à Jason :

" Ce sont nos choix qui montrent qui nous sommes vraiment ! Bien plus que nos aptitudes ! "

A cette citation d'Albus Dumbledore, le Choixpeau faisait comprendre au Directeur de Poudlard qu'il était prêt à faire son travail en lui accordant une maison, en posant sur sa tête. Mais avant que le Directeur ne prenne sa décision, Jason le surpris en lui posant une simple question :


" Parlez moi de mon père ? Comment il a vécu ? "

En attente d'une réponse de son interlocuteur. Jason Eiwaz ne pouvait pas voir les tableaux de son arrière grand père, ni de son père présent dans la pièce. Son cœur n'était pas encore ouvert totalement pour qu'il voit ce détail crucial. Mais la question était Est-ce que le meilleur ami de son père réussirait t'il à convaincre Jason de rejoindre ses rangs et de le prendre sous son aile pour lui apprendre tout ce qu'il sait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvius Césarius
Directeur Poudlard
avatar

Date d'inscription : 01/08/2014
Messages : 753

MessageSujet: Re: Le retour du fils prodige   Mer 22 Juin - 18:05



Le retour du fils prodigue (PV Jason Eiwaz&Sylvius Césarius)





J'étais toujours un peu anxieux de ce qui allait se passer maintenant car une grande partie de l'avenir de Jason allait dépendre des minutes qui allaient suivre.

Il s'était pratiquement élevé tout seul où le peu d'éducation reçu l'avait été par Lord Melkor et sa damné de reine Arya qui l'avait complétement perverti. Il avait été si loin, si profondément dans la noirceur et la magie noire que je devais m'assurer avant toute autre chose qu'il pouvait la contrôler et plus encore revenir du côté de la magie blanche.
C'était un test, l'avoir proche de moi, ici au château me permettrait de le former et de le surveiller. Nous n'avions pas besoin d'un nouveau mage noir, non vraiment pas, nous avions nul besoin d'un nouveau sauveur non plus, non nous allions avoir besoin d'un sorcier du bon côté afin de nous aider dans les temps prochains que je présentais douloureux et obscur pour les gens de nos lignées de sorciers.

Des bruits déjà m'étaient parvenus que notre monde n'était plus en sécurité des moldus mais pour le moment rien n'avait changé et rien de tangible, c'est pourquoi il était vital que Jason nous rejoigne car après je ne sais pas si j'aurais le temps de m'occuper de lui comme je l'aurais voulu, comme Neslon sûrement l'aurait voulu.
Perdu dans mes pensées, je n'avais pas fait attention à mon hôte qui finit par prendre la parole.

- Je vois où vous souhaitez en venir ! Et ma réponse est non ! Je ne deviendrais pas professeur à Poudlard !
- Professeur ? me dis-je ! Pourquoi a t-il pensé ça ? Cela ne m'est même pas venu à l'esprit. J'allais l'interrompre mais il continuait sur sa lancée.
- Pour la simple raison que je ne mérite pas ceci et je n'y connais rien ! Je ne suis pas le grand Nelson Eiwaz ! Je ne suis pas mon père hélas ! J'ai un passé sombre que j'essaye tant bien que mal d'effacer ! J'essaye tout simplement de réparer mes erreurs et d'avancer avec ! Même si ce n'est pas facile !

Il dit cette dernière phrase de façon désabusé et je sentais qu'il était sur la défensive. Pourtant j'avais tout fais pour qu'il se sente à l'aise. Alors je lui souris et avançais doucement mon torse vers le bureau en joignant mes mains sous mon menton en signe d'apaisement souhaitant qu'il termine s'il avait encore quelque chose à dire et effectivement après avoir reprit sa respiration il continua.

- Comment pourrais-je intégrer Poudlard alors que je l'ai combattu et j'ai tué des gens ici ! Je n'y connais rien au monde magique ! La seule magie que je pratique est la magie noire ! Et puis je n'ai jamais intégrer l'école ! Je n'ai aucune maison auquel je suis intégré !

Alors que j'allais répondre, le choixpeau me devança et reprit à son compte une formule de Dumbledorre sur nos choix et nos aptitudes. Je me dépêchais mentalement de la noter afin de m'en resservir à l'occasion car je la trouvais très juste. je vis mon hôte se tasser sur le fauteuil puis une lumière s'éclaira sans son regard alors d'une voix lasse il me dit
- Parlez moi de mon père ? Comment il a vécu ?
- Hum c'est difficile à dire commençais-je en me demandant si c'était une bonne idée de tout lui raconter. Mais après quelques secondes de réflexions, je me dis que c"était la voie de la raison et de la rédemption qu'il entreprenait comme son père quelques années plus tôt après l'échec de la Salamandre. Difficile car comme pour chaque homme nous avons plusieurs facettes. Je dirais que c'était l'un de mes meilleurs ami et qu'à ce titre je pense bien le connaître. Mais dit moi que voudrait tu savoir exactement, quelle partie de sa vie voudrait tu connaître Jason ?!



Merci à Joy

_________________

"Tout ce qui ne te tue pas ! te rend plus fort"
"Ici le possible est déjà fait.
L'impossible est en cours.
Pour les miracles prévoir 48h."

Professeur de Vol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetenebrospoudlard.forumactif.org
Jason Eiwaz

avatar

Date d'inscription : 14/06/2016
Messages : 23

MessageSujet: Re: Le retour du fils prodige   Mer 29 Juin - 21:44

En pleine discussion, Jason Eiwaz expliquait au Directeur qu'il ne pouvait pas intégrer son monde magique à cause du manque de connaissance sur le sujet et surtout à cause de sa nature. Les dégâts qu'il avait causé le hanté les nuits et il cherchait à se racheter chaque jour en faisant toutes bonnes actions qu'il se présentait à lui. Cela dit, dans ses paroles dites à l'égard de l'ancien ami à son père, le Choixpeau magique ne pu s'empêcher d'être philosophique et d'essayer de le guider vers la raison. Il tenta de le ramener à sa vrai nature, c'est à dire, le monde magique. Depuis la mort de Nelson Eiwaz la paix durait mais il fallait de nouveau un protecteur où cas où quelques chose venait arriver à nouveau. Possédant le sang de Dumbledore, de la famille Eiwaz, y compris celui de sa mère qui avait été une sacré menace au temps de la salamandre, Jason Eiwaz était un sacrée personnage. De plus, si son père avait choisit le Directeur de Pouldard comme parrain de ce dernier, c'est qu'il savait qu'il serait le seul à pouvoir le contrôler et le maitriser avec sa patience et sa volonté.

Toutes fois, celui-ci ne s'attendait pas à ce que son fieulle lui demande comment son père avait vécu. Si ce dernier se contenta de lui répondre qu'il était difficile de répondre car son père avait eu plusieurs facette, il rajouta que c'était l'un de ses meilleures amis et qu'il le connaissait assez bien. L'ancien Ministre de la Magie retourna la question à son interlocuteur en lui demandant alors qu'est ce qu'il voulait savoir plus au sujet de son père.

Attentive en regardant de nouveau les photos de ses parents et sa grande sœur, un événement innatendu intervena dans le bureau puisque un bruit de musique retentit dans la pièce, que Sylvius connaissait bien, puisqu'il s'agissait de la musique préféré de Sheila Eiwaz. Sortant un objet de sa poche et le mettant à son oreille, l'héritier Eiwaz répondit à son téléphone portable à la grande surprise de Sylvius qui connaissait bien ce genre d'appareil moldue permettant de communiquer à une grande distance. Mais il fût plus surpris à ce qu'il pouvait entendre :


" - Allo !

- Oui Jeffrey !

- Qu'est ce tu dis ! ! !

- Prenez les enfants dans l'orphelinat et mettez les en lieu sûr ! Je rentre au plus vite pour faire le plan convenue ! "

Raccrochant son téléphone et le remettant dans la poche de son jean, Jason regarda Sylvius sérieusement et lui répondit d'une voix rapide et sec :

" Ecoutez je n'ai pas de temps à perdre avec le monde Magique ! J'ai d'autres préoccupations et choses à faire plus importante que ça ! Alors dites moi tout ce que vous savez sur lui de sa naissance à sa mort ! "

Surpris encore plus par sa détermination à se battre pour autre chose, mais déçu par ce qu'il venait d'entendre sur le monde Magique qui était son monde pourtant. L'ancien Ministre de la Magie prit la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvius Césarius
Directeur Poudlard
avatar

Date d'inscription : 01/08/2014
Messages : 753

MessageSujet: Re: Le retour du fils prodige   Jeu 30 Juin - 9:31



Le retour du fils prodigue (PV Jason Eiwaz&Sylvius Césarius)

J'attendais la réponse de Jason Eiwaz avec tranquillité. Il était tout à fait normal qu'il veuille un peu mieux connaître son père qu'il n'avait pas eu la chance de connaitre de son vivant. Tellement de légende courait sur lui qu'il était parfois difficile de trier le vrai du faux. Moi même lorsque j'entendais raconter des anecdotes sur lui où j'avais été présent, je souriais car elles étaient souvent déformés, parfois amplifié et parfois minoré. J'imaginais donc sans peine ce qu'il pouvait en être pour lui. Ayant été son ami, il était tout naturel qu'il s'adresse à moi.

Après être resté le buste en avant, le menton posé sur mes mains pour cette première partie d'entretien, je me reculais et me calais au fond pour la suite.
- Neslon à vécu sa vie comme une météore, ne s’arrêtant jamais. Je ne l'ai pas connu dans sa jeunesse de mercenaire sorcier car nos destins n'étaient pas liés alors mais j'ai entendu beaucoup de légendes courant sur son courage. Comme beaucoup il a une face sombre lorsqu'il a fait parti de la salamandre et que lui et ses compagnons ont provoqué la mort de Minerva et la disparition d'Harry Potter. D'ailleurs on ne sait toujours pas où ce dernier à été retenu ni, si le danger de la source est vraiment écarté.

Je vis Jason me regarder étonné.
- Pardon, j’oublie parfois que malgré ton apparence, tu n'es pas assez vieux pour avoir connu cela. La source est une puissance magique de la magie noire qui a prit le contrôle de la Salamandre poussant ce groupe à se tourner vers le mal. Elle est si puissante et si vieille qu'on doute de pouvoir la vaincre complétement. Pour ma part, je pense qu'elle se ressource quelque part et qu'un jour elle ressurgira. Mais bref, ce n'était pas le sujet, excuse Jason, les divagations d'un sorcier qui pense à sa jeunesse.

Je soupirais puis attirais à moi le verre que j'avais préparé. J'en bu une gorgé doucement afin de laisser passer quelques secondes puis je le reposais.
- Ton père a touché le fond et à préféré fuir. Il a voulu je pense chercher la rédemption puis le moment venu, il est réapparu et à cherché à vaincre ce monstre qu'il avait aidé à naître. Il a réuni ici la résistance et à vaincu.

A cette évocation, je sentis une douleur dans l'épaule, souvenir de  l'épée que Neslon y avait planté. Je me tus alors ébranlé par ce souvenir.
Merci à Joy

_________________

"Tout ce qui ne te tue pas ! te rend plus fort"
"Ici le possible est déjà fait.
L'impossible est en cours.
Pour les miracles prévoir 48h."

Professeur de Vol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetenebrospoudlard.forumactif.org
Jason Eiwaz

avatar

Date d'inscription : 14/06/2016
Messages : 23

MessageSujet: Re: Le retour du fils prodige   Mar 5 Juil - 20:54

Ecoutant la réponse du meilleur ami de son père racontant la vie de ce dernier, Jason ne fut pas surpris en entendant qu'il était sans cesse en mouvement et qu'il n'arrêtait pas. Ne l'ayant pas connu dans sa jeunesse remplit d'expérience en terme de combat, Sylvius affirme qu'il a connu lors de sa rédemption contre la Salamandre. Néanmoins, ce dernier ajouta un détail qu'il n'échappa pas à l'écoute de l'héritier Eiwaz, il se pourrait que la Force soit encore vie et se ressource dans un coin tellement qu'elle est trop faible. Lorsqu'il évoqua que Nelson Eiwaz avait connu des périodes sombres également, Jason se rendit vraiment compte de l'importance que le Directeur avait dans le cœur de son père. Pour savoir de telles informations précises que personne ne savait ou peu de ses proches tentaient de cacher. Jason savait qu'il pouvait se fier plus ou moins à cette homme. Cependant, si son passé était similaire à son paternelle, il restait sur ses gardes et tentait de mieux comprendre son histoire et celle qu'il n'a pas pu vivre.

Voyant que le Directeur fit une drôle de tête, comme si une douleur intérieur l'envahissait, son interlocuteur ne pu s'empêcher de rebondir :

" Vous avez aimé mon père si je me trompes pas ? Mais est-ce que c'est vrai qu'il était le meilleur Sorcier que le monde Magique est connu ? Ou n'était ce que des rumeurs grandissant sa légende ? "

Sylvius étant référencer au Ministère de la Magie, comme le Mage possédant la plus grande puissance magique au monde actuel, Jason souhaitait juste savoir si son père avait été meilleur ou non. Cependant, il ne s'arrêta pas ici et continua de nombreuses questions :


" Et que c'est il passait après la guerre contre la Salamandre ? Racontez moi tout jusqu'à présent si vous plait ? Et comment il a fait pour battre La Force ? Car j'ai entendu des choses sur elle et apparemment elle paraissait incontrôlable voir surpuissante ! "


Prêt à partir car il devait faire, il ne pouvait pas s'empêcher de savoir ce qu'il s'était passé sur son père. Certes, il avait vu son père et combattu contre lui. Pour dire, il avait perdu son combat devant la puissance de son père, mais il tenait à vraiment connaître cette personne et non le guerrier, qu'il a pu combattre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvius Césarius
Directeur Poudlard
avatar

Date d'inscription : 01/08/2014
Messages : 753

MessageSujet: Re: Le retour du fils prodige   Ven 8 Juil - 12:22



Le retour du fils prodigue (PV Jason Eiwaz&Sylvius Césarius)



Il me fallu un petit moment pour me remettre de ce que je ressentais en ce moment présent. De nombreuses images m'assaillaient des moments où Neslon et moi avions combattu ensemble, des moments durs, des moments forts, des moments souvent douloureux. Et je dois l'avouer celui de l'épée avait été pour moi un tournant dans ma vie, ne plus avoir de pouvoirs magique durant un temps m'avait à jamais transformés.

Je ne sais pas si Jason ressenti mon trouble mais il me laissa quelques instants à mes divagations intérieurs avant de reprendre la parole.

" Vous avez aimé mon père si je me trompes pas ? Mais est-ce que c'est vrai qu'il était le meilleur Sorcier que le monde Magique est connu ? Ou n'était ce que des rumeurs grandissant sa légende ? "


Je souris à ces questions et rassemblait mes idées avant de répondre.
- Oui je l'ai aimé et je l'aime encore comme un frère. Son souvenir est là dis-je ne touchant mon front et là aussi dis-je en touchant mon cœur et enfin là dis-je en montrant les photos sur mon bureau. Cela n'a pas toujours été facile car ton père avait un sacré tempérament, nous nous sommes souvent disputés et il avait du mal à reconnaitre ses erreurs et ses torts mais c'était mon ami car il était fidèle, droit et généreux. Des qualités importantes à mes yeux. Pour répondre à ta deuxième question, je ne sais pas s'il était le meilleur ou pas et cela n'a pas beaucoup d'importance en fait, ce qu'il faut retenir c'est qu'il était là au bon moment et à su vaincre. Le  reste n'est que légende comme tu l'as si bien dis Jason.

Je retombais quelques secondes dans le silence et sirotant un peu de mon verre et en le regardant intensément. J'essayais de lire en lui mais il cachait bien son jeu et ce qu'il pouvait ressentir. En chose était certaine cependant, il n'aimait pas le silence car il enchaina sur une nouvelle série de questions.
" Et que c'est il passait après la guerre contre la Salamandre ? Racontez moi tout jusqu'à présent si vous plait ? Et comment il a fait pour battre La Force ? Car j'ai entendu des choses sur elle et apparemment elle paraissait incontrôlable voir surpuissante ! "

- Olala que de question Jason ! Par où commencer. Tu sais les livres te raconteront bien mieux que moi les détails en vérité. Dans les grandes lignes, ton père est mort en se sacrifiant mais par je ne sais quel hasard ou miracle (cela dépend qui tu écouté), il a refait surface quelques mois plus tard. Il a reprit la direction de la Salamandre et est parti aux Etats Unis afin de refaire sa vie avec ta mère Sheila. Là bas, ils ont reprit les habitudes qu'ils avaient avant la guerre contre la source en venant en aide aux plus démunis avec sa bande de sorciers mercenaires. Cela à duré un temps puis il est revenu en Angleterre afin de lutter contre la secte noire. C'est là que tu as disparu, enlevé par Arya la puissante et néfaste reine de Lord Melkor. Tu as été elevé avec leur fils et tu es devenu ceque tu es devenu. Ton père en était malade et il a tout fait pour te retrouver. Nous y sommes finalement arrivé lors de la bataille finale puisque tu faisais parti des troupes adverses. Grâce à l'aide de Mey Pendragon, tu es revenu du bon côté et ton père lui à eu le temps de te serrer dans ses bras avant de mourir. Voilà je t'ai tout dit Jason. Je ne vois pas quoi ajouter. As tu d'autres questions ? dis-je en me calant de nouveaux au fond de mon fauteuil afin de vérifier que mon katana était toujours en place derrière le dossier car je présentais que la suite allait être déterminante.


Merci à Joy

_________________

"Tout ce qui ne te tue pas ! te rend plus fort"
"Ici le possible est déjà fait.
L'impossible est en cours.
Pour les miracles prévoir 48h."

Professeur de Vol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetenebrospoudlard.forumactif.org
Jason Eiwaz

avatar

Date d'inscription : 14/06/2016
Messages : 23

MessageSujet: Re: Le retour du fils prodige   Jeu 14 Juil - 21:42

Après avoir posé multiples questions à son Parrain, Sylvius lui répondit en disant qu'il avait aimé son père comme un frère car c'était une personne droite, fidèle et généreuse. Tout ça, malgré son caractère assez spéciale mais qui faisait de lui une personne unique qui était toujours là au bon moment pour sauver le monde magique. Entre eux, il n'y avait jamais eu de concurrence sur leur pouvoir magique, bien au contraire ils les mettaient au profit de l'Humanité pour que la paix perdure.

Continuant sur les questions du fils de Nelson, le Directeur de Poudlard lui raconta tout ce qu'il avait pu vivre avec son père que sa soit de la victoire contre la Salamandre où son père s'était sacrifié pour sauver l'ensemble du monde jusqu'à la victoire de la Secte Noire, où il perdu la vie pour de bon cette fois-ci. Il lui expliqua également que lorsque il fut kidnappé par les forces du mal, son père était dans un état pitoyable du au fait qu'on lui avait pris son bébé. Cela dit, il rajouta que pour lui la Force n'était pas morte et qu'elle devait se ressourcer quelques parts du au manque de puissance magique.

Dans tous ça, un truc trotter dans la tête de l'homme, il se demandait comment son père avait pu ressusciter et ne pu s'empêcher de poser la question à Sylvius avec une voix rapide et déterminer :

" Mais si il a pu ressusciter ! Pourquoi vous ne l'avez pas ramener à la vie ? "

Mais avant que l'Ancien Ministre de la Magie puisse répondre, il redescendit d'un coup en s'affaissant dans son siège avec un air déçu et disant d'une petite voix à Sylvius :

" Je suis stupide .... Vous l'auriez fait sinon ! Et vous n'auriez pas attendu que cinq années s'écoule ! "

Avant qu'une réponse se fasse, Jason montrant un visage triste se leva très rapidement de son siège et s'apprêta à partir en tournant le dos à Sylvius, mais regardant son parrain une dernière fois, car celui-ci venait lui dire qu'il était le seul Héritier Eiwaz et que même si son père était décédé, il pouvait continuer ce qu'il avait laisser et faire en sorte que le monde reste en paix. Néanmoins, pas convaincu que le monde magique soit son monde il se contenta de répondre avant de quitter la pièce :

" La Famille Eiwaz n'existe plus aujourd'hui ! Et je n'ai pas ma place dans ce monde magique ! "

~ Deux semaines plus tard ! ~

Après leur rencontre à Poudlard, Jason avait pu sauver un orphelinat d'une société de malfaiteur se faisant de l'argent avec les enfants en les vendant pour la prostitution ou leurs organes. Faisant la une du New York Times avec ses amis, il savait que ceci n'avait pas du échapper à l'ami de son père qui devait le surveiller car il avait le sentiment d'être observer tous les jours.

Finissant son verre et sortant d'un commerce chinois, Jason se dirigea vers le métro pour remonter au Nord de Manhattan. Toute fois, étant dans le métro, il vit des choses bizarre, d'une couleur noire, passer devant sa fenêtre à une allure très rapide. Sentant une atmosphère malsain et entendant des bruits plus loin, en arrivant à la station suivante, il pu apercevoir des hommes venant de transplaner. Habillé tout en noir des pieds au cou, ils n'avaient pas l'air d'être commande. Bien évidemment se doutant qu'il s'agissait de Sorcier, Jason ne pu s'empêcher de les suivre discrètement de façon à voir quels étaient leurs attention.

Montant les marches quatre à quatre, la nuit commençait à tomber et les individus marcher à une allure rapide. Poussant des personnes sur le trottoir, on voyait bien qu'ils avaient quelques chose à faire et qu'ils étaient presser d'en terminer. Arrivant dans une rue menant nul part et cacher de la vue de tout le monde, on pouvait y apercevoir plein de personne habillé similaire à eux arriver également d'autres endroits. Restant fixé pendant une dizaine de minutes, un portail temporel commençait à s'ouvrir jusqu'à ce qu'un éclair vif comme la lumière arrive au milieu d'eux et affole les Sorciers poussant des cris de colères à en sortir leurs baguettes et essayant de tuer la chose qui venait d'arriver. Cependant, une capsule contra tout leur sort et les firent tous tomber par terre. Voyant alors le visage de ce qui venait de faire ceci, il s'agissait du Directeur de Poudlard décider à décimer ses forces du mal. Devant ceci, Jason ne pouvait rester les mains dans les poches et décida d'aller prêter main forte à son Parrain. Alors que les sorts repartirent en sa direction et que Sylvius commençait à les neutraliser les uns après les autres. L'Héritier Eiwaz pointa sa baguette venant cette foule d'une cinquantaine et sans rien prononcer un énorme Dragon de Feu sortit en rugissant et fonça sur les hommes en déployant ses ailes. Se mettant à cracher du feu et rentrant en eux provoquant une énorme explosion.

Quelques secondes après ceci, Jason courra en cette direction pour voir s'il n'avait pas tué son Oncle enseveli dans cette énorme fumée épaisse. Mais en se rapprochant, il pu apercevoir la même capsule lui permettant de se protéger et l'entendait rigoler avec un grand sourire. Arrivant juste devant lui, ce dernier ne pu s'empêcher qui ressemblait à son père et qu'il avait un grand don magique. Se sentant mal à l'aise par ce qu'il disait, mais avouant qu'il avait aimé ce ressentie d'avoir une certaine puissance. Le fils de Nelson Eiwaz ayant cogité durant deux semaines ne pu s'empêcher de lui avouer quelque chose :

" Ton monde ! Est mon monde également ! "

Recevant une poignée de main de Sylvius, il se demandait ce qu'il allait lui dire à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvius Césarius
Directeur Poudlard
avatar

Date d'inscription : 01/08/2014
Messages : 753

MessageSujet: Re: Le retour du fils prodige   Lun 18 Juil - 21:19



Le retour du fils prodigue (PV Jason Eiwaz&Sylvius Césarius)



Ce que je venais de lui dire faisait grandement réagir Jason Eiwaz, cela le remuait je le voyais. Ainsi il y avait encore de l'humain en lui, la magie noire de Melkor ne l'avait pas dévoré. Non je pouvais être rassuré et je me détendais complétement, il était des nôtres, un sorcier dont l'éducation serait à refaire car elle était incomplète mais il était des nôtres, il n'y avait désormais plus aucun doute.
Son regard était perdu, il pensait très fort et je devinais ce à quoi il songeait car j'y avais songé aussi. Alors il se mit à parler d'une voix remplie d'émotion, me demandant pourquoi je n'avais pas fais revenir son père. Je m’apprêtais à répondre mais il répondit à sa propre question et se referma. Il se leva puis me dit ;
- La famille Eiwaz n'existe plus aujoud'hui ! Et je n'ai pas ma place dans ce monde magique ! avant de partir sans même me serrer la main ou dire au revoir.

Je ne cherchais pas à le retenir, j'avais gagné, il serait des nôtres. Son destin était dans ce monde là quoiqu'il en pense et le temps venu il viendrait à moi, à nous pour faire face à son héritage aussi lourd soit-il.

Les semaines suivantes, je le fis surveiller par de vieux amis de l'ordre des reliques puis le temps venu partait pour les Etats Unis. Alors que je m’apprêtais à le rejoindre dans la rue, nous nous fîmes attaquer. Des flash et éclairs de baguettes fusaient dans tous les sens et je failli bien être touché à mon tour. C'est alors qu'un énorme dragon nous fonça dessus et dévasta tout sur son passage.
- Bon sang, il sait se servir de sa baguette le petit ! me dis-je en informulant un sort de protection qui déclencha autour de moi une bulle d'air qui renvoya les gravats, débris et autre. Alors que la poussière retombait je vis Jason s'approcher de moi. Je lui souris franchement. Il me tendit la main.
- Ton monde est mon monde également.

Je pris la main qu'il me tendait et répondit simplement.
- Je n'en ai jamais douté Jason, Jamais. Il n'y a que toi qui doute de toi et de ton avenir. Maintenant que les choses sont clairs pour toi, rejoint moi à Poudlard demain soir au plus tard. Tu sera mon directeur adjoint et nous pourrons ainsi achever ta formation.

Sans attendre de réponde de sa part, je transplanais avec un sourire qui barrait mon visage d'une oreille à l'autre.
 
Merci à Joy

_________________

"Tout ce qui ne te tue pas ! te rend plus fort"
"Ici le possible est déjà fait.
L'impossible est en cours.
Pour les miracles prévoir 48h."

Professeur de Vol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetenebrospoudlard.forumactif.org
Sylvius Césarius
Directeur Poudlard
avatar

Date d'inscription : 01/08/2014
Messages : 753

MessageSujet: Re: Le retour du fils prodige   Mar 2 Aoû - 21:02

#Ce RP est terminé, merci à ceux qui l'ont suivi#

_________________

"Tout ce qui ne te tue pas ! te rend plus fort"
"Ici le possible est déjà fait.
L'impossible est en cours.
Pour les miracles prévoir 48h."

Professeur de Vol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetenebrospoudlard.forumactif.org
 
Le retour du fils prodige
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (M) Thomas Sangster ☆ le fils prodige
» Partie 1 : Aiden Ford : Le retour du Ford prodige !
» Haïti: Le retour de Duvalier et la "nostalgie" de la dictature
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ténébros Poudlard :: Poudlard :: Deuxième étage :: Bureau du directeur-
Sauter vers: