Forum basé sur l'univers d'Harry Potter ! Notre secret a été percé à jour : les modlus savent que nous existons et la guerre a commencé
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Merci de penser à voter au TOP SITE

Partagez | 
 

 Rencontre peu formelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valandil

avatar

Date d'inscription : 15/06/2016
Messages : 5

MessageSujet: Rencontre peu formelle    Jeu 16 Juin - 11:39

Nous étions en milieu de mâtine , j'avais passé toute ma soiré ainsi que mon début de mâtine à Azkaban , après avoir finis mes dossiers est rangé mon bureau , je décidais d'aller faire un tour au Prè-Au-Lard pour me divertir un peu et aussi manger un petit bout , j'en n'avais marre de rester cloîtrer entre ses quartes mur , je revêtis donc une de mes tenus favorites , un ensemble Elfique faite de matière précieuse et étincelante ainsi de couleur argenté le tous surmonter de ma couronne royale pour ainsi montrer ma haute distinction parmis les autres.
Tenus de Valendil:
 

Après avoir transplanne dans le village du Prè au Lard , je vis différent individus me dévisager ma tenus sembler les gêner à croire qu'ils n'ont jamais vu un semblable , alors que je marchais , j'arriver dans une ruelle sombre , après avoir entamer ma marche un groupe d'individus ce présente à moi , celui qui semblais le chef s'approcher de moi et me dis :

-Où vas tu avec une telle tenus ? Tu semble bien fortuné est tu ose t'aventuré seul dans ce genre de ruelle ? Si tu souhaite que aucun mal ne te sois fais donne nous tous tes Gallions.

Il pointer sa baguette vers moi et semblais sur de lui , je l'observais longuement avant qu'un rire sortis de ma bouche je m'approchais de lui et ce derniers tituba , je lui dis :

- Tu penses m’impressionner avec ta bande est ta misérable baguette ? Je suis un Seigneur Elfe et en plus de cella je suis l'actuelle directeur d'Azkaban donc si tu souhaite vivre laisse moi passer.

Après avoir finis ma phrase je continué ma marche , mais je sentis une pression sur mon épaule , je me tourner est je vis les jeunes gens en posture de combat , un sourire s'afficha sur le coin de mes lévres cella faisais longtemps que je ne m'étais pas "entraîner" avec des misérables , les sors fusé dans tous les sens , est leur médiocrité étais déplorable , après avoir formulé une incantation en Elfique , je taper avec mon bâton au sol , les cinq individus furent coincer dans la terre et attacher par des lianes , j'envois immédiatement une appel au force qui me serve pour qu'ils soient emmener en lieu ou ils seront punis. Après cette petite balade j'arriver dans l'axe principale de la ville , elle étais bondé , mais une échoppe attira ma attention , je me diriger vers ce lieu pour me détendre , mais mon sens Elfique me disais qu'une personne m'observe et risque de m'aborder , j'étais plus que jamais sur mes gardes en entrant dans ce lieu inconnus ou divers chose peuvent ce passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malory Olianov
Membre du Ministère
avatar

Date d'inscription : 12/08/2014
Messages : 258

MessageSujet: Re: Rencontre peu formelle    Jeu 16 Juin - 13:36

J’en profitais, j’avais mon midi et après-midi de libre. Notre entraîneur du jour s’était absent et comme ses collègues étaient au travail avec les autres binômes, Lili et moi, nous étions libres. Cela ne nous fera pas de mal, nous étions en avance par rapport aux autres. J’en avais profité pour aller me balader au village. Je n’y avais pas mis les pieds depuis des lustres, j’avais du moins cette impression-là. Je flânais donc avec plaisir. Je venais de passer dans ma boutique de balais. Tout était en ordre, ma gérante travaillait bien. Je l’ai salué pour me diriger vers les Trois balais pour manger et boire quelque chose de rafraîchissant.
Alors que je marchais lentement, je vis un étrange personnage. Il se baladait avec des vêtements bling bling. Je n’avais jamais vu ça. Des pieds à la tête, de l’argent, des pierreries, des fils d’or et j’en passe. Des vêtements de valeurs mais surtout étrange. Je n’avais jamais vu un sorcier se balader ainsi, même le sorcier le plus extravagant ressemblerait à un épouvantail à côté de cet homme-là. D’ailleurs est-ce que c’était un homme. En tout cas, il ne manquait pas d’allure et de force. Je la sentais d’ici. Une question me vint alors : « Qui est-ce ? ». La réponse qui me vint, ne me plaisait pas. Je ne savais pas qui était cette personne et quand je ne savais pas, je voulais savoir. Je le suivis donc et sans états d’âmes. Ce n’était pas la première fois que je filais quelqu’un que je voyais.  Avant pour ma décharge, j’aurai insinué que c’était mon travail qui me dictait de faire ceci mais plus maintenant, je reconnaissais que j’étais une incorrigible curieuse et fouine et sans aucune honte.
Je laissais l’individu se déplacer en lui laissant de la marge pour ne pas me faire repérer. Je me transformais également en smilodon pour plus de prudence. Il ne pourra pas me reconnaître si jamais, on se croisait à nouveau. C’est alors que j’entendis des éclats de voix. Je tendis l’oreille pour me rapprocher de ce brouhaha. Après deux minutes de marche, je me rendis compte que je me dirigeais vers les rues malfamées du village. J’allais faire demi-tour quand les voix se firent plus fortes. Elles se trouvaient à côté.
-Où vas-tu avec une telle tenue ? Tu sembles bien fortuné et tu oses t'aventurer seul dans ce genre de ruelle ? Si tu souhaites qu’aucun mal ne te sois fait donne-nous tous tes Gallions.
Les voleurs n’avaient pas tort. On ne se promène pas dans ce genre de ruelle tout seul quand on ne veut pas d’ennuis et surtout pas habillé avec des pierres précieuses ou je ne sais quoi et une couronne d’épines sur la tête. C’était complètement ridicule, à croire que c’était fait exprès.

Ces derniers pointèrent leur baguette vers mon inconnu. Un silence pensant s’installa puis un rire sortit de la bouche de l’homme déguisé. Ce qui surprit ses assaillants.  Moi, je fronçais les sourcils plus qu’intéressée.

- Tu penses m’impressionner avec ta bande et ta misérable baguette ? Je suis un Seigneur Elfe et en plus de cela je suis l'actuelle directeur d'Azkaban donc si tu souhaites vivre laisse-moi passer.

Le directeur d’Azakaban ? C’est quoi ce merdier ?? C’est Mehdi, le directeur enfin depuis la dernière affaire qu’on a faite ensemble. Je fronçais les sourcils. Beaucoup trop de questions. Les bruits de la rue me ramenèrent à l’instant présent. L’homme était repartit d’un pas nonchalant sans occupé des autres. Je fis un son avec ma gueule. Evidemment, les autres n’abandonnèrent pas. Ils stoppèrent l’étrange énergumène avec une tape sur l’épaule. Etrange, un sourire illumina encore les lèvres du sorcier quoiqu’il n’avait rien d’un sorcier. La chevelure était beaucoup trop blonde, lisse, les oreilles pointues, la peau blanche, un calme olympien, une grâce particulière et surtout ces habits. J’eus un doute puis une illumination en l’observant qui ne se confirmèrent que lorsque ce dernier para toutes les attaques avec une grande facilité avec un sortilège sortie d’une langue inconnue à mon oreille mais pas inconnu pour mon cerveau. L’énorme bâton que je n’avais pas fait fi jusque-là frappa le sol et les cinq individus furent coincer dans la terre et attacher par des lianes.
Je devais parler à cet homme surtout qu’il poursuivait son chemin sans un regard en arrière. Je passais à côté des voleurs sans faire quelque chose. Ce n’était pas dans mes pouvoirs et si c’était bien le directeur de la prison, je n’y pouvais rien quoique ce soit bien arbitraire. Les trois balais se présenta devant l’inconnu et il s’y dirigea. Je repris forme humaine pour ne pas effrayer les passants et regardait l’autre passer la porte.
-          -Bien, à nous deux !
Je passais, à mon tour, la porte et le repéra. Ce n’était pas bien difficile vu la tenue. Tout le monde le regardait. Je me dirigeais sans hésiter à sa table.
-         - Qui êtes-vous ? Vous n’êtes pas un sorcier, ni un humain. Je pencherai pour un elfe vu la langue de l’incantation que vous venez de faire et l’utilisation de la terre comme arme. Directeur d’Azakaban, comment ça se fait ? Pourquoi vous baladez ici, avec une tenue pareille ? Vous voulez vous faire voler ? ou attirer les voleurs pour remplir votre prison ? Avec quoi est faite votre tenue. Mon smilodon perçoit que ce n’est pas du tissu fait par des humains. Qui alors ? Pourquoi s’intéresser à nous, si comme je le pense, vous êtes un elfe ? ça vous apporte quoi ?

Après avoir déballé tout ça, je m’assis et attendis ses réponses, sans lui demander la permission car je ne partirai pas d’ici sans réponses. Ce n’était pas envisageable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valandil

avatar

Date d'inscription : 15/06/2016
Messages : 5

MessageSujet: Re: Rencontre peu formelle    Jeu 16 Juin - 14:49

Alors que j'étais entrer dans la Taverne , je m'assis est commander une boisson pour me détendre alors que j'étais assis , je sentis quelqu’un franchir la porte et ce diriger vers moi en me disant :

Qui êtes-vous ? Vous n’êtes pas un sorcier, ni un humain. Je pencherai pour un elfe vu la langue de l’incantation que vous venez de faire et l’utilisation de la terre comme arme. Directeur d’Azakaban, comment ça se fait ? Pourquoi vous baladez ici, avec une tenue pareille ? Vous voulez vous faire voler ? ou attirer les voleurs pour remplir votre prison ? Avec quoi est faite votre tenue. Mon smilodon perçoit que ce n’est pas du tissu fait par des humains. Qui alors ? Pourquoi s’intéresser à nous, si comme je le pense, vous êtes un elfe ? ça vous apporte quoi ?

Je levais mon regard est regarder la jeune fille , je lui dis d'un ton plutôt glaciale :

-Assiez vous Mlle Olianov Malory je vous donnerez des explications par la suite.

La jeune fille étais abasourdis , elle s'exécuta est dans un ton plus solennelle je repris.

- Je suis un Elfe un seigneur Elfe peut importe mon nom , je suis un puissant mage et guerrier , comme vous avez pu le voir si bien avec nos cinq amis , par la suite ma tenus est faite en matériaux Elfique inconnus à vous les mortelles car sa maîtrise est complexe , ma tenus est une tenus cérémoniellement. Que fais je ici ? Est bien une promenade je m'intéresse un peu à votre vie et vos coutumes.

Je buvais mon breuvage et commander un plat à manger , je regarder la jeune fille avec mes yeux bleu océan est lui dis :

- Souhaitez vous manger quelque chose jeune fille ?

Un léger sourire apparus sur mes lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malory Olianov
Membre du Ministère
avatar

Date d'inscription : 12/08/2014
Messages : 258

MessageSujet: Re: Rencontre peu formelle    Jeu 16 Juin - 23:38

Je passais, à mon tour, la porte et le repéra. Ce n’était pas bien difficile vu la tenue. Tout le monde le regardait. Je me dirigeais sans hésiter à sa table.
-         - Qui êtes-vous ? Vous n’êtes pas un sorcier, ni un humain. Je pencherai pour un elfe vu la langue de l’incantation que vous venez de faire et l’utilisation de la terre comme arme. Directeur d’Azakaban, comment ça se fait ? Pourquoi vous baladez ici, avec une tenue pareille ? Vous voulez vous faire voler ? Ou attirer les voleurs pour remplir votre prison ? Avec quoi est faite votre tenue. Mon smilodon perçoit que ce n’est pas du tissu fait par des humains. Qui alors ? Pourquoi s’intéresser à nous, si comme je le pense, vous êtes un elfe ? Ça vous apporte quoi ?
Après avoir déballé tout ça, je m’assis et attendis ses réponses, sans lui demander la permission car je ne partirai pas d’ici sans réponses. Ce n’était pas envisageable.
Un regard d’une neutralité parfaite et avec un ton glacial, l’inconnu me répondit.

-  Asseyez-vous Mlle Olianov Malory je vous donnerais des explications par la suite.
Je fus quelque peu étonnée de cette entrée en matière et surtout du fait qu’il connaisse mon nom. Je m’assis donc et attendis les réponses voulues sans aimer le ton employé.

- Je suis un Elfe un seigneur Elfe, peu importe mon nom, je suis un puissant mage et guerrier, comme vous avez pu le voir si bien avec nos cinq amis, par la suite ma tenus est faite en matériaux Elfique inconnus à vous les mortelles car sa maîtrise est complexe, ma tenus est une tenus cérémoniellement. Que fais-je ici ? Est bien une promenade je m'intéresse un peu à votre vie et vos coutumes.

Alors que je méditais sur les paroles qu’il venait de dire, il prit une gorgée de son breuvage et commanda quelque chose à manger.

- Souhaitez-vous manger quelque chose jeune fille ? en faisant un léger sourire.

-         - Pour rien vous cachez, j’étais sur le chemin du déjeuner quand je vous ai vu. Ce qui a détourné mon intention. Oui, j’ai faim et c’est vous qui payez, répondis-je glaciale moi aussi. Pour ce qui est de votre nom, même si pour vous, il importe peu ; même si je doute que ce soit de la modestie mais plutôt de l’orgueil ; je veux le savoir. Pourquoi mettre une tenue de cérémonie pour sortir déjeuner, ça n’a aucun sens. Pour les cinq sorciers, ce n’était que des simples bandits, rien d’exceptionnel. Pourquoi s’y intéresser ? Et vous ne m’avez pas répondu : qui êtes-vous REELLEMENT et qui vous a donné la charge de directeur de la prison des sorciers ?

Le repas commandé arriva. Je fis la commande du mien sans aucune retenue. Ce sera sur la note de l’elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rencontre peu formelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Duvalier: Je vous donne la garantie formelle ...(1976)
» Serillë Leolin, restons formelle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ténébros Poudlard :: Village de Pré au lard :: Pré au lard :: Les rues de Pré au lard-
Sauter vers: