Forum basé sur l'univers d'Harry Potter ! Notre secret a été percé à jour : les modlus savent que nous existons et la guerre a commencé
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Merci de penser à voter au TOP SITE

Partagez | 
 

 Première mission en extérieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alix O. de Cerwiden
Membre du personnel de Poudlard
avatar

Date d'inscription : 24/03/2015
Messages : 17

MessageSujet: Première mission en extérieur   Ven 26 Aoû - 17:01

Première mission en extérieur




Cinq années avait passé, pour des ados cela était une éternité. Alix avait 20 ans maintenant. Le secret magique avait été brisé, et les plans de son père pour son avenir ne s'était pas passé comme il le prévoyait. Alix n'avait pas pus épousée la sang-pur que son père avait choisie pour elle à ses 17 ans. Ce dernier d'ailleurs, étant moldu, faisait profil bas, bien qu'il soit apparement du côté des sorciers. La jeune gryffondor avait passé ses Buses, puis ses Aspics, tout en continuant son entrainement personnel que son père lui avait enseigné: escrime et piano pour être une noble digne de ce nom. Elle avait développé sa technique au point de pouvoir se battre à l'épée et utilisée sa magie en même temps. Elle excellait dans les duels et la protection des gens. Seulement voilà, même avec des Aspics excellentes, qui lui ouvraient toutes les portes, elle ne savait pas vers quel métier se tourner.

C'est alors que le secret magique fut brisé, que les moldus découvrir l'existence de la magie et que les attentats contre les sorciers débutèrent. C'était un vrai retour à l'inquisition. Seulement la, une simple potion gel-flamme ne suffisait plus. La technologie des moldus s'était ecessivement dévellopée et permettait de tuer des sorciers en masse. Alix qui en connaissait une partie se demandait ce qu'il se passerait si, Poudlard découvert, l'école recevait une bombe nucléaire. Heureusement que le château était le lieu le plus sur de Grand-Bretagne et impossible à découvrir pour qui n'en connaissait pas l'emplacement exact.

Cependant, tout était possible, y compris une attaque. C'est pour cela que le directeur de l'école l'avait contacté, 3 ans après son diplôme, pour lui proposé un travail. Elle serait garde du corps. Lors que le personnel de poudlard devait sortir, elle leur servirait d'escorte et les protègerait en cas d'attaque. Le reste du temps, elle serait chef de la sécurité de Poudlard. Elle logerait au château et formerait une poignée de jeune sorciers diplômés volontaire et étudierait pour dévellopé les défense de l'école, de manière moldue et sorcière. -Comme les douves magique qu'elle avait installé tout autour du lieu quelques semaines après sa prise de poste- une protection de plus ne serait jamais en trop. C'était avec honneur et plaisir qu'elle accepta cet emplois, cela correspondait parfaitement aux capacités qu'elle possédait, elle commença le jour-même.

Trois mois s'était écoulé depuis, et tout le monde c'était habituée à ce qu'elle arpente les couloirs quand elle ne formait pas ses apprentis ou qu'elle ne prenne racine dans la bibliothèque. Son courage et sa ténacité était à toute épreuve. Elle ferait tout pour protéger cette école qui l'avait accueillis malgré son secret. Personne ne l'avait percé à jour encore.

La vérité était qu'Alix, bien qu'étant une femme, aux yeux du monde extérieur, était un homme. Tout le monde l'appelait Monsieurs, la traitait ainsi, elle avait même dormis dans le dortoir des garçons durant sa scolarité. Elle avait toujours été élevée ainsi, depuis sa plus tendre enfance, si bien que parfois elle pensait réellement être un homme. Durant sa puberté elle avait eu du mal à caché ses formes et son visage qui se féminisait de plus en plus. Mais elle avait pris le coche depuis, les bandages pour cacher sa poitrine ne lui prenaient presque plus de temps à installer et enlever, elle ne les serrait pas trop pour pouvoir respirer, mais suffisament pour avoir l'air plate, et elle ne mettait jamais de vêtement trop moulant. Elle évitait tout contact avec les gens qui aurait pus les amener à toucher son torse. Elle continuait à se couper les cheveux court et laissait pousser ses sourcils comme un garçon le ferait. Bien sur, elle aurait toujours l'air androgyne, mais personne ne lui avait posé de question jusqu'à présent.

Aujourd'hui était un grand jour. Aujourd'hui, Alix effectuerait sa première mission hors Poudlard. Elle devait escorter Monsieur Perceval Pendragon dans le monde moldu à la rencontre du Premier Ministre Britanique. Monsieur Sylvius Cesarius l'avait appelé une heure plus tôt pour lui donner son ordre de mission.

*Flashback*

Alix frappa à la porte du bureau du professeur Cesarius. Après un bref "Entrez" elle pénétra dans la salle et s'inclina comme son éthique le voulait.
-Bonsoir Monsieur le Directeur. Vous avez demandé à me voir?
-En effet Monsieur de Cerwiden,
dit-il en attrapant un parchemin, je tiens ici votre premier ordre de mission. Une importante rencontre va avoir lieu entre le Premier Ministre Moldue et un de nos plus important porte-parole, Sir Perceval Pendragon. Vous devez l'accompagner et le proteger de toute attaque éventuelle. Il arrivera dans une heure dans le parc, vous l'accueillerez. Est-ce clair Monsieur de Cerwiden?
-Parfaitement Monsieur, je serais prêt dans une demi-heure le temps de prendre mes dispositions pour la sécurité du château.
-Bien, vous pouvez disposer.

Alix s'inclina de nouveau et quitta le bureau.

*Fin du flashback*

La demi-heure était passé. Alix avait chargé son meilleur élève de la remplacer durant son absence, et elle attendait l'arrivé de Monsieur Pendragon dans le parc.


Dernière édition par Alix O. de Cerwiden le Jeu 4 Mai - 15:21, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvius Césarius
Directeur Poudlard
avatar

Date d'inscription : 01/08/2014
Messages : 745

MessageSujet: Re: Première mission en extérieur   Mar 30 Aoû - 21:13


Cela faisait maintenant plusieurs semaines, voir des mois que notre secret avait été découvert et que nos lois (vieilles de plusieurs siècles désormais) avaient volées en éclats. Désormais pour nous Sorciers mais aussi pour les moldus le monde ne serait plus jamais le même. Où plutôt si, il revenait plusieurs siècles en arrière au temps de l'inquisition.

Déjà, j'avais entendu des rumeurs, des bruits, des murmures comme quoi l'Eglise avait remit son ordre en marche. Mais ce n'était pas le pire, on racontait aussi que les mouvements civitas et compagnie s'étaient dotés de bras armés. Partout, des mouvements de protection anti-sorciers se mettaient en place. Pour le moment, nous avions eu peu d’agression mais je présentais que cela n'allait pas rester ainsi. Des choses se préparaient, c'était une certitude et pas seulement du côté des moldus. Des groupements de sorciers se multipliaient et les rapatriés (vers les villages prétendument sorciers comme Godric Hollow ou Pré aux Lards) se comptaient par dizaine.

Ancien ministre, je ne pouvais pas laisser cela se dérouler ainsi, je ne pouvais pas rester en dehors mais je ne pouvais pas non plus laisser Pouldlard sans protection avec ses centaines d'élèves qui allaient arriver pour leur année scolaire. Non je ne pouvais pas ! Pourtant j'avais des atouts dans ma manche et en particulier deux : le premier moldu et mon père Perceval. Deux moldus qui allaient m'aider j'en étais certain, mon père car il était le porte parole idéal, un pont entre deux mondes et le premier moldu car c'était un ami depuis que nous nous étions rencontré lorsque j'étais ministre.

Ne pouvant m'en occuper seul, j'avais décidé de m'entourer d'une personne sur qui je savais pouvoir compter car son sens de l'honneur et du code était au dessus de tout soupçon dans ces temps trouble. J'aurais pu la confier à Jason mais j'avais trop besoin de lui.

Ma décision prise, j'avais fais embaucher Alix O.Cerwiden comme garde du corps à l'école. Et 30 minutes avant, je l'avais fais venir afin de lui parler de l'objet de sa première mission. Il n'avait pas posé de question et était parti vers le lieu où je lui avais donné rendez-vous pour le début de sa mission. A charge à lui ensuite d'accomplir sa mission : protéger mon père de toute attaque.
"toc toc"

Je me tournais vers la porte de mon bureau et dit un simple "Entre papa".
Un vieux bonhomme avec une barbichette blanche pénétra dans le bureau. Il avait un regard bleu acier, pénétrant et alerte ainsi qu'une démarche sûr. Il s'approcha et me prit dans ses bras.
- Sylvius ! Content de te voir.
- Moi aussi Papa, le voyage c'est bien passé ?
- Oui ! Je n'aime toujours pas le transplanage escorte mais ta sœur à bien prit soin de moi.
- Elle est déjà reparti ?
- Oui Mey avait une urgence elle aussi.

Je souris sans répondre, je la voyais peu, toujours pas monts et par vaux.
- Tu sais pourquoi j'ai besoin de toi ?
- Oui ton parchemin était très clair.
- Très bien, j'ai pris contact avec David, il est d'accord pour un rendez vous secret.
- Pourquoi secret ?!
- Nous sommes sûr que dans son entourage et son gouvernement, il y a des anti-sorciers. Il ne peut pas se découvrir.
- Que dois-je lui dire ?
- Assure toi qu'il est toujours "neutre" et prêt à me rencontrer.
- Pourquoi faire ?
- Papa, Harry et moi voulont monter un groupe qui sera neutre et travaillera pour rétablir la paix voir le secret. Mais pour cela j'ai besoin d'allié chez les moldus. Je t'ai toi mais ce n'est pas suffisant.

Mon père se contenta de hocher la tête sans rien ajouter.
- Papa, pour ta sécurité, tu ne sera pas seul, je vais te faire accompagner par un garde du corps.
- Un garde du corps ?!! demanda mon père incrédule.
- Oui papa.
- Qui ?
- Un ancien élève venant d'une vieille famille perclus de principe et d'un code de l'honneur au dessus de tout soupçon. A vrai dire, je lui confierais ma vie papa.
- Si tu le dis, je te suis.
- Cela tombe bien que tu me dise cela, elle nous attends déjà. Viens.

Je précédais mon père à travers le château et nous sortîmes dans le parc afin de rejoindre l'endroit où j'avais demandé à Alix de nous attendre.

Je le reconnu de loin, il attendait droit comme un I.
- Rebonjour Alix ! Je vous présente mon père Perceval Pendragon.

Mon père s'avança alors et lui tendit la main.

Code par Nemalus


_________________

"Tout ce qui ne te tue pas ! te rend plus fort"
"Ici le possible est déjà fait.
L'impossible est en cours.
Pour les miracles prévoir 48h."

Professeur de Vol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetenebrospoudlard.forumactif.org
Alix O. de Cerwiden
Membre du personnel de Poudlard
avatar

Date d'inscription : 24/03/2015
Messages : 17

MessageSujet: Re: Première mission en extérieur   Mer 21 Sep - 14:10

Première mission en extérieur





Alix se tenait droit comme un I en attendant l'arrivée de Sir Pendragon. Elle était fière de pouvoir effectuer enfin sa première mission en extérieur. Ce n'était pas politiquement correct, mais secrètement elle espérait qu'il y ait une attaque pour prouver sa valeur. La guerre allait lui permettre de faire honneur à sa famille comme le souhaitait son père.

Comment réagissait-il à tout ça d'ailleurs ? Allait-il rester loyal à son statut de moldu, ou loyal envers sa fille qui se démenait pour le satisfaire. Il tenait à s’intégrer dans la noblesse magique. Alix penchait plutôt pour le fait qu'il soutiendrait les sorciers, mais elle ne parierait pas son épée la-dessus.

Elle vit au loin deux silhouettes s'approcher rapidement. La première était celle de son directeur, la deuxième devait donc être celle de Monsieur Pendragon.
-Rebonjour Alix ! Je vous présente mon père Perceval Pendragon.
Alix s'inclina pour saluer le père de son directeur et se redressa. Elle vit qu'il lui tendant la main, mais elle ne la serra pas, ce n'était pas dans son protocole. Toujours droite comme un I, elle répondit à ses interlocuteurs.
-Bonsoir à nouveau Professeur Césarius. Monsieur Pendragon, c'est un honneur pour moi de vous rencontrer et d'être votre garde du corps. Si vous me permettez, nous allons partir de suite, ne perdons pas de temps. Mieux vaut éviter que l'on nous remarque et nous capture n'est-ce pas ? Bonne soirée Professeur Césarius, je vous ferais mon compte-rendu de la mission demain matin.

Alix s'élança vers la zone d'où ils partiraient après s'être assuré que Mr Pendragon le suivait. Elle s'enfonça dans la lisière de la forêt. La se trouvait une clairière caché aux yeux de tous, que seul quelques membres du personnel pouvait pénétrer. Alix y entra, toujours suivit du père du directeur. Au centre de la clairière, il y avait une vieille boîte de conserve posé sur une souche. L'ancienne gryffondor l’ensorcela pour en faire un portoloin. Celui-ci partirait dans 2 minutes, expliqua-t-elle à Mr Pendragon. Elle posa sa main sur une surface, et l'invita à en faire de même.

Durant les deux minutes d'attente, elle détailla son compagnon de voyage. Homme d'âge mûr, il avait encore de la force, cela se voyait. Et il gardait un certain charisme dans son allure et sa tenue. Il était moldu, cela était évident, mais il semblait connaître le monde sorcier dans ses moindres détails. Peut-être pourrait-il contribuer à ramener la paix dans le monde qui maintenant se déchire.

Le temps toucha à sa fin.
-Prêt monsieur ?



Dernière édition par Alix O. de Cerwiden le Jeu 4 Mai - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perceval Pendragon
Membres sans appartenance
avatar

Date d'inscription : 20/05/2016
Messages : 6

MessageSujet: Re: Première mission en extérieur   Mar 27 Sep - 16:00

Revoir mon fils Sylvius (quelque soit les circonstances) était toujours un immense bonheur pour moi, même lorsqu'il s'agissait de missions dangereuses. Je dois dire que je l'avais bien habitué lorsque nous avions travaillé ensemble par le passé (lorsqu'il avait décidé d'abandonner le monde magique).
Déjà à l'époque je savais qu'il ne tiendrait pas longtemps et que le fait de passer ses journées dans les livres et l'étude historique ne lui conviendrait pas tout à fait ! J'avais eu raison mais il avait fallu la demande de Nelson Eiwaz pour lui faire franchir le rubicon.
Il ne va pas sans dire, que l'influence de son ex femme Hermione et de son ami Harry l'avait aussi poussé dans ce caractère à se mettre dans des situations dangereuses. Et depuis qu'il avait retrouvé ses racines magiques et rejoint ce monde, il n'avait pas souvent été tranquille. Mais là depuis 5 ans, cela avait été la paix. Ceci dit, les rumeurs me parvenant des deux mondes, je ne fus pas étonné qu'il me demande de venir à Poudlard car il n'était pas homme à se tenir à l'écart de ce qui se préparait.
Les retrouvailles furent chaleureuses et entières comme un fils et un père aimant qui se retrouvait. Assez rapidement il m'avait expliqué ce qu'il voulait que je fasse : rencontrer le premier ministre (pardon, le premier moldu, je m'adresse à des sorciers) Anglais afin de lui proposer une alliance pour contrecarrer la guerre qui approchait. Sylvius préférait cette approche caché car il ne sentait pas le ministère et sentait qu'une fraction pro guerre prenait de l'ampleur.

Partageant son point de vue, j'acceptais cette mission avec plaisir. Rapidement aussi il m'expliqua qu'il ne pourrait pas m'accompagner mais que j'aurais une escorte en la personne d'un garde du corps répondant au nom d'Alix O.de Cerwiden. Une fois que le contours de la mission fût définie, Sylvius et moi partîmes dans la parc afin de retrouver mon ange gardien. Nous le retrouvâmes rapidement, il était très jeune et très fin. Je ne pus m’empêcher de me demander si mon fils n'était pas tombé sur la tête en engageant un "freluquet" pareil. Je chassais rapidement cette idée de mon esprit en me souvenant que les sorciers utilisaient rarement leur forcer physique mais plutôt leur habileté à utiliser leur baguette.
- Rebonjour Alix ! Je vous présente mon père Perceval Pendragon dit Sylvius en arrivant à sa hauteur.

Le sorcier devant nous s'inclina puis se redressa. Alors que je lui tendis la main pour qu'il la serre, il la refusa. Je haussais les sourcils de surprise devant le mépris affiché par ce personnage mais décidais de ne rien dire et fit même un geste de tête en direction de Sylvius que je voyais prêt à intervenir afin de lui dire "laisse tomber".
-Bonsoir à nouveau Professeur Césarius. Monsieur Pendragon, c'est un honneur pour moi de vous rencontrer et d'être votre garde du corps. Si vous me permettez, nous allons partir de suite, ne perdons pas de temps. Mieux vaut éviter que l'on nous remarque et nous capture n'est-ce pas ? Bonne soirée Professeur Césarius, je vous ferais mon compte-rendu de la mission demain matin.

Sans attendre de réponse, le sorcier partit vers l'orée de la forêt. De mon côté, je me tournais vers Sylvius.
- Mon fils, je ne sais pas ce à quoi tu pensais avec ce garde du corps, mais je sens que je ne vais pas m'amuser beaucoup.
- En même temps papa, ce n'est pas le but ! répondit Sylvius en souriant.
- Certes non ! Allez, je dois y aller sinon mon chaperon va se fâcher.
- Arrêtes papa, ne te fie pas aux apparences, Alix est très compétent.
- Mouais ! Allez à demain.

Nous nous serrâmes dans les bras puis je m'éloignais vers Alix que je rejoignis rapidement. Après avoir rejoint une clairière au milieu de laquelle se trouvait une vieille boite de conserve, Alix la transforma en portoloin.
-Prêt monsieur ?
- Oui allons y ! dis-je en touchant la boite du doigt.

Aussitôt un tourbillon nous emporta et nous déposa au cœur de Londres dans un vieil entrepôt désaffecte du quartier de Camden. Ayant assez peu l'habitude de ce genre de transport, je tombais par terre et me couvrait de poussière.
- Le transplanage aurait été plus pratique dis-je en m'époussetant. Je dois être impeccable pour retrouver le premier ministre Cameron.

Sans attendre de réponse, je savais moi aussi être hautain, je pris la direction de la porte.
- Sortons d'ici et allons prendre la Nothern LIne qui nous amènera à la City. De là, nous pourrons aller à pied afin de rejoindre notre lieu de rendez-vous ! J'espère que James sera à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix O. de Cerwiden
Membre du personnel de Poudlard
avatar

Date d'inscription : 24/03/2015
Messages : 17

MessageSujet: Re: Première mission en extérieur   Mer 5 Oct - 11:28

Première mission en extérieur





Alix avait crée un portoloin prêt à partir pour Londres. Elle observait Monsieur Pendragon en attendant le départ. Celui-ci, bien que charismatique, la regardait hautainement. Peut-être n'aimait-il pas le comportement d'Alix? Mais c'est ainsi qu'elle avait été élevée, comment pourrait-elle agir autrement?

Les deux minutes d'attente arrivèrent à leur fin, le portoloin allait s'activer.
-Prêt monsieur ? 
- Oui allons y !
dit-il en touchant la boite du doigt.

Le portoloin exécuta sa mission et un tourbillon les emporta tout deux. Alix n'avait pratiquement jamais voyagé. Elle avait son permis de transplanage, mais comme elle travaillait toute l'année à Poudlard, elle n'en n'avais pas l'utilité, de même pour les portoloins. Aussi, quand ils atterrirent dans le cœur de Londres, Alix tituba un peu avant de retrouver son équilibre, et il lui fallu quelques instants de plus pour que sa vue cesse d'être brouillée. Ce fut alors qu'elle remarqua que l'homme qu'elle devait protéger était tombé à terre. Elle se précipita pour l'aider à se relever. Il rejeta sa main,  se releva seul et s'épousseta.
-Le transplanage aurait été plus pratique, lança-t-il d'un ton qui ne plaisait guère à Alix. Je dois être impeccable pour retrouver le premier ministre Cameron.
Il pris la direction de la porte sans même attendre de réponse de la part de son garde du corps. Alix en était sûr maintenant, son ton hautain était la pour lui montrer que son comportement déplaisait à Monsieur Pendragon. Elle le suivit tandis qu'il ajoutait :
-Sortons d'ici et allons prendre la Nothern Line qui nous amènera à la City. De là, nous pourrons aller à pied afin de rejoindre notre lieu de rendez-vous! J'espère que James sera à l'heure.
Alix n'avait jamais pris le métro, bien qu'elle était née-moldue. Son père disait que c'était le transport des pauvres, il louait toujours une limousine lorsqu'ils devaient se déplacer, elle n'avait jamais compris pourquoi. Mais elle en connaissait néanmoins le principe.
-Bien Monsieur, mettons-nous en route alors. Concernant le portoloin, j'ai préféré ce moyen de transport pour des raisons de sécurité. Les zones d'arrivée de transplanage doivent être surveillées. Je ne voulais pas prendre le risque que vous soyez arrêter. Ma mission est de vous protéger Monsieur.

Ils se mirent en route. Alix avait sa baguette discrètement cachée dans sa main gauche, et la main droite sur le pommeau de son épée, prêt à dégainer au moindre danger. Elle avançait d'un pas assuré qui se voulait non suspect, mais elle regardait partout, observant tous les passants qu'elle croisait, analysait le moindre danger qu'il pourrait y avoir. Et cela jusqu'à ce qu'ils entrent dans la station de métro. La elle ne baissa pas sa garde, même en attendant dans la file de pouvoir acheté des tickets. Arrivée devant la borne, elle découvrit qu'un seul ticket coûtait 7 livre sterling. Ils se moquaient d'elle ou quoi ? C'était affreusement cher ! Son père avait tord, le métro était un moyen de transport de riche, qui d'autre pouvait se payer des billets si chers ? D'autant qu'elle n'avait pas d'argent moldu sur elle. Elle se retourna vers Monsieur Pendragon.
-Excusez-moi Monsieur, dit-elle un peu honteuse, pourriez-vous me prêter un peu d'argent pour prendre les tickets ? Il nous faudrait 14 livre...




Dernière édition par Alix O. de Cerwiden le Jeu 4 Mai - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perceval Pendragon
Membres sans appartenance
avatar

Date d'inscription : 20/05/2016
Messages : 6

MessageSujet: Re: Première mission en extérieur   Lun 21 Nov - 12:35

Ma question sembla laisser perplexe mon "garde du corps".

Connaissait-elle mon monde me demandais-je ?! Pourquoi Sylvius l'avait-elle choisie ?! Bah, il avait sûrement ses raisons mais en tous les cas, elle ne correspondait pas aux "idées" que je me faisais de ce que devais être "un garde du corps".

-Bien Monsieur, mettons-nous en route alors me dit-elle en me coupant dans mes pensées. Concernant le portoloin, j'ai préféré ce moyen de transport pour des raisons de sécurité. Les zones d'arrivée de transplanage doivent être surveillées. Je ne voulais pas prendre le risque que vous soyez arrêter. Ma mission est de vous protéger Monsieur.


Je lui dis un signe de tête pour lui montrer que j'avais compris puis nous nous mîmes en route. Je marchais d'un pas sûr sans me préoccuper de ce qui m'entourait, seule la mission que m'avais confié mon fil m'importait et sincérement je ne voyais pas ce que je pouvais risquer. Qui attaquerait un veux bonhomme comme moi ?! Tout cela était inutile et je poussais un profond soupir. Mon compagnon marchait lui aussi d'un pas sûr surveillant et observant tout autour de nous. Nous arrivâmes à la station de métro et descendîmes les marches qui nous amenèrent vers les portillons d'entrée.

Les sourcils d'Alix se dressèrent au moment de les franchir et il se tourna vers moi.
-Excusez-moi Monsieur, dit-il un peu honteux, pourriez-vous me prêter un peu d'argent pour prendre les tickets ? Il nous faudrait 14 livre...



Je ne pus m'en empêcher, non pas que je voulais lui manquer de respect mais parce que je trouvais vraiment la situation désopilante, alors j'éclatais de rire. Ce dernier résonna dans le grand hall attirant l'attention sur nous mais je n'en avais cure !
- Excusez moi Alix, ne le prenez pas mal surtout ! dis-je en retrouvant mon calme. C'est juste que je trouve la situation doucereusement drôle ! En fait, vous êtes aussi peu préparé que moi à cette "mission" et au fond cela me rassure. Je m'occupe du reste lui dis-je en souriant.



Sans attendre de réponse de sa part, je me dirigeais vers les distributeurs automatique qui se trouvait le long des murs. Je commandais 2 osteyrs cards et en tendait une à Alix.
- Avec cela, nous devrions être tranquille pour nous rendre là où nous devons nous rendre. Suivez-moi et faite comme moi !

Je me dirigeais alors vers les portillons et je posais ma carte sur le rond jaune qui se trouvait dessus. Aussitôt les deux petites portes s'écartaient l'une de l'autre afin de me laisser passer. Derrière moi, Alix fit de même et passa à son tour. Il avait toujours l'air un peu perdu mais je devinais que cela n'avait rien à voir avec le contrôle qu'il avait sur lui même ni avec son rôle de garde du corps mais juste avec sa méconnaissance du monde moldu.
- C'est pas là ! dis-je en montrant un couloir qui s'éloignait vers la droite.

Après avoir prit le couloir et descendu un grand escalator nous atteignîmes un quai de métro où ne se pressait pas beaucoup de monde. Mon regard fut du coup attiré par un groupe de trois personnes qui étaient habillé curieusement et qui semblait nous regarder.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix O. de Cerwiden
Membre du personnel de Poudlard
avatar

Date d'inscription : 24/03/2015
Messages : 17

MessageSujet: Re: Première mission en extérieur   Jeu 4 Mai - 16:02

Première mission en extérieur






-Excusez-moi Monsieur, dit-elle un peu honteuse, pourriez-vous me prêter un peu d'argent pour prendre les tickets ? Il nous faudrait 14 livre..

Alix n'avait vraiment pas prévus que le métro serait aussi cher. Elle était tellement embarrassée de devoir demander de l'argent à Monsieur Pendragon. Ce dernier pourtant ne sembla pas s'en offusquer car il éclata de rire, rendant Alix encore plus perplexe. En quoi la situation était-elle drôle?

-Excusez moi Alix, ne le prenez pas mal surtout ! dit-il en retrouvant mon calme. C'est juste que je trouve la situation doucereusement drôle ! En fait, vous êtes aussi peu préparé que moi à cette "mission" et au fond cela me rassure. Je m'occupe du reste, lui dit-il en souriant.

Monsieur Pendragon se dirigea vers les bornes et pris 2 tickets et en tendis un à Alix.

-Avec cela, nous devrions être tranquille pour nous rendre là où nous devons nous rendre. Suivez-moi et faite comme moi !

Celui-ci le prit et s'inclina très formellement, attirant encore plus l'attention sur eux, car le rire de Monsieur n'était déjà pas passé innaperçu.

-Je vous pris de m'excuser Monsieur pour la gène occasionée. Bien que mon père soit moldu, je n'ai jamais eu l'occasion de prendre le métro car il ne voyageait qu'en voiture. Je ne pensais pas que le métro serait si cher, et je n'avais pas prévus de prendre du liquide sur moi. Je suis profondément géné et honteux de vous avoir forcé à prendre ces tickets.

Monsieur Pendragon agita la main, signifiant qu'il n'y avait pas de mal et Alix se redressa. Elle était soulagée de ne pas être sanctionnée, bien que son honneur ait pris un sacré coup. Alix se promit que plus jamais cela n'arriverait. Et également que jamais elle n'en informerait son père.

-C'est par là ! dit-il en montrant un couloir qui s'éloignait vers la droite.

Tout deux descendirent vers la rame de métro. Sur le quai, il n'y avait pas beaucoup de monde. Pourtant, Alix se méfiait, elle pouvait sentir de la tension dans l'air. Son pressentiment se confirma. Trois hommes étaient entrain de les observer. Tout se joua en une seconde, elle apperçut, le temps d'une fraction de seconde, les gestes qu'ils firent pour sortir leurs armes. Sa réaction ne se fit pas attendre. Elle se plaça devant son protégé et dégaina son épée. Elle l'avait magiquement enchantée pour qu'elle repousse les sorts et ne se brise pas quoiqu'il arrive. Deux des trois hommes avaient des armes à feu, le dernier avait une baguette. Les coups ne mirent pas longtemps à arriver. Alix lança d'abord un protego pour ralentir les balles, puis elle les dévia avec son épée. Les sorts du derniers était bloqué pour la plupart, mais certains arrivaient à traverser la barrière, et elle était obligé de les dévier eux aussi avec son épée.

Le combat ne dura que quelques instants, l'ennemi était peut-être en suppériorité numérique, mais Alix s'entraînait à l'art du combat depuis plus de 15 ans. Ils n'avaient acune chance contre elle. Elle repoussait les attaques avec une certaine aisance et s'approcha des ennemis. En quelques coups, elle assoma les trois hommes, soit avec le pommeau de son épée, soit par un stupéfix. Et l'instant d'après il n'y eu plus de danger. Son premier réflexe par la suite fut d'oublieter rapidement les passants qui avait vu l'altercation avant qu'ils n'aient le temps de s'enfuir. Puis elle fouilla leur tros agresseurs. Elle ne trouva ni papier, ni carte d'identité. En revanche, elle trouva sur l'un d'entre eux un ordre de mission consistant à capturé Monsieur Pendragon. Ce dernier s'était approché entre temps. Elle lui tendis le papier.

-Ce sont des éradicateurs Monsieur, annonça-t-elle, voilà pourquoi je vous accompagne. D'autres personnes peuvent avoir reçus l'ordre de vous capturer. Vous êtes une personne influente. Que devons-nous faire d'eux?

Le temps que l'homme lui réponde, elle rengaina son épée pour ne pas plus attirer l'attention sur eux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Première mission en extérieur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» *Secteur ADJ47, extérieur de la muraille, haute sécurité*
» Première mission
» Direction pôle Nord (PV Shinzô)
» Première mission
» Convocation pour la première mission ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ténébros Poudlard :: Poudlard :: Les Extérieurs :: Parc-
Sauter vers: