Forum basé sur l'univers d'Harry Potter ! Notre secret a été percé à jour : les modlus savent que nous existons et la guerre a commencé
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Merci de penser à voter au TOP SITE

Partagez | 
 

 Prison Break

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jason Eiwaz

avatar

Date d'inscription : 14/06/2016
Messages : 23

MessageSujet: Prison Break   Mar 16 Aoû - 22:56

En ce mois d'Août ensoleiller, le Château était vide sans les élèves. Les professeurs et le personnel préparait la rentrée pour que les élèves intègrent et travaillent le mieux possible dans de bonne circonstance. Alors que le soleil taper sur les roches de l'enceinte de Poudlard, dans une chaleur où même les animaux se cachait tellement c'était insupportable, Jason Eiwaz était en fonction de Directeur Adjoint depuis un mois déjà. Depuis son départ des Etats-Unis, tout aller au mieux pour lui. En effet, avec Sylvius il avait pris beaucoup sur le monde Magique et à contrôler son pouvoir. Apprenant tout ce qu'il avait, à savoir sur sa Famille et son père en particulier, il avait retrouvé également sa sœur Leah devenant inséparable.

Toute fois, n'en parlant pas à son Parrain et faisant comme s'il s'occupait de la gestion des lettres aux jeunes Sorciers, l'organisation des cuisines, des dortoirs et des salles de classes, en plus du planning des professeurs. En parallèle, il cherchait à traquer tous les anciens membres de la Secte Noire et leur faire payer les crimes qu'ils avaient pu commettre.

Ainsi, habillé comme un moldue d'un simple jean bleu et d'un débardeur noir, avec un casque à la main, celui-ci descendit en direction de la cabane d'Hagrid, où se trouvait sa moto. Montant dessus et la démarrant, il partit à toute vitesse dans les cieux. Grâce à Sylvius, sa moto était devenue magique et il pouvait s'en servir sur la terre comme dans le ciel. Sentant le vent frais frapper son visage, ceci lui faisait du bien pendant que tout le monde mourrait de chaud.

Cela dit, quelques minutes plus tard, il entendait du bruit et sentait que quelque chose le suivait. Accélérant à toute vitesse et passant par dessus nombreux nuages, à moment donnée, il réussit à piéger son poursuiveur en réussissant à être au dessus des nuages. Dans son allure, Alexeï V. Kurzakhov l'avait suivi en balai sans réfléchir. Jason étant loin d'être naïve se doutait que c'était son parrain qui était derrière tous ça et qu'il avait demander au professeur de le suivre pour le couvrir en cas de danger imminent. Néanmoins, l'héritier Eiwaz continua en faisant la course contre lui jusqu'à sa destination.

Une vingtaine de minutes plus tard, la moto se posa la première au sol et Alexeï ne prêtait pas attention au fait qu'il est perdu la course mais surtout au fait qu'ils étaient dans la rue de la célèbre maison de Sirius Black. Ne sachant quoi dire et ne trouvant pas les mots, le Directeur Adjoint lui répondit de simple mot :


" Je t'ai laissé venir avec moi ! Alors ne préviens personne ! Et contente toi de me suivre mec ! "

D'un clin d'œil pour lui répondre, les deux Sorciers avancèrent donc jusqu'à l'entrée et entrèrent dans la maison grâce à une clé que Jason sortit de son jean pour ouvrir la porte d'entrée. Mais n'ayant pas le temps de mettre la clé dans la serrure, Alexeï d'un simple geste de la main poussa la porte et elle s'ouvrit en grinçant. Quelqu'un était donc bien là dedans et la personne que Jason cherchait était sans nul doute bien en ce lieu. Rentrant avec baguette à la main et ne faisant pas de bruit, il arrivèrent quasiment sur le salon où il pouvait y sentir un parfum de femme.

D'un pas vif et sautant tous les deux au même moment à l'entrée de la pièce, une femme blonde aux yeux noisettes était assis sur une chaise avec un sourire narquois en train de les regarder de façon détendu. Prenant la parole en se moquant de Jason sur ce qu'il était devenu et le fait qu'elle attendait, il ne s'attendait pas être surpris comme ça. Cela dit, il en avait déjà capturer une dizaine dans l'ombre, il fallait se douter que sa réputation apparaitrait au grand jour. Jason ne se démonta pas pour autant et pris la parole :

" Tu es en état d'arrestation Gwen ! Tu vas me suives dans le calme ! Et tu vas retourner à Azkaban payer tes crimes ! "


La Sorcière prit donc la parole avec un rire strident.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Prison Break   Lun 22 Aoû - 23:04

    Une belle journée qui débutait en effet, une nouvelle journée de traque pour notre protagoniste, ça en devenait naturel. Elle fuyait comme à son habitude, chose qui pourrait être considérée comme une preuve de non-courage, elle fuyait toujours la même chose, ces gens, le monde entier presque. C'est parfois cette impression qu'elle avait par rapport à tout ça mais elle ne pouvait pas se plaindre, ces gens-là ne le permettaient pas et pourtant certains d'entre eux avaient un certain niveau dans tout ce qui était crasse et choses horribles. Mais bon, avec des gens comme Gwen dans le monde il était vrai qu'on oubliait rapidement ce qu'ils pouvaient faire de mal. Encore une fois elle n'était pas très bien placée pour s'en plaindre. Enfin bref ! C'était dans l'épuisement que nous retrouvions la jeune sorcière en pleine fuite, en guise de vêtements elle portait des habits relativement masculins, une chemise grise lui arrivant à peine sur les avant-bras qui était légèrement ouverte ainsi qu'un pantalon noir plutôt large lui offrant une certaine liberté de mouvements, par dessus tout cela une longue cape noire très fine qui tombait sur le sol. Ses vêtements étaient assez sale et ses pieds, nus, avaient pris une couleur noire avec ces contact avec le sol, bref la pauvre n'était pas au meilleur de sa forme.

    Elle était peut-être mal en point mais pas perdue ! En effet elle savait parfaitement vers où elle se dirigeait et ce n'était pas anodin, elle savait aussi que ses poursuivants la suivait de près et avait des moyens de locomotions bien plus rapide qu'elle qui était actuellement à pieds. Cependant elle comptait tout finir aujourd'hui, elle en avait assez de fuir alors autant affronter son destin, elle avait tout juste le temps de se reposer un peu et pour cela elle allait devoir trouver un refuge. Heureusement elle avait rejoint un petit quartier bien connu pour avoir abrité Sirius Black. Mais bon.. Elle n'était pas là pour ça la sorcière, elle cherchait juste une maison, n'importe laquelle lui suffisait. Prudente, elle s'encapuchonna avant de rejoindre la porte d'une maison choisie au hasard, avec le sortilège "Alohomora" elle parvint facilement à ouvrir la porte qui n'était apparemment pas ensorcelée. S'introduisant dans le bâtiment en toute discrétion, elle ferma derrière elle la porte dans le plus grand des silence avant d'utiliser cette fois-ci le sort "Hominum Revelio" afin de s'assurer que personne n'était présent ici. Personne. Tout était si parfait.

    Gwen prit alors tout son temps pour rejoindre ce qui semblait être le salon, elle n'avait pas faim ni soif et s'empressa simplement de s'installer dans un fauteuil au beau milieu de la pièce. Une fois dans celui-ci elle fit appel à un nouveau sort afin d'être prévenue lorsque "le moment" arriverait, c'était le sort "Cave Inimicum" autour de la maison pour savoir à quel moment les intrus s'introduiraient dans cette maison tranquille. Et ainsi elle put rejoindre paisiblement les Bras de Morphée. Était-elle inconsciente ou insolente ? Peut-être bien, ou juste très observatrice et presque prévoyante de l'avenir qui lui était réservé mais ça n'avait aucune importance. Ainsi installée, la jeune Rosebury parvenait à se reposer et cela n'était pas arrivé depuis bien longtemps pour la demoiselle, du moins pas un vrai repos. Ce qui lui venait à l'esprit durant son sommeil c'était le passé, un sujet récurrent dans ses rêves et cauchemars. Les images apparaissaient floues dans son esprit, elle se souvenait de ses parents même si ils n'avaient jamais été très démonstratifs niveau affection, elle les aimaient. Puis leur mort rapidement, celle de ses amis, puis pleins de morts se suivirent.

    Cela ne suffit pas à réveiller la demoiselle, loin de là car bientôt ce paysage ensanglanté se changea en un lieu calme et silencieux, trop silencieux, le lieu était gris et elle distingua au loin une silhouette familière. Qui était-ce ? Elle faisait souvent ce rêve mais jamais elle ne distinguait la silhouette ou reconnaissait l'endroit qui semblait tout droit sorti de sa tête. Bien vite elle fut réveillée, certes en douceur mais de manière désagréable par son sort, ils étaient donc arrivés. Elle lâcha un long soupir en se réveillant, ne manquant pas de s'étirer en entendant ses traqueurs défoncer la porte de l'entrée avec peu de tact, la porte avait grincé et ça n'avait pas échappé à Gwen. Elle les avaient donc entendus tout naturellement et pu les attendre comme il se devait, tournée vers l'entrée par laquelle ils allaient arriver, elle observait l'endroit si prévisible.

    Ils arrivèrent dans une scène pitoyable digne d'un mauvais film, Gwen quand à elle se contenta de les observer silencieusement, malicieusement. On aurait dit que même dans ce moment critique elle tenait encore les rênes, ils étaient deux sorciers et pas des moindres contre elle mais l'infériorité numérique ne l'avait jamais dérangée. Le premier elle le reconnaissait, et cela la surprit un peu mais bon, il fallait s'y attendre. Un garçon assez naïf pour avoir été enrôlé auprès de Lord Melkor sans vraiment parvenir à comprendre quoi que ce soit, il avait bien retourné sa veste et tout semblait aller pour le mieux pour lui.

    " Tu es en état d'arrestation Gwen ! Tu vas me suives dans le calme ! Et tu vas retourner à Azkaban payer tes crimes ! "

    A quel moment était-il devenu si naïf ? Certes elle comptait en finir mais de là à se rendre tout naturellement mais là.. Elle était déçue. Sa main droite tenait fermement sa baguette qui était naturellement orientée vers le sol.

    "- Jason, c'est ça ? Je suppose que je peux t'appeler par ton prénom, tu as fais de même pour moi, mais je me demande à quel moment je suis devenue si proche du fils adoptif de Melkor pour que nous nous appelions par nos prénoms. Tu penses qu'on peut changer si facilement ? Tu te sens pur, tu as déjà lavé tous tes pêchés ? Non, regardes-toi, tu suis juste les traces de Melkor, comme il l'aurait fait tu traques ceux qui l'ont trahis, ceux qui l'ont fuis, les personnes comme toi en fait.. Tu es fascinant, tu as sûrement l'impression de laver tes actes du passé, de prendre la voie du héro. Malheureusement tu ne peux pas changer le passé.."


    D'un simple geste de baguette, sans même avoir à ouvrir la bouche elle put lancer un sort sur le plancher aux pieds des deux jeunes hommes, sa baguette étant parfaitement orienté vers le sol. C'était le sort "Deprimo" qu'elle avait utilisé pour faire brusquement s'affaisser le plancher dans un explosion puis un effondrement, le sort bien entendu ne les touchaient pas directement mais Gwen l'avait activé dans un rayon autour des deux jeunes hommes qui leurs permettraient certainement seulement de s'accrocher aux planches peu solides du plancher qu'il restait devant eux si il tendaient bien leurs bras, si ils ne parvenaient pas à le faire il n'y avait rien de trop grave. Ils atterrissaient simplement dans la cave très poussiéreuse, tellement poussiéreuse que la poussière était remontée lors du choc pour venir envahir partiellement la pièce dans laquelle se trouvait Gwen, la cachant quelques peu.
Revenir en haut Aller en bas
 
Prison Break
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Connaissez-vous Prison Break ?
» [UploadHero] La Grande évasion [DVDRiP]
» Prison break me voila... [terminé]
» Prison Break [Feat. Deathstroke]
» Prison Break du clando - Menzo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ténébros Poudlard :: Londres et autres lieux :: Autres lieux Angleterre :: 12 sq Grimmaurd-
Sauter vers: