Forum basé sur l'univers d'Harry Potter ! Notre secret a été percé à jour : les modlus savent que nous existons et la guerre a commencé
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Merci de penser à voter au TOP SITE

Partagez | 
 

 Vacances chez Victoria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victoria G. Vénatores
Membre de la ligue de sang
avatar

Date d'inscription : 07/06/2016
Messages : 9

MessageSujet: Vacances chez Victoria   Dim 19 Juin - 18:26

Cinq années s'étaient écoulées depuis notre défaite. La plus part des membres de la Secte Noire avaient péris durant la bataille. D'autres étaient enfermés à Azkaban, ou portés disparus. Moi, étant mère d'une professeur de l'école Poudlard, ma sentence fût de courte durée. De plus, avec tout les événements récents, j'avais décidé d'intégrer à mon grand déplaisir, le club de La Ligue de Sang, mais j'insistais toujours sur le fait que je le faisais juste pour pouvoir continuer à tuer légalement.

J'avais repris le contacte avec ma fille après son mariage, auquel on ne m'avait pas laisser assister. La seule chose que je savais c'est qu'elle avait épousé un médecin. Je ne connaissais ni son nom, ni son ascendance, ni ses origine... rien; mais si ma fille a trouvé l'amour avec lui, je n'ai donc plus rien à dire; j'en avais déjà assez fait en l'aillant abandonnée tout comme ses frères et sœurs, et en aillant tué plusieurs de ses amis et élèves.

Un jour, alors que j'étais assise dans mon living, à boire du Belvédère, une idée m'est tombée sur la tête. Pourquoi pas les inviter à venir passer le vacances d'été dans mon Riad au Maroc? Ça me va me permettre de tisser des liens plus forts avec elle, étant donné que c'était la seule de mes enfants avec qui je repris contact, et cela me permettra aussi de rencontrer son mari ainsi que Franz, mon petit fils, que je connaissais que par son prénom... En tous cas, l'idée était là. S'ils acceptent, tant mieux, sinon, qu'ils aillent au diable !

Je sortis ma baguette et en prononçais Accio feuille blanche, ainsi qu'Accio plume.
Et ensuite je me mis à rédiger une invitation adressée à Philoména Albacova. Je descendis à la volière, qui chez moi, était sous-terraine, donna la lettre à une Chouette Effraie qui partit en volant vers là où était ma fille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philomena Albacova Kenaël
Professeur d'astronomie
avatar

Date d'inscription : 12/08/2014
Messages : 89

MessageSujet: Re: Vacances chez Victoria   Ven 24 Juin - 17:49

J’étais dans la tour d’astronomie en train de ranger mes affaires pour rentrer chez moi et rejoindre ma famille. Je commençais à descendre les marches quand une chouette se posa dans un renforcement d’une fenêtre en pierre. Je fronçais les sourcils. Je n’attendais aucun courrier et il était vraiment tard. Qu’est-ce qui se passait ? J’eus un moment de peur qui me vrilla les entrailles. Est-ce qu’il était arrivé quelque chose à l’un des membres de ma famille.

Je pris le parchemin qui étais accroché à la patte de la chouette effraie et commençais à lire. Cela venait de ma….mère. Elle nous invitait à prendre des vacances chez elle. Toute la famille. Je fus surprise en lisant ces quelques lignes. Des émotions diverses se bousculaient dans ma tête. De l’étonnement, de la méfiance, de la réservation, un peu d’affection mais aussi de l’agacement et de la colère. Je n’avais jamais connu ma mère ou très peu de temps ; et le peu de temps n’avait pas fait qu’accroître ma colère, voir ma haine pour celle qui m’avait donné la vie. Elle n’avait jamais rien fait pour nous, à part nous humilier, nous donner des ennuis et tuer mes amis de tout genre.

Tout le long de sa vie, Victoria, n’avait fait que semer la zizanie autour d’elle et provoquer la mort et la désolation avec un certain plaisir voir d’exaltation. Je ne l’ai plus revu depuis que je me suis enfuie de chez elle. Elle avait tué notre père, tuer nos amis, nous avait abandonné. C’était plus que je ne pouvais en supporter. J’ai été accueilli par une famille de grand sorcier qui n’avait pas d’enfants et qui ne demandait que ça. Je fus aimé et chéri comme un enfant peut s’attendre à l’être. La première fois que je revue Victoria, c’était l’année dernière, au moment du combat entre la secte noire et Poudlard. Bien évidemment, elle était dans le mauvais camp, toujours dans le mauvais camp. Elle m’avait reconnu, ce qui ne m’avait pas fait sauter de joie. Je ne voulais plus la revoir, je ne pensais plus la revoir. Malheureusement, mes vœux ne firent pas exaucés. A la tombée de la secte noire, elle avait profité du fait que j’étais sa fille, pour avoir une amnistie et une petite sentence ridicule qui m’avait mis en rogne. Maintenant, elle était une membre du club de la Ligue de Sang ; et je le sais bien, elle le faisait avec une grande réticente et une très mauvaise volonté. J’étais persuadée qu’elle s’était inscrite pour pouvoir tuer de façon légale sans état d’âme.

Je ne l’avais même pas invité à mon mariage et je ne lui avais pas présenté Mathéo. Je ne voulais pas lui présenter. Ils ne devaient pas se voir et je ne souhaitais pas que Victoria voit mon mari et mon fils. Elle avait repris contact avec moi après mon mariage, sans doute, par curiosité. Je fourrais cette lettre dans mon sac et descendis les escaliers d’un pas agaçant.

Je rentrais à la maison sans prononcer une parole et pris un verre d’eau pour me calmer avant d’aller dire bonjour à mon fils. On était le week-end et il était venu dormir à la maison. Je soufflais et mis un sourire sur mes lèvres.
-          - Franz !! Viens là mon cœur !! Il faut que je te parle

J’entendis des pas dans l’escalier et me dirigeais vers le canapé en lui tendant un verre de jus de citrouille.

-          - Comment s’est passé ta journée mon chéri ? questionnais-je en l’embrassant sur le front.
 

Une conversation s’ensuivit sur ce que je venais de lire et j’interrogeais Franz sur son ressenti et ce qu’il en pensait.  Je mettais un point d’honneur à demander son avis et à le faire réfléchir. Je devais également demander celui de Mathéo. Nous étions tous concerné!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franz Albacova Kenaël
1ère année
avatar

Date d'inscription : 12/06/2016
Messages : 141

MessageSujet: Re: Vacances chez Victoria   Ven 24 Juin - 23:27

J'avais eu une semaine super hypra intéressante!! Maman n'aimerai pas beaucoup cette expression mais je l'ai apprise au collège, avec des amis. Je ne le dis qu'à l'école comme ça, ni vu ni connu  Smile. J'aimais beaucoup mes cours et mes professeurs même si certains plus que d'autres. J'adorais faire des potions, c'était extra de savoir que l'on pouvait tous faire et tous mettre dans des petites fioles! Je me plaisais bien au château, ça me rappelais un peu, le manoir de mon grand-père en Hongrie. Le plus ultra-chic, c'est que je n'ai pas été déçu de ce que j'ai trouvé à Poudlard et ça, c'est la classe, je peux vous le dire. Je me suis bien intégré aux autres et je me suis fait plein de copains et à peu près dans toutes les maisons même Serpentard. Je n'avais rien contre cette maison vu que ma soeur Thania y étais. Le choixpeau m'avait répartit dans la même maison que ma maman: Serdaigle. Je n'étais pas mécontent.

Ce que j'aimais le plus à Poudlard, c'était le parc, il était immense et super beau. J'étais d'ailleurs en train de le traverser car je me rendais à la maison. Elle se trouvait dans le parc à la lisière de la forêt! Quand mes copains ont appris ça, ma cote a augmenté d'une seule traite. Attendez, je vivais quand même dans la forêt interdite et ça, ça signifie, que je suis courageux et pas comme les autres, selon mes amis. Avouez que ça ne me dérange pas qu'ils pensent ça même si je ne vois pas vraiment ce qu'il y a d'extraordinaire à vivre là. J'ai essayé de leur expliquer mais ça n'a fait qu’accroître leur admiration surtout quand je leur ai dit que je m'étais toujours sentit en sécurité avec ma mère qui était professeur et mon père qui était un vampire et quelque fois, quand elle était là, ma soeur, qui avait de sales pouvoirs, sales mais puissants et qui terrifierait toutes les bêtes dans cette forêt. A y réfléchir, c'est vrai que j'avais une de ces chances, sapristi!! On ne s'en rend compte que lorsque les autres nous le font remarquer. 

J'arrivais bientôt à la maison. Maman n'était pas encore là et papa non plus à en juger le silence qu'il y avait autour de la maison. Maman m'était toujours de la musique et chantait (elle chantait super bien d'ailleurs, j'adorais l'entendre, c'était l'extase -hey!! pas dans le sens où les grandes personnes l'entendent! Je ne suis q'un gamin! Retenez-vous!!). Je fis un Lumos avec ma baguette et ouvrit la porte. Je montais directement à l'étage, dans ma chambre. Sur le pas de la porte, je ressentis une pointe de nostalgie en la regardant. J'adorais celle que j'avais au château, en plus, je m'entendais super bien avec mes autres, mais avoir un espace, rien qu'à moi, me manquait. J'avais toujours eu ma chambre. C'était un des autres apprentissages de l'école: la sociabilité et le partage. Après, je n'avais aucun mal, c'était trop facile de le faire!! Ma mère m'avait appris à être généreux et à m'ouvrir. 

Je me jetais sur mon lit en riant, tout en laissant tomber mes affaires de cours. Je mis de la musique en marche et commençais à danser et mimer les musiciens. Si je n'étais pas content de venir manger et dormir à la maison, cette preuve suffirait! 


- Franz!! Viens là mon coeur!! Il faut que je te parle!

Ah ma mère était rentrée!! Il fallait vraiment qu'elle arrête de m'appeler comme ça, je n'étais plus un petit garçon! Je descendis les escaliers et rejoignis ma mère sur le canapé. Elle me tendis un verre de jus de citrouille dans lequel, je bus une gorgée pour le reposer après. J'avais les mains libres pour embrasser ma mère. Elle était canon ma mère, je vous le garantis et j'en étais fier.


- Comment s'est passé ta journée mon chéri?

J'attendis qu'elle m'embrasse sur le front (c'est ce qu'elle faisait tout le temps) avant de lui répondre.

- Super bien! J'ai eu cours de potion, de botanique, de vol, de métamorphose et d'histoire de la magie. En potion, on a vu quelque chose de cool! On a appris à faire une potion de repousse cheveux. En histoire de la magie, c'est Nicolas Flamel, tu sais, celui qui a inventé la pierre philosophale. Je trouve ça intéressant. J'aimerai bien vivre autant que lui. J'aurai le temps de faire tout ce que je veux!! plaisantais-je sans pour autant arrêter mes explications. En vol, le professeur Césarius a dit que je me débrouillais très bien et que je devais continuer comme ça mais il l'a dit à tout le monde! En métamorphose, c'était plus compliqué. Les sorts étaient....euh...deforma cortus, le minima maximus et le maximus minima. Il faut que je m'entraîne ce week-end à les lancer. En botanique, c'est la brangiflore qui était le programme du jour. J'ai adoré ce cours. Tu sais, j'aime beaucoup les plantes maman. Je me suis découvert cette passion. Peut-être que je vais devenir professeur, comme toi, mais de botanique.

Mon bavardage terminé, maman me complimenta et me dis de continuer sur cette lancée. Quelques conseils par-ci et par-là, elle en arriva au sujet dont elle voulait me parler réellement. Elle avait reçu une lettre de Victoria. Je devrai dire mami ou grand-mère ou grand-mama ou grand-mère Victoria mais je n'y arrivais pas. Je savais que maman ne l'aimait pas parce que ce n'était pas une femme respectable et gentille. Elle a toujours été méchante et dans le camp des assassins mais, je ne pouvais rien dire, moi, elle ne m'avait rien fait; tout simplement parce que je ne la connaissais pas. Maman me dit qu'elle nous invitait à passer les prochaines vacances au Maroc, chez elle. Je voyais bien que maman n'était pas au summum de la joie mais elle me demanda mon avis et ce que je voulais faire.


- Je ne la connais pas; enfin, pas personnellement. Je sais qu'elle est horrible et pas une grand-mère normale. Elle me fait un peu peur, en fait....Mais si elle nous a invité, c'est qu'elle veut changer, non? Qu'elle fait des efforts pour nous? Tu ne penses pas?? On peut toujours aller la voir, si ça se passe mal, on partira de chez elle mais on aura au moins vu le Maroc, c'est où d'ailleurs. De toute façon, si elle est méchante avec toi, papa la fera taire en la vidant de son sang et en lui tordant le cou, moi, je lui mettrai un coup de pied dans le tibia et toi, tu la ratatinera comme un moustique. 

Maman sourit puis finit par rire au fil de ma tirade. J'aimais rendre le sourire sur le visage de ma mère. 


- Tu vas demander à papa, ce qu'il en pense aussi?

A peine, j'eus posé la question que la porte s'ouvrit sur mon père. Il a la classe fut ma pensée. C'est normal que maman était amoureuse. Moi aussi, j'aurai des muscles comme lui!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathéo Kénaël
Membre du personnel de St Mangouste
avatar

Date d'inscription : 02/09/2014
Messages : 20

MessageSujet: Re: Vacances chez Victoria   Lun 18 Juil - 10:25



Vacances chez Victoria

Famille Kénaël Albacova, Vénatores



Je venais de sortir d'une opération un peu compliqué, nous étions trois chirurgiens sur le même patient cette après-midi et j'ai bien cru qu'il n'allait pas s'en sortir.. mais heureusement nous avions fait ce qu'il fallait et il pourrait bientôt revoir sa famille et ses enfants.
En parlant de ça, ma journée étant finie je rentre à la maison. Un coup de baguette magique et je fût au seuil de notre nid douillet.

Je pris le temps de sentir les odeurs, mon odorat étant très développé depuis ma transformation, j'en profitais un maximum. Un des avantages d'être devenu un monstre, il ne pouvait pas y avoir que des points négatifs.
Je sentais donc le parfum de ma femme.


- Uhmmm, Que tu sens bon mon étoile.

Ainsi que l'odeur de mon fils Franz, je sentais également la joie mais de l’inquiétude Egalement. Ce qui n'étais pas normal. Je rentrais donc assez rapidement à l’intérieur et vis ma petite famille entrain de discuter.

- Bonjour mes amours ! Vous êtes en grande conversation dites moi ! Qu'est ce qui vous chagrine à ce point? Je n'ai pas senti une bonne atmosphère en rentrant à la maison.

Philomena me demanda de venir m'asseoir à côté d'eux et me tendis une lettre. Qui pouvait nous écrire ? c'est vrai que la plus part de nos amis étaient assez prêt de nous pour ne pas à faire ce genre de choses pour avoir des nouvelles.
Je lu alors ces quelques lignes, signé à la fin du nom de victoria.

Je ne pu m'empêcher de faire un rictus de la mâchoire qui fit entrevoir une dent pointu.
Qu'est ce qu'elle nous voulait celle là, elle n'avait pas fait assez de mal autour d'elle? à sa fille ? sa famille ? Elle voulait aussi gâcher notre bonheur?

Je ne voyais pas grand chose de bon à ce possible voyage pour le Maroc. En plus j'avais appris qu'elle était devenu une membre de la ligue de sang, où j'étais Egalement .. et je ne comprenais pas du tout pourquoi elle s'était décider à faire ça. Non seulement elle n'était pas un vampire mais en plus elle ne respectait pas notre clause de la ligue "ne pas tuer d'humain ou de sorciers"  

Ils allaient devoir me convaincre d'y aller et d'exposer ma famille a un danger imminent. Bien sûr que je ne la connaissais pas mais avec toutes les choses qu'on m'a dit sur cette femme j'étais loin de vouloir faire un brun de causette avec elle.


- Je ne suis pas vraiment pour aller voir cette folle... Je n'ai pas envie d'exposer ma famille à un tel danger.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philomena Albacova Kenaël
Professeur d'astronomie
avatar

Date d'inscription : 12/08/2014
Messages : 89

MessageSujet: Re: Vacances chez Victoria   Ven 5 Aoû - 12:07

Je venais de recevoir une lettre de ma mère Victoria pour une invitation à passer des vacances chez elle au Maroc. Mes sentiments sont mitigés. Je ne savais pas comment réagir et quoi penser de ceci. Ma relation avec Victoria était très ambiguë et compliquée car elle n’avait en rien favorisé mon épanouissement, mon bien-être et ma vie. Toutefois, j’avais un fils et je me devais de penser à lui. S’il ressentait le besoin de voir Victoria, je ne dirais pas non. Nous attendîmes Mathéo, mon mari et le père de Franz pour parler de cette invitation en famille et je savais que cela n’allait pas être facile de le convaincre car mon mari ne portait pas Victoria dans son cœur et cela pour plusieurs raisons qui étaient toutes valables. Lorsqu’il fit son entrée, je vis à son visage qu’il avait ressenti nos sentiments, surtout les miens. 

Lorsque je lui tendis la lettre, ses mâchoires se crispèrent et ses dents apparurent.

- Je ne suis pas vraiment pour aller voir cette folle... Je n'ai pas envie d'exposer ma famille à un tel danger.

- Je savais bien que tu auras du mal face à cette invitation. Je ne te cache pas que je suis tout aussi réticente mais je pense à Franz… C’était de cela que l’on parlait quand tu es arrivé justement. Il semble qu’il souhaite y aller ou du moins qu’il soit curieux d’aller séjourner chez Victoria pour mieux la connaître. Il se dit que peut-être nous devrions lui laisser une chance de se racheter et que si ça ne se passe pas bien, on partira tout simplement pour ne plus faire d’efforts. Qu’en penses-tu ? demandais-je en posant ma main sur la cuisse de mon mari.
 
Je m’étais laissé convaincre par mon fils car il faut dire que ses arguments étaient tout à fait raisonnables et exacts et que même si Victoria n’était pas une sainte, elle n’en restait pas moins ma mère et que je ne pensais pas qu’elle nous ferait du mal surtout à Franz, son petit-fils. C’était tout ce qui m’importait, en vérité. Moi, je n’étais plus dans la mise. J’étais maintenant une femme et depuis peu une femme comblée et protégée. Je ne craignais rien.
 
- Tu seras là de toute manière mon amour. Tu nous protégeras. J’ai confiance en toi et je n’ai pas peur. Je peux tout faire avec toi.
 
Franz nous regardait et hochait la tête en silence pour nous laisser parler, jugeant qu’il avait déjà tout dit et que c’était à ses parents de trancher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vacances chez Victoria   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vacances chez Victoria
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Hôtel Particulier de Marle - Chez Victoria Falcone -
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ténébros Poudlard :: Londres et autres lieux :: Autres pays et autres lieux-
Sauter vers: