Forum basé sur l'univers d'Harry Potter ! Notre secret a été percé à jour : les modlus savent que nous existons et la guerre a commencé
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Merci de penser à voter au TOP SITE

Partagez | 
 

 1er cours: les comètes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Philomena Albacova Kenaël
Professeur d'astronomie
avatar

Date d'inscription : 12/08/2014
Messages : 89

MessageSujet: 1er cours: les comètes   Mer 13 Aoû - 22:08

Les comètes

 alien  alien  alien  alien  alien  alien 


Je fis une entrée quelque peu fracassante. Ce soir, j'étais en retard pour mon premier cours avec les 3e années. L'année commençait bien... J'avais donc décidé de prendre le chemin le plus rapide pour aller à la Tour. Le ciel.

J'ai donc atterri dans la salle de classe à l'aide de mon animagus. Mes élèves me regardèrent les yeux surpris. Je repris forme humaine.

- Excusez-moi pour le retard, jeune gens. Un imprévu de vacances m'a retardé quelque peu.

- Vous avez un cheval ailé comme animagus, Mademoiselle?

- En effet, Monsieur Larousse. Trêve de bavardage! Ce soir, nous allons étudier les comètes comme premier cours pour cette année. Est-ce que quelqu'un sait ce qu'est une comète?

J'attendis un moment mais personne ne prit la parole. J'entendis que des murmures. Après un aller-retour de la main, je déclarais donc:

- Je dois comprendre que non. Ce n'est pas grave. Je vais servir à quelque chose alors plaisantais-je. Voici le plan du cours ajoutais-je en levant ma baguette pour écrire au tableau.

   

I- Introduction   

II- Description   

III- Histoire   

IV- Désignation.   

   

   

   
1)      Introduction

Le mot comète vient du grec komêtês qui signifie « chevelu ».

En astronomie, une comète est un petit corps du Système solaire constitué d’un noyau de glace et de poussière. C’est lorsque l’orbite de la comète l’amène près du soleil que le noyau de cette dernière s’entoure d’une sorte de fine atmosphère brillante constituée de gaz et de particules, appelée chevelure ou coma, souvent prolongée d’une traînée lumineuse composée, elle, de gaz et de poussières. Cela est dû au vent solaire, à la pression de radiation et de gravitation, liés au soleil. La queue d’une comète peut s’étendre sur 30 à 80 millions de kilomètres.

Quand elles s'approchent suffisamment de la Terre ou que leur magnitude est importante, les comètes deviennent visibles à l'œil nu et peuvent être spectaculaires, elles sont alors des  objets géocroiseurs (est un objet astronomique du Système solaire dont l’orbite autour du Soleil le mène près de la Terre).

Les comètes sont à distinguer des astéroïdes (autres petits corps du Système solaire) par l'activité de leur noyau et leur provenance. Cependant certaines observations récentes de plusieurs astéroïdes montrent une activité cométaire de ces derniers. Cela tend rendre cette distinction de moins en moins facile.

 

II- Description

On va passer à la description de la comète. Une comète se compose essentiellement de trois parties : le noyau, la chevelure et les queues. Le noyau et la chevelure constituent la tête de la comète.

Comme généralement en astronomie, on fait beaucoup d’hypothèse sur la formation des corps. Donc l'hypothèse de constitution du noyau la plus communément admise est que le noyau est un corps solide constitué de 50% de glaces de matières météoritiques agglomérées (modèle dit de la « boule de neige sale »). Toutefois, cette hypothèse est confirmée par les récentes expériences spatiales. Le diamètre du noyau (qui est non sphérique) est estimé entre quelques centaines de mètres et quelques dizaines de kilomètres.

Quand la comète est trop près du Soleil, les glaces se subliment sous l'action du rayonnement solaire et donnent naissance à la chevelure, puis aux queues.

La chevelure, ou coma, est constituée de gaz et de poussières issus du noyau de la comète et libérés sous forme de jets de gaz. Très rapidement le rayonnement ultraviolet émanant du Soleil casse les atomes et les molécules. La brillance de la chevelure est plus forte à proximité du noyau. Son diamètre est généralement compris entre 50 000 et 250 000 km, avec des limites extrêmes de 15 000 et 1 800 000 km. La chevelure s'identifie fréquemment avec la tête de la comète, étant donné le faible diamètre relatif du noyau.

Une comète importante possède en général deux queues visibles :



  • Une queue constituée d'un plasma, rectiligne et se maintenant à l'opposé du Soleil (comme une ombre), poussée à haute vitesse (de l'ordre de 500 km/s) par le vent solaire.



  • Une queue plus large constituée de poussières poussées par la pression de radiation solaire, et incurvée dans le plan de l'orbite par la gravité du soleil. Les trajectoires des grains peuvent ainsi être analysées en fonction de la durée d'émission ou en fonction de leur taille



  • Une troisième enveloppe, invisible avec des instruments optiques, mais décelée grâce à la radioastronomie, est la queue d'hydrogène qui s'étend sur des dimensions considérables.*




Leurs dimensions sont considérables : des longueurs de 30 à 80 millions de kilomètres sont relativement fréquentes.


            III- Histoire


Dans l’Antiquité les premières traces écrites d’observation de comètes figurent dans des annales chinoises de la dynastie Shang (1059 av. J.-C) mais aussi sur des tablettes  en écriture cunéiforme chaldéennes.

Les premières interprétations sur la nature des comètes viennent de la philosophie naturelle grecque d’Aristote ; ensuite les romains vont s’y intéresser également.

Malgré ces interprétations de savants et de philosophes, la croyance populaire en fait à cette époque (et jusqu'au XXe siècle) des signes annonciateurs, le plus souvent de mauvais augure, plus rarement propitiatoires ( de bons augures) :  ainsi les Chaldéens et les Mésopotamiens leur offrent de l’encens pour infléchir le funeste présage ; certaines femmes grecques et romaines en deuil délient leurs cheveux (d'où le terme de komêtês, « chevelu ») pour manifester leur chagrin ; certains astrologues égyptiens pensent que sacrifices et prières ne peuvent conjurer leur pouvoir annonciateur ; les astrologues au Moyen- Age les associent à des morts illustres : comète de 451 pour la mort d’Attila de 632 pour Mahomet de 1223 pour Philippe-Auguste, comète de Halley pour Henri IV, etc. Outre ces présages funestes, elles sont également associées à des batailles (bon augure pour les Normands, mauvais pour les Anglo-saxons lors de la Bataille d'Hastings). C’est à partir de la Renaissance que l’on devient proche des hypothèses actuelles sur la formation et ce qu’est une comète.


             IV- Désignation


Avant la publication en 1705 d'Edmond Halley sur la comète portant son nom, ces petits corps du Système solaire étaient considérés comme des phénomènes isolés, uniques et non périodiques, aussi les comètes ne portaient pas de nom.

Mise à part la comète de Halley, ou celle de Encke, le nom d'une comète est attribué officiellement par une commission de l'Union Astronomique Internationale (UAI, IAU en anglais). Certaines comètes historiques, spectaculaires et aisément visibles à l'œil nu, n'ont aucun nom officiel et sont simplement désignée comme grande comète. Par exemple la grande comète de 1811.

Traditionnellement, on donne aux comètes le nom de son (ou de ses) découvreur(s), jusqu'à trois noms maximum. Dans le cas des comètes Halley, Encke ou Lexell, il s'agit du nom des personnes qui ont déterminé la périodicité de ces astres. Quelques comètes sont nommées d'après le lieu de leur découverte (la comète Lulin) et un nombre de plus en plus important reçoit le nom d'un programme de recherche automatique, comme LINEAR ou NEAT, ou bien celui d'un satellite artificiel, comme SoHO.

 


QCM

 
1) Le mot comète signifie « chevelu » en :

a)      latin

b)      grec

c)      chinois

 

 2- Une comète est constitué en son noyau de :

a)      de glaces et de poussières

b)      de gaz et de glaces

c)      de poussières et de gaz

 

 3- Les comètes sont visibles à l’œil nu quand :

·        a) elles approchent de la Lune

·        b) elles approchent de la Terre

·        c) elles approchent du Soleil.

 

4) Qu’est-ce que c’est un objet  géocroiseurs ?

            a) un objet astronomique du Système lunaire dont l’orbite autour du Soleil le mène près de la Terre

            b) un corps astronomique du Système solaire dont l’orbite autour du Soleil le mène près de la Terre

            c) un objet astronomique du Système solaire dont l’orbite autour du Soleil le mène près de la Terre

 

5) Une comète c’est :

            a) un noyau – une chevelure – une queue

            b) un noyau- une chevelure –des queues

            c) Qu’est-ce que vous parlez de chevelures en cours d’astronomie, professeur ?

 

6) La chevelure a un autre nom ?

            a) comment on peut le savoir c’est vous la prof ?

            b) le coma

            c) la coiffe

 

7) A quand remonte les premières traces d’observation des comètes ?

            a) Chez les chinois

            b) Chez les grecs et les romains

            c) Chez les chalcédoniens

 

8)Les comètes étaient assimilées à :

            a) des prédications de bons augures

            b) des prédications de mauvais augures

            c) pourquoi choisir entre les deux ? Les deux !

 

9) Au Moyen-Age ont les associent à :

            a) des batailles, des morts, des maladies

            b) des mariages, des naissances, des banquets

            c) des batailles, des morts

 

10) Les comètes ont tous des désignations ?:

            a) Oui, évidemment

            b) On n’a pas que ça à faire

            c) Seulement quelques une.

 

 

Bon courage !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
1er cours: les comètes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1er cours: les comètes
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ténébros Poudlard :: Poudlard :: Les Tours :: Tour d'astronomie :: Cours d'astronomie :: 3ème année-
Sauter vers: