Forum basé sur l'univers d'Harry Potter ! Notre secret a été percé à jour : les modlus savent que nous existons et la guerre a commencé
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Merci de penser à voter au TOP SITE

Partagez | 
 

 Préparation du mariage de Lili et Hary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lili Godolphin
Membre du Ministère
avatar

Date d'inscription : 13/08/2014
Messages : 212

MessageSujet: Préparation du mariage de Lili et Hary   Sam 21 Mai - 19:02

Cette semaine avait été une vraie folie. C'était la semaine de mon mariage ! Depuis le lundi, je courrais les magasins, le soir à la sortie du boulot, avec ma mère et mon amie Malorie pour finir tout les achats indispensables. C'est fou comme on avait besoin de mille et unes petites chose pour cette grande occasion.
Je ne savais pas si pour Harry c'était la même chose, vu que depuis une quinzaines de jours, ce dernier vivait avec mon père pour finaliser la réception qui se tiendrait, en fin de compte, au Manoir familiale.
Au début, on avait pensé le faire à Poudlard. Mais Sylvius Césarius nous avait fait remarquer, que ni moi ni Harry n'avaient plus rien a y faire, vu que nous avions fini nos études et qu'il ne fallait plus considérer l'école comme note demeure principale.  Difficile à faire, quand on y revenait presque tous les week-end pour les vivre en famille. Ma mère y étant toujours professeur et directrice adjointe et y disposant d'un grand appartement de fonction permettant de recevoir tout le monde.
Depuis que l'on avait fini nos études, notre vie avait bien changé à Harry et moi. Lui, il s'était dirigé vers une carrière de chirurgien, aujourd'hui il était élève interne à l’hôpital de St Mangouste, où il disposait d'une petite chambre comme tout les interne. Je le voyais pas beaucoup, car il était très prit par ses études de médecine. Remarquer, ce n'était pas trop grave, car de mon coté j'avais réussit le concours d'Aurore et je suivais une formation très éprouvante au ministère de la magie.
Moi, maintenant, ma résidence principale, c'était justement le Manoir Godolphin. Mais avec mon métier, j'y étais très rarement. C'est pour cela, qu'en c'était possible, on avait tous prit l'habitude de débarquer chez ma mère, à Poudlard, en fin de semaine.
En attendant, le mariage était pour samedi et j'avais l'impression que rien n'était près. Je n'arrêtais pas d'envoyer hibou sur hibou à mon père et à Harry pour leur demander où en était les travaux de décoration pour la cérémonie. A chaque fois ils me répondaient la même chose : « tout va bien, on sera prêt en temps et en heure, ne t'inquiètes pas » ce qui avait, évidement, le don de agacé au plus haut point.


- Mais arrêtes de les harceler, me disais ma mère, tu vas les rendre dingue et épuiser tous les hiboux de la famille.

-Et moi, tu cois pas qu'ils me rendent dingue à continuer de ne rien me dire. Je te appelle que c'est de mon mariage qu'il s'agit, soit disant le plus beau jour de ma vie, et personne ne me dit rien, répondis-je avec hargne.

Au lieu de me reprendre et de m'engueuler, ma mère éclatait de rire et me disait qu'elle allait faire du thé pour détendre l'atmosphère. Évidement cela ne détendait rien du tout et j'étais de  plus en plus comme une pille électrique moldu prête à exploser à la moindre contrariété.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malory Olianov
Membre du Ministère
avatar

Date d'inscription : 12/08/2014
Messages : 285

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Dim 22 Mai - 1:48

En ce moment, je n’avais pas une minute à moi. C’était la folie de partout ! Je devais faire face à mes nouvelles responsabilités en tant qu’auror et plus ; et mon rôle et devoir de demoiselle d’honneur. Eh oui ! J’étais demoiselle d’honneur dans le mariage de ma grande amie Lili, mon petit dragon avec Harry. L’annonce de leurs fiançailles remonte au bal de Noël de la dernière année de Poudlard. J’étais encore avec Ethan…Ethan. Et cinq ans plus tard, le mariage a lieu.

Je courais partout avec Lili et Madame Godolphin, dans les magasins pour acheter les petites choses de dernières minutes essentiels au mariage et à sa bonne marche. Dès que je finissais le travail au ministère ou aux quatre coins du monde, je retournais à Poudlard pour voir mon amie dans l’appartement du professeur. Le mariage se faisait au manoir des Godolphin. C’est là que se trouvait Harry et le père de Lili pour s’occuper de la décoration et de la mise en place des différents éléments que je leur envoyais soit via des hiboux avec des consignes précises quant à leur utilisation ou leur emplacement ; soit je transplanais directement pour les aider. Cela faisait partie de mon devoir de demoiselle d’honneur.

Il y avait un bon côté des choses, comme Lili et moi, nous étions dans la même branche professionnelle, on pouvait se voir durant les heures de travail pour discuter encore des détails que l’on aurait oublié. Je tentais aussi de la rassurer car, le mariage approchant, Lili était de plus en plus nerveuse et inquiète. Apparemment c’était le lot de toute mariée, je ne pourrai pas affirmer, je n’étais pas dans ce cas. Il devait y avoir le syndrome de « rien n’est près. Il reste tout à faire. Ça ne sera jamais terminé à temps ». Je dis cela car c’est ce que mon petit dragon n’arrête pas de dire. Je m’efforçais de la rassurer mais ce n’était pas une mince affaire. C’était le lot de toutes les demoiselles d’honneur ??

Samedi serait le grand jour et tout devait être parfait pour le mariage de ma chère Lili. Elle le méritait et je lui avais promis et quand je promets, je tiens parole. Nous étions (Lili, sa mère et moi) dans les appartements du professeur pour arranger la tenue de Lili pour atteindre la perfection, enfin on essayait car elle remuait sans arrêt et c’était un vrai calvaire pour faire les retouches. Je me concentrais avec ma baguette pour chasser les petites choses qui ne me plaisait pas en suivant tout de même la conversation.

- Mais arrêtes de les harceler, lui disait sa mère, tu vas les rendre dingue et épuiser tous les hiboux de la famille.

-Et moi, tu cois pas qu'ils me rendent dingue à continuer de ne rien me dire. Je te appelle que c'est de mon mariage qu'il s'agit, soit disant le plus beau jour de ma vie, et personne ne me dit rien, répondist Lili avec hargne.

- Si tu ne cesses pas de gigoter Lili, je te jure que je te fais la robe de mariée la plus laide qui soit possible de voir. Comment veux-tu que je travaille correctement si tu n’arrêtes pas de bouger sans arrêt. C’est insupportable à la fin. On dirait une girouette doublée d’une corneille. Reste comme ça et ne bouge plus !
déclarais-je en la positionnant fermement.

Au lieu de la reprendre et de l'engueuler, Madame Godolphin éclata de rire et partit faire du thé pour clamer les esprits. J’attendis le départ de la mère de Lili pour reprendre la parole.

- Ecoute mon petit dragon adoré. Calme-toi. Je peux t’assurer que tout se passe très bien chez toi, au manoir. Tout se met en place gentiment mais sûrement. Tu m’as donné la charge de demoiselle d’honneur et je t’ais promis – tu sais que je ne promets pas à la légère – que tu aurais le mariage de tes rêves ; alors tu l’auras. J’y veillerai. Crois-moi.


Je posais ma baguette et pris les mains de Lili.

- Tu vas avoir le plus beau mariage que l’on ait fait dans le monde magique et le plus romantique aussi. Personne n’est aussi aimé que toi et tu le sais. Depuis que l’on se connaît tu attends ce moment et il va enfin arrivé. Tu vas enfin devenir la femme d’Harry ; alors au lieu de stresser et d’être hargneuse ; prend la vie comme elle vient. Détends-toi et profite de l’instant présent. On s’occupe de tous. Je m’occupe de tous pour toi. J’irai au manoir pour superviser ce qui se passe, rien que pour te rassurer. En attendant samedi, tu n’as qu’à te laisser chouchouter et de faire belle pour ton nounours.

Je l’embrassais sur la joue avant de lui tapoter le nez puis fis les dernières retouches de la robe. Je penchais la tête sur le côté et réfléchis. Il manquait quelque chose. Un sourire illumina mes traits. Je sais !! Je fis un moulinet avec mon bras et une lueur verte se mit à tournoyer autour de Lili. Le sourire toujours aux lèvres, je continuais puis au bout de quelques minutes, j’arrêtais et regardais le résultat. J’adorais. Le tissu de la robe était maintenait pailletée légèrement donnant un côté féérique à la robe de mon amie. Je m’approchais d’elle et me mis à toucher le tissu de la robe. Le résultat me plaisait. Puis, une autre idée me vint. Je posais ma baguette et fis des gestes avec mes mains et vint toucher la robe de Lili. De fines gouttelettes de rosée se matérialisèrent ici et là et se posèrent sur la robe dès mon passage. Puis, je matérialisai, un long ruban de velours et l’attacha à la taille de Lili avec un nœud des plus exquis, laissant retombée le reste tout le long de la robe.

- Regarde-toi dans la classe et dis-moi ce que tu en penses. Ce n’est qu’une idée. Selon tes envies, je me ajouter ou enlever des choses à ta robe. Tu as seulement à me dire, la robe de tes rêves et je te la fais, ma chérie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Mer 25 Mai - 22:06

Quand on prépare un mariage et que la mariée est agressive ~

Un peu tout ceux qui veulent • Mary Lestrange


Mary était en train de jeter des sorts de rangements dans son appartement quand elle trébucha sur une boule de cristal. Elle la ramassa avec un sourire amusée, la boule ressemblait à l’une de celles que l’on trouvait chez Césarius, le professeur de Divination. Mais elle était bien plus précieuse à ses yeux. L’ancienne professeur souffla doucement dessus et la brume s’écarta pour laisser voir un magnifique flocon de glace. Un des nombreux cadeaux de Noémy. Elle alla la remettre sur une console, en-dessous du tableau d’Angélique et elle alors qu’elles étaient encore enfants. Elle contemplait le tableau avec un sourire nostalgique quand sa baguette lui échappa et roula sous un meuble.

Mary eut beaucoup de dignité à ce moment-là. Elle poussa un juron très digne de l’héritière qu’elle était et tomba à genoux pour récupérer sa baguette. Elle retrouva nombre de petites choses avec sa baguette. Une épingle à nourrice, une plume desséchée, des épingles, des élastiques et une enveloppe ouverte. Curieuse, elle la tourna pour savoir de qui elle venait, et découvrit l’écriture de Shona Godolphin. Fronçant les sourcils, Mary se releva et agita sa baguette avec un « Accio lettre Godolphin ». Un tiroir de son bureau s’ouvrit et la lettre fusa vers elle, Lestrange l’attrapa et la parcourut rapidement. Et ses yeux s’écarquillèrent.

— Mais comment j’ai pu oublier leur mariage ? marmonna-t-elle.

Elle courut vers sa penderie et vérifia rapidement que ses robes pour les grandes occasions étaient là. Soulagée, elle soupira profondément puis alla ranger la lettre dans le tiroir où elle était précédemment. Mary grimaça, elle ne se savait pas autant dans les nuages, un mariage enfin ! Et celui de deux camarades qu’elle avait bien connu dans sa scolarité en plus, elle avait fait fort là tout de même.

Mary rassembla rapidement ses cheveux en un chignon et y planta sa baguette pour le faire tenir avant de sortir de ses appartements. D’après les souvenirs qui lui étaient revenus quand elle avait lu la lettre Lili devait se préparer pour le mariage dans les appartements de sa mère, actuellement.  Mary se frotta le front et envisagea quelques secondes de se trouver une excuse (qui serait pitoyable de toute manière) si elle se trompait. Avant de hausser les épaules, stupide, elle n’avait qu’à dire la vérité, elle n’avait pas à avoir honte d’un petit oubli. Si l’oubli s’était fait le jour du mariage là elle se serait inquiétée d’avoir une vraie excuse tout de même.

Le professeur toqua à la porte et sourit au profes… à Shona qui lui ouvrit. Ça lui paraissait encore étrange de tutoyer ses anciens professeurs et de les appeler par leur prénom mais ça lui viendrait avec l’habitude. Elle entra avec un sourire joyeux et les yeux pétillants de bonne humeur et prit la parole avec son enthousiasme habituel.

— Salut Malory ! Lili ! Tu es absolument ravissante dans cette robe ! Bien que le nœud de velours me semble de trop, ajouta-t-elle après un temps de réflexion. Je ne dérange pas trop j’espère ? J’aimerais beaucoup aider même si je ne suis qu’une invitée lambda et non ta demoiselle d’honneur comme Malory, fit-elle avec un clin d’œil espiègle vers celle-ci.

Mary alla prendre Malory bras dessus bras dessous et admira Lili. Elle était vraiment magnifique dans cette robe. Bien qu’un peu énervée d’après ses sentiments nota Mary avec curiosité. Les mariées n’étaient pas censées être nerveuses plutôt qu’hargneuses ? Non pas que Mary ait une grande expérience sur les sentiments des mariées avant leur mariage ceci dit. Dans le doute elle lui fit un joli sourire plein de fossettes.

— Harry en a de la chance ! Pour un peu je te piquerais à lui ! fit-elle dans un éclat de rire malicieux.
copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Lili Godolphin
Membre du Ministère
avatar

Date d'inscription : 13/08/2014
Messages : 212

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Jeu 26 Mai - 14:55

Avec mon énervement, la pauvre Malory avait bien du soucis à se faire. Elle avait en charge la réalisation de ma robe de mariée. Comme galère, on faisait pas mieux.  si j'avais eu toute ma tête, je l'aurai plein, mais là,  j'étais bien en mal de me rendre compte des dificultés que mon amie encontrait.
Pendant qu'elle essayait de créer la plus belle robe possible, je n'arrêtais pas de gigoter et de tourner sur moi même en grognant et vélipender à haute voix tout  ce qui touchait au mariage. Là, j'étais en train de m'en prendre à mon père et à Harry qui avaient en charge de la décoration pour la fête et la cérémonie. Pour en finir, ma mère déclara :


- Mais arrêtes de les harceler, me disais ma mère, tu vas les rendre dingue et épuiser tous les hiboux de la famille.


-Et moi, tu cois pas qu'ils me rendent dingue à continuer de ne rien me dire. Je te appelle que c'est de mon mariage qu'il s'agit, soit disant le plus beau jour de ma vie, et personne ne me dit rien, répondis-je avec hargne.

C'est alors que Malory s'écria à son tour :


- Si tu ne cesses pas de gigoter Lili, je te jure que je te fais la robe de mariée la plus laide qui soit possible de voir. Comment veux-tu que je travaille correctement si tu n’arrêtes pas de bouger sans arrêt. C’est insupportable à la fin. On dirait une girouette doublée d’une corneille. Reste comme ça et ne bouge plus !


Elle m'attrapa à bras le corps et me planta sur la petite estrade. Puis elle essaya de me remonté le moral, pendant que ma mère s'éclipsait dans la cuisine  pou nous faire un thé.


- Ecoute mon petit dragon adoré. Calme-toi. Je peux t’assurer que tout se passe très bien chez toi, au manoir. Tout se met en place gentiment mais sûrement. Tu m’as donné la charge de demoiselle d’honneur et je t’ais promis – tu sais que je ne promets pas à la légère – que tu aurais le mariage de tes rêves ; alors tu l’auras. J’y veillerai. Crois-moi.


-Tu crois ? Moi, plus le temps passe, plus j'ai l'impression qu'on va droit vers un vrai désastre !!


Elle posa sa baguette avec la quelle elle faisait les dernières retouches de ma robe et me prit les mains.


- Tu vas avoir le plus beau mariage que l’on ait fait dans le monde magique et le plus romantique aussi. Personne n’est aussi aimé que toi et tu le sais. Depuis que l’on se connaît tu attends ce moment et il va enfin arrivé. Tu vas enfin devenir la femme d’Harry ; alors au lieu de stresser et d’être hargneuse ; prend la vie comme elle vient. Détends-toi et profite de l’instant présent. On s’occupe de tous. Je m’occupe de tous pour toi. J’irai au manoir pour superviser ce qui se passe, rien que pour te rassurer. En attendant samedi, tu n’as qu’à te laisser chouchouter et de faire belle pour ton nounours.


Elle m'embrassa sur la joue, puis reprit son ouvrage. Cette fois je me tenais tranquille elle pus donc finir les retouches et  dernières finitions. Elle se recula pour admire son œuvre, puis se rapprocha pour y ajouté un nuage de paillettes ainsi que des goutes d'eau solidifiées -ça c'était un cadeau de sa part- et fini par me ceindre la taille avec un large ruban en velours qu'elle noua artistiquement dans mon dos.


- Regarde-toi dans la classe et dis-moi ce que tu en penses. Ce n’est qu’une idée. Selon tes envies, je me ajouter ou enlever des choses à ta robe. Tu as seulement à me dire, la robe de tes rêves et je te la fais, ma chérie.


Le résulta était fantastique, j'en croyais pas mes yeux. J'allais féliciter mon amie et demoiselle d'honneur quand la porte de l'appartement s'ouvrit pour laisser passer une autres de mes amies : Mary E. Lestrange. Devenue Professeur à Poudlad, May avait désormais ses entrées chez ma mère (après tout elles étaient désormais collègues).


-Salut Malory ! Lili ! Tu es absolument ravissante dans cette robe ! Bien que le nœud de velours me semble de trop, ajoute-t-elle après un temps de réflexion. Je ne dérange pas trop j’espère ? J’aimerais beaucoup aider même si je ne suis qu’une invitée lambda et non ta demoiselle d’honneur comme Malory. Dit-elle avec un clin d’œil espiègle dans ma direction.


Elle attrapa le bras de Malo et ensemble, les deux filles m'admiraient. Je sais pas ce qui ce passa, mais être ainsi regarder de la tête au pied, me fit prendre un far, du coup je devient rouge comme une pivoine. Ma mère en profita pour revenir avec un plateau chargé de tasses et de théière.


- Lili tu es magnifique, mais j'espère que tu ne gardera pas ce tein le jour du mariage, ce serait vraiment dommage !!


Tout le monde éclata de rire et moi aussi. Je descendis de mon estrade et alla embrasser mes amies et ma mère.


- Merci, merci à vous pour me suporter moi et mon impossible caractère. Maman, tu nous as promis un thé, je crois qu'une bonne tasse nous fera le plus grand bien.


Toutes les quatre, nous nous instalions autour de la table basse où le plateau avait été déposé. Maloy s'assie sur le canapé à coté de moi, tendis que ma mère et Mary prire place dans deux fauteuils.


- Mary, si tu veux venir nous aider, tu est la bien venue. Je crois que Malo aurait bien besoin d'aide. D'éclarais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malory Olianov
Membre du Ministère
avatar

Date d'inscription : 12/08/2014
Messages : 285

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Jeu 26 Mai - 18:34

- Regarde-toi dans la classe et dis-moi ce que tu en penses. Ce n’est qu’une idée. Selon tes envies, je me ajouter ou enlever des choses à ta robe. Tu as seulement à me dire, la robe de tes rêves et je te la fais, ma chérie.

Je vis les yeux de Lili briller de plaisir et de satisfaction devant son reflet dans le miroir quand la porte de l’appartement de Madame Godolphin s’ouvrit en laissant passer une professeur, une nouvelle : Mary Lestrange, que je n’avais pas eu en cours durant mes années d’études. Je savais juste qu’au ministère sa nomination ne faisait pas la joie de tous et surtout pas de notre chef.

-Salut Malory ! Lili ! Tu es absolument ravissante dans cette robe ! Bien que le nœud de velours me semble de trop, ajoute-t-elle après un temps de réflexion. Je ne dérange pas trop j’espère ? J’aimerais beaucoup aider même si je ne suis qu’une invitée lambda et non ta demoiselle d’honneur comme Malory. Dit-elle avec un clin d’œil espiègle dans sa direction.

- Bonjour…Mary (je ne savais toujours pas comment appeler les gens qui m’entouraient surtout les professeurs de Poudlard que je n’avais plus mais je me dis que comme je n’ai jamais eu Mary en professeur ce n’était pas dérangeant en soi). N’est-ce pas qu’elle est belle notre Lili même si son karma n’est pas au mieux.

— Harry en a de la chance ! Pour un peu je te piquerais à lui !
fit-elle dans un éclat de rire malicieux.

Mary m’attrapa le bras et ensemble nous admirions la future mariée. Le temps de s’imprégner de la vue de la robe et de l’effet qu’elle faisait sur Lili. Je pensais également à tout ce qu’il me restait à superviser pour offrir à Lili ce qu’elle voulait avec l’aide des autres ; mais je ne faisais aucun souci. La mère de Lili en profita pour revenir avec un plateau chargé de tasses et de théière.

- Lili tu es magnifique, mais j'espère que tu ne garderas pas ce teint le jour du mariage, ce serait vraiment dommage !!

J’éclatais de rire suivis de tout le monde devant cette remarque qui finissait de détendre l’atmosphère. Lili descendit et vient nous embrasser chacune dans une accolade d’amitié.

- Merci, merci à vous pour me supporter moi et mon impossible caractère. Maman, tu nous as promis un thé, je crois qu'une bonne tasse nous fera le plus grand bien.

- Ce n’est pas une mince à faire déclarais-je pour la taquiner, mais on te connaît et ça n’a pas d’importance

Toutes les quatre, nous nous installions autour de la table basse où le plateau avait été déposé.  Je m’assis sur le canapé à côté de Lili, tandis que les deux professeurs prirent place dans deux fauteuils, en face de nous.

- Mary, si tu veux venir nous aider, tu es la bienvenue. Je crois que Malo aurait bien besoin d'aide, déclara Lili.

- Une aide supplémentaire ne peut jamais être refusée affirmais-je en souriant. Je te fais un debriefing. Les fleurs ont été choisies par Lili et ont été commandées. Il ne reste plus qu’à aller les chercher. La robe est terminée dans la grande majorité à part les quelques retouches et accessoires ou non à rajouter selon les idées de la future mariée ainsi que la coiffure. La décoration est en train de se monter dans le manoir de la famille sous la supervision du futur marié et de Monsieur Godolphin. Il reste à regarder pour le gâteau des mariés, les chants de la cérémonie ainsi que la dernière répétition avant le grand jour. Lili doit se décider sur son moyen de transport pour aller au lieu de la cérémonie et y repartir avec Harry. Le photographe pour les photos de la cérémonie est à trouver mais j’ai des pistes. Les futurs mariés n’ont pas encore décidé s’ils faisaient quelque chose à la fin de la cérémonie comme le lâché de colombe ou autres, les bulles, les confettis, le riz ou je ne sais quoi. Le DJ de la soirée reste à trouver. Voilà les points à travailler encore ; ce qui est peu par rapport à ce qu’il nous reste encore de temps. Qu’en penses-tu Mary, nous avons encore le temps si on continue dans ce rythme, n’est-ce pas ? Lili a quelques craintes et nous essayons de la rassurer comme nous pouvons depuis tout à l’heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lili Godolphin
Membre du Ministère
avatar

Date d'inscription : 13/08/2014
Messages : 212

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Lun 30 Mai - 21:03

On était réunis dans les appartements de ma mère à Poudlad pour faire les dernières retouche à ma robe de mariée.
Comme toute jeune femme, à la veille de faire le grand saut, j'étais totalement anxieuse, m'énervant pour un rien, bref totalement imbuvable.
malgré cela, Malory gardait un calme impérial et s'offrait même le luxe de me réconforter. Pour cela, je lui serrai toujours reconnaissante. Elle venait de terminer ma robe, quand Mary E. Lestrange vient nous rejoindre. Son arrivée sonnât le moment d'une pause pour pendre un thé bien réconfortant.
Pendant que Malo expliquait à Mary l'aide qu'elle pourrait lui apporte après que cette dernière aie proposé son aide pour la préparation de la cérémonie. Je me levais pour aller admirer ma robe dans le grand miroir que ma mère avait fait apparaitre dans son salon. Se que j'y vis m'éblouissa et me ravie. Malo avait vraiment fait du très bon travail


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malory Olianov
Membre du Ministère
avatar

Date d'inscription : 12/08/2014
Messages : 285

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Mar 31 Mai - 18:34

Lili était de nouveau calme. Cette pause lui avait fait du bien. On en avait tous besoin. Alors que j’expliquais à Mary, ce qu’il restait à faire ; je vis Lili se lever et se placer au coin de la pièce, devant le miroir avant de regarder et peut-être admirer sa robe de mariée, crée rien que pour elle.

Je la trouvais resplendissante de beauté mais surtout de bonheur. Elle avait une de ces physionomies qui ne trompe pas et son bonheur se lisait sur son visage de future mariée. Apparemment, être sur le point de se marier, rend encore plus belle. Lorsque l’on disait que l’amour rendait beau, c’était vrai. En tout cas pour Lili Godolphin, c’était sûr.
Je terminais de parler aux deux professeurs ; avant de m’excuser et de rejoindre mon amie.

- Tout va bien Lili ?

Je me plaçais sur le côté du miroir et vis son sourire et ses yeux pétillaient d’enchantement. La voir ainsi me ravissais. Au moins une de nous qui était heureuse. Je lui touchais le bras, en silence.

- Préviens-moi si tu veux faire des modifications.

Je me tournais vers les deux autres femmes.

- Veuillez m’excuser. J’ai promis à Lili d’aller voir les avancées de la préparation du mariage au manoir et je n’ai qu’une parole. Je vais rapporter un catalogue pour que tu puisses choisir avec Harry, le gâteau de mariage et je vais chercher les fleurs qui n’attendent que moi. Je reviendrai dans quelques heures pour que nous voyions ta coiffure et les accessoires que tu veux ou ne veux pas mettre. En fin de journée, il ne restera que le DJ et le photographe. Le reste n’est pas de mon ressort : la répétition du mariage.

Je claquais des doigts et disparut. Je me retrouvais maintenant dans les rues de Londres. Je tournais à droite et m’arrêtai devant une belle devanture ornementée de motifs floraux. Je poussais la porte ce qui déclencha une petite sonnette. Aussitôt, une silhouette se profila du fond du magasin. Monsieur Pasquier m’adressa un sourire.

- Bonjour Mademoiselle Olianov ! De retour remarqua-t-il en souriant.
- Bonjour Monsieur Pasquier. Oui, je viens chercher la commande des fleurs que je vous ai faites.
- Ah oui, oui. Elle est prête. Un jour heureux pour vous !

- Oui, Monsieur mais ce n’est pas pour moi mais une amie.

Il partit dans l’arrière du magasin. En l’attendant, je me mis à flâner dans sa boutique, à regarder ses fleurs et ses plantes. Il y avait tellement de belles choses. Amoureuse des plantes, je me promis d’en acheter quelques-unes quand je serai installée.

- Voilà pour vous !

Des paquets entiers encombraient les bras du pauvre homme. Je l’aidais à les poser et à tous ramener dans la boutique. Une fois fini, je me retrouvais avec un amas considérable de flore. Je souris ravie, puis avec un sort, je rétrécis le tout, paya le vendeur et me téléportais au manoir des Godolphin où un travail de décoration florale m’attendait ainsi que la supervision de ce qui avait été fait afin de pouvoir rassuré Lili.

Deux heures plus tard, je réapparu dans les appartements de Shona Godolphn, espérant y trouver encore Lili, ce qui fût le cas.

- Voilà !! Toute la décoration est terminée. J'ai tout vérifié. Ils ont très bien travaillé. Les fleurs sont posées et très jolies comme tes souhaits. Et voici un catalogue de gâteaux. Ainsi que de coiffures. A toi de choisir !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shona Godolphin

avatar

Date d'inscription : 13/08/2014
Messages : 168

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Mar 21 Juin - 11:58

Ce matin, j'acceuillais dans mon appartement de fonction, ma fille et son amie Malory pour finaliser la préparation du mariage de ma fille. J'avoue que cela me faisait quelque chose, mon bébé allait se marier ! Qui lu cru !!
Normalement, le cérémonie aurait du avoir lieux à leur 18  ans, mais par chance, nos deux tourtereaux avaient encore attendu avant de ce passer la bague au doits. Angus et moi, on était un peu soulager par ce répis. C'est vrai quoi, ils sortaient à peine de l'école et n'avaient encore aucun métier, ni l'un, ni l'autre. Avec ces quelques années de recules, Harry avait embrasser une carrière de Chirugien à St Mangouste et Lili était entrée chez le Aurors. Maintenant, il était temps qu'ils s'unissent pour de bon.

Mon salon était devenue un véritable attelier de courture. Malory avait entreprit de finaliser la robe de mariée de Lili. La pauvre avait vraiment du courage. Lili ne faisait que de bouger dans tous les sens en se plaignant insésament que le mariage serait gamait près à temps. Là, c'est son père et Harry qui en prenaient pour leur grade. D'après elle, iols ne faisiaent rien comme il fallait et surtout, ils refusaient de lui dire comment ils voyaient la chose. Lili était folle d'inquiétude. A la fin je lui demandais de se calmer lui précisant que tout allait bien. Malory prit la relève pour lui dire d'arrêrter de bouger. Enfin un peu rasurer. Ma fille dégna se calmer pour qu'elle puise terminer la robe, et je dois bien dire que c'était une merveille.

Je laissais les filles, pour aller préparer un plateau de thé et de petis gâteaux, quand la porte d'entré souvrit sur une de leur amie qui venait voir comment ça se passait et proposer son aide. Malory accepta avec joie, tant il y avait encore de chose à régler pour le jour J. Je reviens avec mon plateau et nous nous instalames pour prendre le thé et souffler un peu.
En suite, Malory s'éclipssa un long moment pour aller au nouvelles au manoir pour voir comment s'en sortait les garçons. Puis elle fit plusieurs courses : fleus, gâteau, accessoir divers et variés. Quand elle fut de retour au bout de deux heures, elle fit son rapport à ma fille qui enfin daigna sourire de contentement. Tout se passait bien !!
Malory déposa sur la table du salon des catalogues de bijoux, et ensemble, les fille se mirent à choisir la parrure qui irait le mieux avec la robe. Je les laisssais tranquille et m'eclipsais dans mon bureau pour corriger les devoirs qui s'empilaient depuis plusieur jours. Ce soir, on devait tous se rendre au manoir famillial où le mariage aurait lieux pour la répétiton de la cérémonie. J'espèrais que les chose allait bien se passer. Le Samedi prochain serai une longue journée pour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harry Allauch
Membre du personnel de St Mangouste
avatar

Date d'inscription : 25/09/2014
Messages : 40

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Jeu 23 Juin - 16:28

[HRP : L'action se déroule au manoir des Godolphin, et donc pas au même endroit où Lili essaye sa robe :p]

Préparation du mariage de Lili et Harry   Harry Allauch & Lili Godolphin & d'autres  


   


Harry allait se marier... Il n'en revenait toujours pas... Même si cela était prévu depuis longtemps, et bien que Lili et lui ait repoussé le mariage le temps de trouver un travail, le jeune médecin ne se rendait pas vraiment compte de ce que cela impliquait. Enfin, en tout cas, il ne s'en était pas rendu compte jusqu'à ce jour. Maintenant que la date approchait, Harry était de plus en plus excité, et en même temps un peu stressé. Il ne dormait plus beaucoup, réfléchissant trop à tous les détails pour que ce mariage soit parfait. C'est pour ça que, lorsque le jour de la préparation fut enfin là, le jeune homme se leva dès l'aube pour aller chercher le costume qu'il avait commandé afin de l'essayer. Comme il lui allait parfaitement bien, il alla rapidement le ranger puis se rendit au manoir des Godolphin, réveillant sûrement Angus vu l'heure. Mais ça, il s'en fichait, il voulait que tout soit parfait.

C'est pourquoi, pendant toute la journée, Harry et son futur beau-père décorèrent le manoir. Le jeune homme était tellement stressé qu'il modifia de nombreuses fois la position de plusieurs objets de décoration avant de les remettre à leur place précédente, ce qui devait sûrement agacer Angus au plus haut point. Mais il fallait faire avec puisque, comme je l'ai déjà dit, Harry voulait que tout soit parfait...


     
Code By Ozymandias for Tenebros Poudlard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angus Godolphin

avatar

Date d'inscription : 13/08/2014
Messages : 16

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Ven 8 Juil - 16:09

La journée allait être rude car je devais finir la décoration du manoir avec Harry, mon futur beau fils. Visiblement, il n'arrivait pas encore à se rendre compte qu'il allait se marier. Je le voyais tourner en rond, déplacer les décorations de place en place pour finir par les remettre là où elles étaient au départ. Complètement déboussolé, le pauvre garçon. Je repensais à mon propre mariage, j'étais pratiquement dans la même situation qu'Harry, paniqué au plus haut point, me demandant si je ne faisais pas la plus grosse bêtise de ma vie et comment une femme aussi extraordinaire que Shona avait pu jeter son dévolu sur moi. Après tout, tout le monde, à l'époque, pensait qu'elle allait épouser Sylvius Césarius. Alors quel ne fut pas mon étonnement quand elle accepta ma demande en mariage.
On en était là tout les deux avec nos pensées quand la petite Malory débarqua les bras chargés de colis de fleur.je l'aidais à tous déposer sur une table dans la cour et lui fit faire le tour du propriétaire pour qu'elle se rende compte de l'avancée des travaux de décoration.


- Tu vas pouvoir rassurer Lili, elle ne fait que nous harceler avec ses messages. Si elle continue, elle va tuer mes hiboux à la tâche !! Merci pour les fleurs, on les installera demain matin, pour qu'elles gardent leur fraicheur le plus longtemps possible.  

Après son petit tour de contrôle, Malory nous quitta en nous précisant qu'elle avait encore beaucoup de chose à faire et en nous rappelant que le traiteur devait arriver demain aux aurores pour préparer le banquet du mariage. Je lui dis de ne pas s'en faire, que tout avait été prévu pour ça. Après son départ, je me tournais vers Harry :

-Aller, mon grand, on a fini pour aujourd’hui. Il est grand temps d'aller se reposer, demain c'est le grand jour pour toi. Je suis fière de te voir entrer dans notre famille. Lili a vraiment de la chance de t'avoir trouver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lili Godolphin
Membre du Ministère
avatar

Date d'inscription : 13/08/2014
Messages : 212

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Mar 19 Juil - 19:59

Plus que trois jour avant la date fatidique. Grâce à ma famille, Harry mon chère et tendre amour et à ma grande amie et demoiselle d'honneur, tout était prêt pou le grand jour. Il ne restait plus qu'une chose à faire, essayer que je retrouver mon calme légendaire et là c'était pas gagné. J'étais une vrais pile éclectique capable de partir en vrille à tout moment.

Trois jours, il fallait que je tienne trois jours, autant dire une éternité !!! Ce fut ma mère qui trouva la solution pour me calmer.


-Ma puce, on va pas pouvoir continuer comme ça jusqu'à ton mariage. Tu vas nous rendre folle. C'est pou ça que je te propose une virée à dos de cheval ailés. Une petite rendo de deux jours avec Malory te fera le plus grand bien. Quand à moi, je t'attendrai au manoir avec ta robe et tout ce qu'il te faudra pour être la plus belle mariée qu'on n'ait jamais vu. Qu'en dit tu ?

Une balade avec nos chevaux ailés, qu'elle drôle d'idée. Mais Malo, elle, la trouva géniale. Pour volé avec son Chérubin, elle était prête au tout. Alors, m'emmener pour m'occuper, pour elle s'était du pain béni. Devant l'insistance des deux femmes, je ne pus que m'incliner. Du coup, on se mit à préparer note viré qui devait nous conduire en deux jours au manoir familiale, là où devait avoir lieu la cérémonie du mariage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malory Olianov
Membre du Ministère
avatar

Date d'inscription : 12/08/2014
Messages : 285

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Jeu 21 Juil - 18:48

Toutes les décisions ainsi que tous les détails pour le mariage de Lili avaient été réglés en temps et en heure sans aucun souci. Il ne restait plus que trois jours avant le mariage mais même en sachant ça, elle n’arrivait pas à se calmer et nous faire confiance. A vrai dire, je ne comprenais pas ma grande amie. Pourquoi était-elle si nerveuse ? Elle allait passer le plus beau jour de sa vie, tout avait été orchestré avec bio mais malgré cela, rien à faire. Je ne comprenais pas. Cela me rendait bien nerveuse. Normalement, je voyais cela comme des moments merveilleux, emplis d’amour et d’extase.
 
- Ma puce, on ne va pas pouvoir continuer comme ça jusqu'à ton mariage. Tu vas nous rendre folle. C'est pour ça que je te propose une virée à dos de cheval ailés. Une petite rendo de deux jours avec Malory te fera le plus grand bien. Quant à moi, je t'attendrai au manoir avec ta robe et tout ce qu'il te faudra pour être la plus belle mariée qu'on n'ait jamais vu. Qu'en dis-tu ?

C’était Shona Godolphin qui venait de parler et de proposer cette très bonne idée. J’acquiesçais immédiatement à l’idée mais cela ne semblait pas ravir Lili, toutefois.  

-         Dis oui Lili !! Allez ! De toute façon, qu’est-ce que tu as d’autre à faire à part attendre que le jour arrive ?? Autant de détendre et t’amuser avec nos chers amis ailés. Ça leur fera du bien en plus ! Tu ne peux pas refuser.
 
Devant notre insistance, Lili ne résista pas bien longtemps devant cette perspective de rêve. Un week-end avec au programme : exploration, aventures et détente.

-         Tu vas voir, on va passer un bon moment, tous les deux enfin tous les quatre. Ça va être super.

Nous regardâmes tous les itinéraires possibles que l’on pouvait prendre pour arriver au manoir familial des Godolphin comme destination finale. Je laissais Lili le choisir pour que cela lui soit le plus agréable possible. Ensuite, nous devions prévoir des haltes pour manger et dormir. Il fallait que Lili passe un bon moment et qu’arriver au manoir, Lili soit radieuse et calmée.


-         Ça va t’aider, je te le promets. Viens on va faire nos bagages. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lili Godolphin
Membre du Ministère
avatar

Date d'inscription : 13/08/2014
Messages : 212

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Lun 25 Juil - 21:48

Pour me changer les idées et aussi, je pense pour se débarrasser de moi et de mon stress, elle nous proposa, à Malory et à moi de nous rendre au manoir familial en utilisant nos chevaux ailés et en faisant une petite redonnée de deux jours. Malory en était ravie.


- Dis oui Lili !! Allez ! De toute façon, qu’est-ce que tu as d’autre à faire à part attendre que le jour arrive ?? Autant de détendre et t’amuser avec nos chers amis ailés. Ça leur fera du bien en plus ! Tu ne peux pas refuser.


Devant son insistance et celui de ma mère et du fait que l'idée ne me déplaisait pas non plus, j'acceptais avec joie. Volé avec mon petit Moustique était vraiment la bonne solution pour faire descendre la pression nerveuse qui me saturais depuis plusieurs jours.


- Tu vas voir, on va passer un bon moment, tous les deux enfin tous les quatre. Ça va être super.


-Oui, je l'espère bien. Cela va être une vraie détente dans cette histoire de fou. J'aurai jamais cru que se marier était un tel stress.


On sortit les cartes de la région pour définir notre itinéraire. Comme je connaissais mieux le quoi qu'elle, je regardais le chemin le plus sympas qui pouvait nous amener en deux jour au Manoir.


-Regarde Malo; on pourrais aller jusqu'à ce grand lac, sur la lande, on y camperai pour la nuit. Le lac est super sympa pour se baigner et je sais qu'une colonie de sirènes y vit. Elles sont accueillantes et très démonstratives. On pourrait jouer avec elles. Puis on prendrait vers l'ouest le lendemain matin pour nous rendre dans la réserve de dragons du coin. Il parait qu'ils on fait un croisement entre un noir des hybrides et un vert gallois. Le résultat semble très prometteur. Puis on peut déjeune à Hivernes, j'y connais une jolie petite auberge dont tu me diras des nouvelles.


Malory se pencha sur la carte pour voir le tracer de notre périple et le trouva parfait. Chacune de nous y trouvait son compte et surtout mon amie pensait que cela me ferait le plus grand bien.



- Ça va t’aider, je te le promets. Viens on va faire nos bagages. Me dit-elle avec un grand sourire.


On alla dans ma chambre pour faire mes bagages, qui furent vite fait vu que pour deux jours il ne me fallait pas grand chose, si ce n'est que ma tenue de vol et un ou deux changes. Puis on s'occupa de trouver une tente, que ma mère nous fournit sans problème ainsi que des vivres pour nous sustenter pendant notre voyage.  Ensuite, nous descendions au club des Hippogiffes pour préparer le matériel de nos chevaux ailés, ainsi que tout ce qui fallait pour monter des écuries de campagne. Cela faisait un sacré monceau de bagages pour nos chevaux, mais grâce à un sort de réduction; cela ne prit pas plus de place qu'un petit baluchon qui tiendra sans problème dans une de nos sacoches de selle. En moins de deux heures tout était prêt, Malo et moi avions revêtu nos tenues de vol. Il ne restait plus qu'à seller Chérubin et Moustique qui semblaient comprendre qu'ils allaient volé avec nous et cela les rendait tout exciter.


-Et voilà nous sommes prêtes, maman je compte sur toi. Tu me promets de tout m'apponter à temps ? lui demandais-je pour la centième fois.


-Mais oui, ma chérie, aller, filé toutes les deux et amusées vous bien.


Je l'embrassais tendrement puis commençais à seller Moustique. Malory dit au revoir à ma mère qui lui murmura quelque chose à l'oreille, puis qui l'embrasa à son tour. Quand elle vint préparer chérubin, je voulus lui demander ce que ma mère lui avait dit mais je me retiens, si ma mère et elle avait des secrets, je n'avais pas besoin de le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malory Olianov
Membre du Ministère
avatar

Date d'inscription : 12/08/2014
Messages : 285

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Jeu 28 Juil - 18:52

La mère de Lili et moi, nous voulions lui changer les idées pour qu’elle ne soit pas de mauvaises humeurs ou dans un tel état de stress qu’elle gâche elle-même son mariage. C’est pourquoi, Madame Godolphin lui proposa de faire une virée avec nos amis ailés, de deux jours, pour arrivée, le manoir de sa famille où aura lieu le mariage.
 
- Tu vas voir, on va passer un bon moment, tous les deux enfin tous les quatre. Ça va être super.

-Oui, je l'espère bien. Cela va être une vraie détente dans cette histoire de fou. Je n’aurai jamais cru que se marier était un tel stress.
 
Sa remarque me fit rire et pour détendre l’atmosphère, j’en ajoutais une couche.
 
- Je ne le pensais pas mais j’avais un doute, c’est pourquoi, je t’ai laissé te marier avant moi pour que tu sois mon cobaye déclarais-je en lui faisant un clin d’œil. Maintenant, c’est décidé, je ne me marierai pas.
 
L’histoire fut réglée devant notre insistance. Je laissais Lili s’occuper de notre itinéraire car elle connaissait mieux que moi les environs pour s’y être baladée en tant que dragon.

-Regarde Malo; on pourrait aller jusqu'à ce grand lac, sur la lande, on y campera pour la nuit. Le lac est super sympa pour se baigner et je sais qu'une colonie de sirènes y vit. Elles sont accueillantes et très démonstratives. On pourrait jouer avec elles. Puis on prendrait vers l'ouest le lendemain matin pour nous rendre dans la réserve de dragons du coin. Il parait qu'ils ont fait un croisement entre un noir des hybrides et un vert gallois. Le résultat semble très prometteur. Puis on peut déjeune à Hivernes, j'y connais une jolie petite auberge dont tu me diras des nouvelles.
 
Je penchais sur la carte pour voir le tracer de notre périple et voyant le paysage sur la carte mais aussi l’efficacité de l’itinéraire que je trouvais absolument parfait, je hochais la tête à l’adresse à Lili.

- Ça va t’aider, je te le promets. Viens on va faire nos bagages. Me dit-elle avec un grand sourire.
 
On alla dans la chambre de mon amie pour faire ses bagages, qui furent vite fait vu que pour deux jours il ne fallait pas grand-chose. Pendant ce temps-là, je transplanais rapidement au château de mes parents en Russie pour prendre mes propres vêtements que j’avais laissé là-bas. Je pris du change pour trois jours (on ne sait jamais) puis je pris deux tenues de cavalière. Ma tenue pour le mariage était déjà au manoir des Godolphin et heureusement que j’avais ramené Chérubin dans les écuries de Poudlard pour la période du mariage. Je revins au collège aussi vite que je suis partie. Une fois que nos bagages furent faits, on s’occupa du nécessaire pour notre petite virée. Il nous fallait une tente pour nous abriter et dormir ; ainsi que des vivres pour les deux jours. Les chevaux mangeront ce qu’ils trouveront sur le bord du chemin mais je leur pris quelques gâteries au vu du voyage. Une manière de les remercier mais aussi parce que je les gâte trop, il faut bien l’avouer.

Une fois toutes ces choses dans nos sacs, cela commençait à peser mais on n’avait pas fini. On devait aussi prendre ce qu’il faut pour Moustique et Chérubin : matériels en tout genre et une écurie mobile si le beau temps n’était pas au rendez-vous. Tout ficelé, une montagne de gros bagages était à nos pieds mais je remerciais encore le sorcier qui avait inventé le sort de réduction qui se révéla encore une fois des plus pratiques. Une fois fait, nous avions deux petits baluchons en bagages. Le must !

Deux heures plus tard, nous étions prêtes. Matériels dans les sacoches de selles et nous qui avions revêtus nos habits de cavalières. Il ne restait plus qu'à seller Chérubin et Moustique qui semblaient comprendre qu'ils allaient voler avec nous et cela les rendait tout exciter et impatients.
 
-         Tout doux Chérubin !! Sinon, je prends un autre cheval !
 


Pour réponse, il me poussa, ce qui me fit rire. J’avais un cheval insolent avec moi.
 


-Et voilà nous sommes prêtes, maman je compte sur toi. Tu me promets de tout m'apponter à temps ? demanda Lili pour la centième fois.

-Mais oui, ma chérie, aller, filé toutes les deux et amusées vous bien.
 
Je laissais la mère et la fille parler en terminant de seller Chérubin ; puis je dis au revoir à Madame Godolphin. Elle en profita pour m’attirer vers elle afin de me murmurer à l’oreille qu’elle avait toute confiance en moi pour prendre bien soin de sa fille, de la détendre et de faire attention à nous. Pour terminer cet aparté, elle m’embrassa, ce qui me fit chaud au cœur et je rejoignis ma grande amie. Je me mis en selle.
-         Alors mon lézard ? Tu es prête pour cette excursion ?
 
On décolla avec entrain et on vola côte à côte mais je suivis Lili pour ce qui est du trajet.
 
-         C’est la première fois que tu fais ce genre de promenade ? Je sais que ça a l’air facile à dire mais tout va bien se passer et quand tu seras marié, en repassant à ton état d’aujourd’hui, tu rigoleras de ton comportement.
 
Le vol jusqu’à la lande où se trouve l’étang s’est passé dans le calme à part quand Chérubin provoqua une course avec Moustique. Au final, on s’est bien amusée même si je n’étais pas contente de son comportement mais je ne pouvais pas lui en vouloir, il n’avait pas volé autant depuis longtemps et il avait un caractère farceur, c’était ainsi.
Le lac en vue, nous ralentîmes l’allure pour pouvoir se poser. La lumière du jour commençait à faiblir. Il était temps que l’on arrête de voler. L’atterrissage se passa sans encombre. La tente fut montée rapidement et il nous restait largement le temps d’aller explorer le lac et rencontrer ces fameuses sirènes.
 
-         Tu es sûre de toi, Lili ? Des sirènes sympathiques et aimables ? Après tout, je verrais bien. 

Du fait que je contrôlais deux éléments et que l’un était l’eau, je pouvais respirer dans l’eau et même y vivre si je voulais donc je n’avais aucune précaution à prendre. Je sautais dans le lac et attendis que Lili me rejoigne. Avant qu'elle ne le put, ma tête fut plongée dans l'eau sans ménagement, je fronçais les sourcils prêtes à bondir mais je vis devant moi, une sirène, toute sourire, comme une enfant. Je remontais à la surface.

C'est bon, je les ai trouvé tes sirènes! Très joueuse, en effet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lili Godolphin
Membre du Ministère
avatar

Date d'inscription : 13/08/2014
Messages : 212

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Mar 2 Aoû - 10:23

Qui m'aurait dit qu'en me levant, ce matin, je finirai ma journée par une randonnée à dos de cheval ailés. Toute la matinée, j'avais été stressé par les préparions de mon mariage, du coup, pour me changer les idées et surtout me calmer les nerfs, ma chère mère émit cette idée qui enchanta Malory et me titilla également.
Rapidement, nous fîmes nos bagages, ainsi que celui de nos chevaux, puis une fois sellé et les au revoir fait, nous nous envolions pour notre première étape de notre périple : le lac aux sirènes.
Moustique et Chérubin, nos deux chevaux, étaient très heureux de se dégourdirent les ailes. Au début, nous dûmes les retenir, car nos deux coquins étaient excité au point de vouloir faire les andouilles. Au bout d'une demi-heure, calmer et revenu à une attitude plus obéissante, Malory et moi, nous volions enfin cote à cote.


- C’est la première fois que tu fais ce genre de promenade ? Je sais que ça a l’air facile à dire mais tout va bien se passer et quand tu seras marié, en repassant à ton état d’aujourd’hui, tu rigoleras de ton comportement. Déclara Malo.


Comme j'étais dans mes pensées, je mis un peu de temps à lui répondre.


-Oh pardons, tu me disais ? Ah oui, si c'était la première fois. Bien sur que non, j'ai souvent fait ce genre de voyage, tu sais. En fait, tout les ans pour faire l'aller et retour du manoir à Poudlard. Les premières années avec mes parent à dos d'hippogriffes, puis à dos de cheval et enfin sous ma forme de dragon. Le ciel d'Ecosse n'a vraiment plus de secret pour moi, tu sais. Quand à mon mariage, on va oublier cette folie pendant notre périple, tu veux bien. Je sais que mon attitude est complètement débile, que je m'étais jurée de ne pas me comporter comme une petite dinde, mais il faut croire que toutes les futures mariées en passe par là. Tu te souvient quand le professeur Mafalda Owen c'est mariée, On a tous cru qu'elle était devenu folle !! Qu'elle rigolade quand pendant 3 semaines d'affilées elle nous a  fait le même  cours et donnée le même devoir. Et Sylvius, il était dans le même état d'esprit. Franchement on s'était bien amusée à cette époque. Et pourtant, je garde une image de ce mariage comme le plus beau que je n'ai jamais vu.


Tout en volant et en papotant et en faisant la course, nous arrivâmes à notre première étape. Le lac était splendide en cette fin de journée d'été. Après avoir rapidement monté notre campement et l'enclos pou nos chevaux et après avoir prit soin d'eux, nous décidâmes d'aller faire trempette. Inquiète, Malo me demanda pour le centième fois :


- Tu es sûre de toi, Lili ? Des sirènes sympathiques et aimables ?


-mais oui, j'en suis sur !! Je suis souvent venu nager avec elle. Lui répondis-je tout en sortant de ma poche une banche de branchiflore que j'avais prit la précaution d'emporter.


Pendant que Malory entrait dans l'eau, je l'avalais rapidement puis je la rejoins. Mes amies, les sirènes se manifestèrent immédiatement en faisant boire la tasse à Malo. J'éclatais de rire.

-C'est bon, je les ai trouvé tes sirènes! Très joueuse, en effet! Cria-t-elle en refaisant surface.


Et ensemble, nous plongeâmes pour aller batifoler avec nos amies aquatiques. Ce lac était exempte de tout danger, aucun stangulos ou autre mauvaise surprise à redouter, c'était vraiment un vrai petit paradis sous marin. Pendant une heure, se fut des courses poursuites infernales, de saut hors de l'eau, des découvertes de poissons et crustacés d'eau douce. Puis fatiguée, je sortis de l'eau, laissant Malory continuée à jouer dans l'eau.
Remonté à notre campement, je me séchais rapidement et me mis à préparer notre repas du soir : une bonne soupe, suivit d'une omelette et des pattes -je n'étais pas très bonne cuisinière, fallait pas trop m'en demander- Pour finir ce repas hautement gastronomique, je sortis une tarte à la citrouille que j'avais eu le temps de chiper aux cuisines avec l'assentiment des elfes de maison du château. Pendant que la soupe cuisait, je distribuais leurs rations aux chevaux : orges et avoine avec un gros tas de foin pou passer la nuit.
Quand ma cuisine fut prête, je pris une casserole et une cuillère en bois pour m'en servir de cloche. J'allais près de l'eau et tout en frappant ma casserole je criais :


-A table !! le diner est près !! Sort de l'eau Malo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malory Olianov
Membre du Ministère
avatar

Date d'inscription : 12/08/2014
Messages : 285

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Mar 16 Aoû - 13:14

- C’est la première fois que tu fais ce genre de promenade ? Je sais que ça a l’air facile à dire mais tout va bien se passer et quand tu seras marié, en repassant à ton état d’aujourd’hui, tu rigoleras de ton comportement.
 
Bien évidemment Lili était plongée dans ses pensées et ne me répondit pas ou du moins pas tout de suite mais je ne lui en tins pas rigueur, je continuais de regarder devant moi en silence afin de lui laisser le temps de revenir à la réalité.
 
-Oh pardons, tu me disais ? Ah oui, si c'était la première fois. Bien sûr que non, j'ai souvent fait ce genre de voyage, tu sais. En fait, tous les ans pour faire l'aller et retour du manoir à Poudlard. Les premières années avec mes parents à dos d'hippogriffes, puis à dos de cheval et enfin sous ma forme de dragon. Le ciel d'Ecosse n'a vraiment plus de secret pour moi, tu sais. Quand à mon mariage, on va oublier cette folie pendant notre périple, tu veux bien. Je sais que mon attitude est complètement débile, que je m'étais juré de ne pas me comporter comme une petite dinde, mais il faut croire que toutes les futures mariées en passe par là. Tu te souviens quand le professeur Mafalda Owen c'est mariée, On a tous cru qu'elle était devenu folle !! Qu'elle rigolade quand pendant 3 semaines d'affilées elle nous a  fait le même  cours et donnée le même devoir. Et Sylvius, il était dans le même état d'esprit. Franchement on s'était bien amusée à cette époque. Et pourtant, je garde une image de ce mariage comme le plus beau que je n'ai jamais vu.
 
- J’ai donc la chance d’avoir une guide experte dans le ciel d’Ecosse plaisantais-je pince sans rire. On va oublier cet évènement durant notre court chevauchée ou voyage, appelle ça comme tu veux. Tu as raison, à bien y repenser, je me souviens qu’ils étaient tout stressé et dans leurs baskets. Crois-moi, si c’est inévitable d’être comme ça, je te le dis tout de suite, je ne veux pas me marier ris-je mais en étant sérieuse au fond de moi. Je suis déjà assez stressée sans mariage avec mon travail et ça me suffisait amplement. Je donnais mon courage à Lili pour ce qu’elle faisait.
 
 
Tout en volant et en papotant et en faisant la course, nous arrivâmes à notre première étape. Le lac était splendide en cette fin de journée d'été. Après avoir rapidement monté notre campement et l'enclos pour nos chevaux et prendre soin d'eux. Avant de faire trempette, je m’interrogeais.
 
- Tu es sûre de toi, Lili ? Des sirènes sympathiques et aimables ?
 
-Mais oui, j'en suis sûr !! Je suis souvent venu nager avec elle, me répondit-elle tout en sortant de sa poche une banche de branchiflore.
 
Je sautais dans le lac et attendis que Lili me rejoigne. Avant qu'elle ne le puisse, ma tête fut plongée dans l'eau sans ménagement, je fronçais les sourcils prêts à bondir mais je vis devant moi, une sirène, tout sourire, comme une enfant. Je remontais à la surface en entendant l’éclat de rire de Lili.
 
-C'est bon, je les ai trouvé tes sirènes! Très joueuse, en effet! Cris-je assez mécontente de l’attitude de mon amie mais mon sourire revint très vite.
 
Nous plongeâmes pour aller jouer et nager avec les amis aquatiques. Cette fois-ci, j’eus le temps de bien regarder les tréfonds du lac et je fus impressionnée. Il y avait des plantes marines de toutes sortes avec une grande prolifération. L’eau était tout à fait saine et propre contrairement à certains coins d’eau. Je n’avais pas demandé à Lili s’il y avait des strangulots ou autres créatures dangereuses mais à bien regarder mon amie (elle était tout à fait calme et détendue), je ne m’inquiétais pas le moins du monde. On se laissa aller à des courses poursuites à travers toute la longueur du lac, des sauts de voltiges hors de l’eau, des petits avec les sirènes et j’en passe des meilleures. Lili me montra les espèces animales qui vivaient dans les eaux sous-marines du lac. Il y avait de beaux spécimens. 

Je ne regrettais pas ce périple. Je continuais de rester dans l’eau même si Lili était sortie. Je plongeais encore plus profondément dans les eaux car une des sirènes : Célia m’avait proposé de me montrer leur village. J’étais tout à fait curieuse de voir l’habitat de ces sirènes. Arrivée, je restais sur place devant la vue magnifique qui s’étendait devant moi. Des structures en pierres se présentaient à moi avec des décorations en coquillages ou encore des fleurs aquatiques. Il y avait des maisons les unes sur les autres comme des immeubles ou des maisons indépendantes. Ce qui me surprit le plus, c’est la ressemblance avec notre organisation humaine. Toutefois, il y avait également des bulles d’airs un peu partout. C’était tout bonnement incroyable. Je me promenais dans le village de Célia avec des yeux ronds de curiosité et de surprise. Après quelques minutes, on entendit comme une espèce de gong. Je compris que c’était Lili qui m’appelait pour que je remonte à la surface.

-A table !! Le diner est près !! Sort de l'eau Malo.

Je saluais alors mes nouveaux amis avant de partir vers la surface. Une fois remontée, je sortis de l’eau, je me séchais et me rhabillais.

- Je te laissais tout faire. Je suis vraiment désolée Lili. Tu aurais dû me dire. Je serais remontée avec toi nourrir les chevaux et préparer le repas.

Je m’en voulais de n’être pas remontée avec Lili et de l’avoir laissé seule face aux tâches à faire. Je n’ai même pas pensé aux corvées une seconde alors que j’aurai dû. Je me promis de le faire demain. Nous nous installâmes autour du feu palpitant et commençâmes à manger ce que Lili avait préparé : une bonne soupe, suivie d'une omelette et des pâtes avec une tarte à la citrouille.

- C’est excellent Lili ! C’est très bon.

Je débarrassais la table, lavais la vaisselle et rangeais notre petite vaisselle. Je préparais notre coin de nuit avant d’aller voir les chevaux afin de m’assurer si tout allait bien. Au premier regard, tout allait bien. Il était en train de manger leur ration de nourriture que mon amie leur avait donnée.

- Reposez-vous les amis ! Demain, nous continuons le voyage. Il faut que vous soyez en forme.

Je pris une brosse pour les brosser afin qu’ils se sentent bien. Puis une autre pour rendre leur robe soyeuse. Je pris un seau d’eau pour leur rafraîchir les pattes. Une couverture sur leur dos et je partis rejoindre Lili auprès du feu.

- Je me suis occupée de nos amis en les brossant et leur rafraîchissant les pattes. Veux-tu parler ou jouer à quelques jeux pour te détendre ou bien te coucher pour te reposer ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lili Godolphin
Membre du Ministère
avatar

Date d'inscription : 13/08/2014
Messages : 212

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Sam 20 Aoû - 20:53

Partie faire une petite rendo avec nos chevaux aillés avec Malory pour me changer les idées. Nous étions arrivées à notre première étape : un joli lac habité par une colonie de sirènes très amicales.
Après avoir monté le camp et installé nos chevaux, Moustique et Chérubin, Nous filâmes dans l'eau pour joue avec les sirènes qui ne demandaient que ça. Bien moins résistante que Malory dans l'eau, je fus vite épuisée par les jeux et me mis à nager avec la chef de la communauté aquatique. Je la sentais triste et inquiète. Troublée, Je lui demandais ce qui ce passait après avoir prit des nouvelles de tout le monde -avec les sirènes, il fallait prendre des gants, on leur demandait pas de but en blanc ce qu'on voulais, il fallait y mettre les formes !- Elle m'emmena vers un coin reculé du lac, là où personne ne venait et me montra trois bidons noirs qui gisaient au  fond de l'eau. Je m'en approchais avec précaution. Qui avait bien pu mettre ces trucs ici. En nagent autour, je remarquais un étrange logo sur le flan de l'un d'eux : une sorte de triangle orange. Je me souviens d'avoir vu ça dans un film moldu qu'on aimait aller voir avec mes parents au cinéma. Si ma mémoire était bonne, cela voulais dire que ce qu'il y avait dans ces futs était toxique voir mortel. Mais pourquoi des moldus auraient jeté ça ici ?


-Faut sortir ces tucs de l'eau le plus vite possible, c'est très dangereux, Je vais vous donner un coup de main, ou plutôt un coup de griffe.

Je pris ma forme de dragon et sortis les futs un à un en faisant très attention en les manipulant dans mes griffes. Une fois posé loin de la rive, je fis appelle à ma flamme la plus brulante pour les réduire en cendre. puis je fis un grand trou que je vitrifiais avec mes flammes pour enterrer les cendres que je recouvris de terre que je vitrifiais à son tour. Ainsi je protégeais la nature des résidus toxique. Une fois la chose faite, je dis à mon amie de mettre des gardes tout autour du lac pour empêcher les moldus de jeter d'autres futs dans l'eau. Elle me répondit qu'elle le ferait maintenant qu'elle savait ce que c'était, elle n'allait pas laisser saccager son domaine.
Je décidais de sortir de l'eau, toute cette histoire m'avait un peu troublé et mit mal à l'aise. Je remontais à notre campement et pour me changer les idée, je m'occupais des chevaux et du repas du soir. quand tout fut prêt j'appelais Malory pour qu'elle me rejoigne.  


-A table !! Le diner est près !! Sort de l'eau Malo.

Quand elle arriva à coté de moi, elle s'exclama un peu honteuse :

- Je te laissais tout faire. Je suis vraiment désolée Lili. Tu aurais dû me dire. Je serais remontée avec toi nourrir les chevaux et préparer le repas.

-C'est pas grave, à charge de revanche. Lui répondis-je un peu distraite.

Après le repas que Malory s'embla apprécier, elle s'occupa de la vaisselle et des soins du soir aux chevaux. Quand elle revint près de moi elle déclara :

- Je me suis occupée de nos amis en les brossant et leur rafraîchissant les pattes. Veux-tu parler ou jouer à quelques jeux pour te détendre ou bien te coucher pour te reposer ??

Je la regardais en me demandant  si je devais lui dire ce que j'avais trouvé dans le lac et ce que j'avais fait pour m'en débarrasser. Pou fini, je me décidais de tout lui dire

-Malo, pendant que tu jouais avec les sirènes, leur chef m'a emmené dans un coin reculer vers le nord, dans un coin peu profond. Là, elle m'a monté trois futs métalliques, des futs jetés par des moldus. Tu sais ces truc ou ils mettent leurs cochonneries toxique qui empoisonne la nature. Je les ai sortit de l'eau et brûler puis enterré les résidus dans de la terre vitrifié asse loin de l'eau pour évité toute pollution. Le fait de trouve ça ici me trouble, j'ai demandé à leur chef de suveiller leur domaine au cas ou cela se reproduirait. Toi, tu en penses quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malory Olianov
Membre du Ministère
avatar

Date d'inscription : 12/08/2014
Messages : 285

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Mer 24 Aoû - 20:58

- Je me suis occupée de nos amis en les brossant et leur rafraîchissant les pattes. Veux-tu parler ou jouer à quelques jeux pour te détendre ou bien te coucher pour te reposer ??
 
Lili resta silencieuse pendant un petit moment ce qui m’intrigua sérieusement puisque ce n’est pas l’habitude de ma grande amie. Je fronçais les sourcils mais ne la poussa pas à parler. Je savais comment faire avec Lili et la brusquerie, dans ces cas-ci, n’était pas la solution. Je remuais donc le feu en silence en pensant à l’improviste de ces moments détentes. Depuis que je connaissais certaines personnes ma vie s’était grandement améliorée.
 
- Malo, pendant que tu jouais avec les sirènes, leur chef m'a emmené dans un coin reculer vers le nord, dans un coin peu profond. Là, elle m'a monté trois futs métalliques, des futs jetés par des moldus. Tu sais ces trucs où ils mettent leurs cochonneries toxiques qui empoisonnent la nature. Je les ai sorti de l'eau et brûler puis enterré les résidus dans de la terre vitrifié assez loin de l'eau pour éviter toute pollution. Le fait de trouve ça ici me trouble, j'ai demandé à leur chef de surveiller leur domaine au cas où cela se reproduirait. Toi, tu en penses quoi ?

Dès l’interpellation de Lili, je levais la tête et l’écoutais pleinement sachant que c’était quelque chose qui la taraudait sérieusement. Au fur et à mesure de sa déclaration, mon visage se rembrunit fortement. J’avais en horreur cette façon déplacée des moldus de jeter là où ils le veulent leurs déchets et surtout dans la préférence pour les lieux naturels et magnifiques.
 
- Tu as bien fait de m’en parler. J’aurai été déçue que tu ne le fasses pas. Montre-moi l’endroit où tu as laissé les déchets ! Dis-moi, tu les as brûlés avec quoi ? Ton feu de dragon ou une formule ? Tu as reconnu ou avait-il marqué le nom de ces déchets sur les futs ? Parce que pour certains, cela ne suffit pas, leur gaz ou mêmes leurs cendres vont s’imprégner de la terre et la tuer de l’intérieur.
 
Je suivis Lili le long du lac jusqu’à ce qu’elle s’arrête un peu inquiète car les futs avait été brûlés avec les déchets et produits chimiques. Je m’agenouillais à terre et commençais à creuser pour atteindre le trou fait par Lili. Arrivée, je fis apparaître des gants puis je me baissais encore un peu plus pour sentir les cendres. Je fronçais le nez de dégoûts face aux relents chimiques.

- Il ne faut pas les laisser là. Même si tu les as brûlés à haute température, les cendres restent toxiques pour l’environnement. Attends. Je vais les enfermer dans une boite hermétique mais sans danger pour l’environnement expliquais-je tout en faisant  apparaître une boite et prélever magiquement les cendres toxiques. Je fermais le tout puis replantais le tout, là où Lili les avait laissés. Je remis la terre. Nous n’avons pas terminé. Cela ne suffira pas à sauver le lac. Laisse-moi réfléchir…
 
Je fis les cent pas pour trouver une solution afin de sauvegarder ce petit coin de paradis et nos amis les sirènes. Je ne voyais pas comment je pouvais empêcher les moldus de venir ici. A moins que…

-  Deux solutions Lili. Soit on crée un monstre pour protéger les sirènes, le lac et les environs Bien sûr, ce n’est pas nécessairement un vrai montre mais une illusion qui apparaîtrait à chaque fois qu’un moldu ou un sorcier avec de mauvaises intentions s’approche du lac ; ou on crée un sort de protection pour les alentours, protégeant mais aussi rendant invisible les alentours. Qu’est-ce que tu en penses ? Tu choisis quelle option ? Je pense que l’on doit aussi avertir les sirènes pour qu’elles choisissent aussi.
 
Je me dirigeais vers le lac puis plongeais seulement la tête et commençais à appeler les sirènes en imitant leur appel commun. Bientôt, les sirènes avec qui j’avais joué apparurent à la fois enjouée mais inquiète. Je leur présentais la situation et elles allèrent chercher leur chef pour commencer la discussion qui allait les préserver.
 
- Leur chef arrive avec la délégation pour  voir avec nous. Tu les connais mieux que moi donc elles seront plus à l’aise avec toi. Je te laisse parlementer avec eux en restant tout de même à tes côtés.
 
L’émergence des sirènes de l’eau interrompu notre échange.

- Que se passe-t-il ? Je pensais que nous avions réglé la situation, jeune Lili.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harrius Godolphin
1ère année
avatar

Date d'inscription : 07/06/2016
Messages : 135

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Mar 30 Aoû - 12:58

Cette fin de semaine était plutôt roquenbolesque. Il faut dire que samedi qui venait, Lili et Harry allait se marier. Et oui, c'était le grand jour pour tout les deux.
Pour moi, cela avait été plutôt peinard, tout le monde s'occupaient uniquement de cette foutue cérémonie et de la big fête qui allait suivre. Du coups, on m'avait un peu oublié dans l'histoire et cela m'allait très bien. J'espérais que cela allait durer un certain temps, mais hélas, c'était sans compter sur ma mère qui un beau soir me fit demander chez elle.

Il était près de 21h quand je quittais la salle commune des Serpentard et grimpais tout les étage pour arriver dans la tour des Gryffondor, je peux vous dire que ça fait une sacrée trotte !! Là, je toquais à la porte de l'appartement de ma mère, elle devait m'attendre car j'entendis sa voix immédiatement
/size]


-Entre Harrius !

-Tu voulais me voir, maman ? Lui demandais-je avec un peu d'appréhension.

Il faut dire que j'avais fait pas mal de bêtises pendant les jours précédents et cumulé un nombre impressionnant d'heure de colle. Je me demandais si elle n'allait pas me taper sur les doigts comme elle savait si bien le faire. J'avoue non sans honte, que si je tiens tête à pratiquement tous les adultes, ma mère est la seule à avoir de l'autorité sur moi et s'est la seule personne que je crains un peu.



-Oui mon chérie, je voulais te faire essayer ton costume pour le mariage de ta sœur. Comme tu est assez grand, maintenant, je t'ai acheter un smoking. Tu veux bien le passer au cas ou il y aurait des retouche à faire. Il est dans ma chambre sur mon lit.


Ouf, ce n'était que ça. Je lui fis mon plus beau sourire et fonçais dans sa chambre. Effectivement, sur le lit s'étalait un smoking magnifique. Je me déshabillais rapidement et enfilais cette nouvelle tenue. La chemise d'un blanc pure, était un tantinet trop grande, les manche couvraient presque mes doigts. Le pantalon m'allait parfaitement à la taille, il fallait juste faire les ourlets à la bonne hauteur. Il y avait juste un petit soucis avec la veste, elle était franchement trop grande. Je la gardais pliée sur mon bras et allais retrouver ma mère dans son salon.

- Heu, je crois que quelques petites retouche s'impose!! D'éclairais-je en entrant.


-Hum, fais voir... Oui, il faut raccourcir les manches de ta chemise, par contre ton pantalon est parfait. Essaye ta veste ?

Je m'exécutais et je la vis pâlir d'un seule coups.

- Mais ça ne va pas du tout, elle est beaucoup trop grande!! Et je n'ai plus le temps de retourner au magasin pour te la changer. Bon tant pis, à la guerre comme à la guerre. retire là que je m'occupe de ta chemise, après on avisera !!

A nouveau j'obéis sans discuter. Ma mère sortie sa baguette et d'un sort, elle ajusta ma chemise et fit les ourlets de mon pantalon. Puis je remis ma veste. Elle tourna autour de moi bien cinq minutes pour m'observer sous toutes les coutures, puis se mit au travaille. Il lui fallut plusieurs sorts et contre sorts pour venir à bout de ma veste, mais quand elle eut fini, cette dernière m'allait parfaitement. En me regardant dans la grande glace en pied du salon, je me trouvais très élégant. Je me retournais pour aller l'embrasser et la remercier de ses efforts.

-Merci mon grand, tu es parfait !! Maintenant assoie toi, j'ai besoin de te parler.

Aïe, aïe, quand elle prenait ce ton  c'est qu'elle allait me dire des choses pas très agréables et mon inquiétude sur mon comportement dans l'école revient au grand galop. Pourtant, j'obéis en souriant. Ne jamais montrer son stress à l'adversaire, tel était ma devise. Mais j'avais quand même un sacré nœud à l'estomac


- Je sais que je ne me suis pas occupée de toi, ces dernies temps et que tu as du te sentir abandonné. Mais faire bêtises su bêtises pour nous prouver que tu existes, n'est pas vraiment la bonne solution. J'ai eu des plaintes de plusieurs de tes professeurs. Harrius, tu dois te reprendre, tu n'es plus le petit garçons de cinq qui pouvait courir dans tous les sens sans que cela porte à conséquence. Aujourd'hui, tu es un des élèves de Poudlard, et fils d'un des professeur en plus. Je sais c'est pas facile pou toi, mais tu dois donner l'exemple, tu me comprends ? Promets moi de faire des efforts, tu veux bien ! me dit-elle d'une voix douce tout en me serrant dans ses bras

Pour un peu, j'aurai eu les larmes aux yeux. En  tout cas, je me sentis  honteux car enfin de compte, elle avait raison. J'étais pas très fière de moi. Du coup, je lui promis de mieux me compoter. Cette promesse du lui suffire, ca elle me remercia, me demanda de me changer et d'aller me coucher car il commençait à ce faire tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lili Godolphin
Membre du Ministère
avatar

Date d'inscription : 13/08/2014
Messages : 212

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Sam 29 Oct - 16:00

Pour me changer les idées, Malory avait émise la fabuleuse idée de faire une petite randonnée avec nos chevaux ailés. Son idée était vraiment la bien venu, surtout que ce mariage allait finir par me rendre totalement dingue.

Après une après-midi de vol en toute tranquillité, on s'était posé près d'un lac pour passer la nuit. Je connaissais bien l'endroit  pour y être venu plusieurs fois et surtout, je savais les eaux habitée par une colonie de sirènes avec qui j'avais noué de solide lien d'amitié.

A peine arrivé, Malory avait plongé à leur rencontre pour batifoler comme une folle. J'étais heureuse de la voir ainsi. La Chef du clan des sirènes vient me voir pour me parler d'un problème qu'elle rencontrait avec certains humains peu délicat. Ces dernier s'étant débarrasser de fut de produits toxiques ds l'un des coins les plus reculé du lac. Outré, je fis le maximum pour nettoyer le site.
Puis, je me mis à préparer notre repas du soir et appelais Malory pour qu'elle vienne diner. En même temps, je lui parlais de ma macabre découvert.


- Tu as bien fait de m’en parler. J’aurai été déçue que tu ne le fasses pas. Montre-moi l’endroit où tu as laissé les déchets ! Dis-moi, tu les as brûlés avec quoi ? Ton feu de dragon ou une formule ? Tu as reconnu ou avait-il marqué le nom de ces déchets sur les futs ? Parce que pour certains, cela ne suffit pas, leur gaz ou mêmes leurs cendres vont s’imprégner de la terre et la tuer de l’intérieur.

Je la conduis à l’endroit où j'avais enterrer les résidus des futs que j'avais brulé avec mon feu de dragon. Elle se mit à creuser après avoir fait apparaitre des gants pour ce protéger les mains. Quand elle atteignit les cendres, elle en prit une pincée qu'elle renifla avec dégout. Même de l'endroit où je me tenais, je fus submergée par une horrible odeur chimique. Malory déclara tout de go :

Il ne faut pas les laisser là. Même si tu les as brûlés à haute température, les cendres restent toxiques pour l’environnement. Attends. Je vais les enfermer dans une boite hermétique mais sans danger pour l’environnement

Ce qu'elle fit tout en parlant. J'admirais sa dextérité avec sa baguette magique. Depuis que j'utilisais ma magie de dragon, je me rendais compte que j'oubliais de plus en plus tout ce que j'avais appris pendant mes cours. Le fait de voir Malo en action me décida à y faire plus attention et à retravailler avec la magie normal.
Bon une fois les ordures traitées, il fallait que l'on prenne une décision au sujet de la sauvegarde du lac. Les moldus qui avaient fait cela, recommenceront surement de plus belle et il fallait à tout prix évité cela. Malo déambulait sur la rive comme un lion en cage.


-  Deux solutions Lili. Soit on crée un monstre pour protéger les sirènes, le lac et les environs Bien sûr, ce n’est pas nécessairement un vrai montre mais une illusion qui apparaîtrait à chaque fois qu’un moldu ou un sorcier avec de mauvaises intentions s’approche du lac ; ou on crée un sort de protection pour les alentours, protégeant mais aussi rendant invisible les alentours. Qu’est-ce que tu en penses ? Tu choisis quelle option ? Je pense que l’on doit aussi avertir les sirènes pour qu’elles choisissent aussi.

Elle s'agenouilla et plongea son visage dans l'eau pour appeler nos amies aquatiques. Il fallu à peine quelques secondes pour que les première têtes apparaissent à la surface de l'eau. Bientôt la chef du clan suivit de plusieurs de ses gardes nous rejoigna. Malory s'écarta car elle pensa que se fut bon que je lui parle vu que je la connaissais depuis longtemps. J’expliquais donc ce que nous voulions faire pour protéger le lac et ses habitants. La grande sirène réfléchit un moment puis discuta à voix basse avec sa suite. Cela dura plusieurs minutes, pendant que malo et moi faisions le pied de grue sur la rive. Enfin elle revient vers nous.

- L'histoire du monstre ne nous plait pas trop, on sait bien que nos cousines du Loch Ness ont du déménager à cause de ça. Trop de moldus venaient dans l'espoir d'apercevoir leur soi-disant monstre. Par contre le camouflage nous irait mieux. Si vous pouviez le faire, se serait vraiment bien de votre part.

- Ma fois, cela me semble à notre portée. Il faut juste que j'en discute avec Malory pour voir quel serait le sort le plus approprié dans ce cas précis. Mais je vous promais que l'on ne partira pas sans qu'il soit mis en place pour votre sécurité.

Ravie de ma réponse, la sirène nous remercia et nous souhaitait toute la réussite possible dans notre entreprise. Je regardais Malory avec déjà ma petite idée pour réaliser se tout de passe-passe. Et comme d'habitude, je pensais plus en dragon qu'en humaine pour ce sortilège.

- ça te dirais de fabriquer un champ d'invisibilité à partir de molécules d'air ? Lui demandais-je sans trop réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malory Olianov
Membre du Ministère
avatar

Date d'inscription : 12/08/2014
Messages : 285

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Mar 1 Nov - 19:42

Depuis que Lili m’avait expliqué ce qui s’était passée depuis que j’étais en train de m’amuser avec les sirènes et j’en fus, à la fois surprise et furieuse. Je n’en revenais pas que les moldus puissent faire ça, se conduire de cette manière et salir un endroit aussi beau et calme. La nature était détruite à cause de cela. Je cherchais à moyen de résoudre cette situation de manière la plus pérenne possible. Il ne fallait pas que les sirènes aient de nouveaux problèmes et surtout de ce genre.
Je réfléchissais à deux solutions que j’exposais à ma compagne :
-  Deux solutions Lili. Soit on crée un monstre pour protéger les sirènes, le lac et les environs Bien sûr, ce n’est pas nécessairement un vrai montre mais une illusion qui apparaîtrait à chaque fois qu’un moldu ou un sorcier avec de mauvaises intentions s’approche du lac ; ou on crée un sort de protection pour les alentours, protégeant mais aussi rendant invisible les alentours. Qu’est-ce que tu en penses ? Tu choisis quelle option ? Je pense que l’on doit aussi avertir les sirènes pour qu’elles choisissent aussi.
Je me dirigeais vers le lac puis plongeais seulement la tête et commençais à appeler les sirènes en imitant leur appel commun. Bientôt, les sirènes avec qui j’avais joué apparurent à la fois enjouée mais inquiète. Je leur présentais la situation et elles allèrent chercher leur chef pour commencer la discussion qui allait les préserver.
- Leur chef arrive avec la délégation pour  voir avec nous. Tu les connais mieux que moi donc elles seront plus à l’aise avec toi. Je te laisse parlementer avec eux en restant tout de même à tes côtés.
Il ne fallut que quelques secondes d’attente pour que l’on voit bientôt, la chef du clan suivit de plusieurs de ses gardes nous rejoindre. Je m’écartais estimant que Lili était à même de parlementer et d’exposer la situation aux sirènes au vu de leurs relations antérieures. Lili assura son rôle à la perfection en exposant ce que l’on proposait pour protéger le lac et ses habitants. La grande sirène réfléchit un moment puis discuta à voix basse avec sa suite. Cela dura plusieurs minutes pendant lesquelles Lili et moi attendions sur la rive en silence. Leur chef revint vers nous avec quelques gardes. On se rapprocha pour avoir le verdict.
- L'histoire du monstre ne nous plait pas trop, on sait bien que nos cousines du Loch Ness ont dû déménager à cause de ça. Trop de moldus venaient dans l'espoir d'apercevoir leur soi-disant monstre. Par contre le camouflage nous irait mieux. Si vous pouviez le faire, se serait vraiment bien de votre part.
 
- Ma fois, cela me semble à notre portée. Il faut juste que j'en discute avec Malory pour voir quel serait le sort le plus approprié dans ce cas précis. Mais je vous promets que l'on ne partira pas sans qu'il soit mis en place pour votre sécurité.
Lili me regarda et je sus qu’elle avait déjà une petite idée au fond d’un tiroir de sa petite tête rousse et je me demandais bien ce que cela pouvait être.
- ça te dirais de fabriquer un champ d'invisibilité à partir de molécules d'air ? me  demanda-t-elle sans trop réfléchir.
J’eus un moment de scepticisme en me questionnant sur ce que ma Lili voulait bien dire par là. Pourquoi voulait-elle utiliser l’air et comment comptait-elle faire ? Je commençais à murmurer dans un leitmotiv rapide et songeur « l’air, l’air, l’air, l’air ». Puis ce fut le déclic dans ma petite tête sans cervelle.
-        -  je suis vraiment longue a la DÉTENTE !
Je restais silencieuse pendant quelques instants pour former le sort et les CONSÉQUENCES qui en DÉCOULERONT inexorablement. Il fallait qu’il fonctionne. CONTRÔLER l’air n’était pas un souci vu que c’etait un de mes ÉLÉMENTS et puis question energie, lili était avec moi donc il n’y avait pas de PROBLÈME aussi pour cela. Tout était ok.
-        - ça me dit oui et c’est plus que possible mais tu sais que cela ne va pas etre simple. C’est un peu le même sort que celui qui entoure poudlard et tu sais combien il est ardu et difficile à mettre en place et surtout à faire tenir.  Avec ce sort, l’espace sera moduler grace à l’air et même si les personnes sont à coté du lac, ils ne verront rien qu’une petite plaine d’herbe et s’ils s’approchent de trop, l’espace qui entoure le lac sera comme absent ce qui le PRÉSERVERA des changements environnementaux et des constructions modernes des hommes. Toutefois, les sirènes pourront sortir si elles le souhaitent et le lac continuera à se nourrir des ÉLÉMENTS et MINÉRAUX qui l’entourent pour sa propre survie. On est bien d’accord sur ces points ? c’Est-ce que tu voulais ??
 
tout cela n’allait pas être simple et de tout repos mais ca pouvait aider de bonnes personnes et on ne pouvait DÉCEMMENT pas partir sans les aider. Si Lili et moi arrivions a faire ce sort, nous allions presque ÉGALER un des plus grands sorciers du monde magique. il fallait que nous réussissions de A a z tout en restant en vie. je me plaçais a l’autre bout du lac pour que la portée du sort soit plus grand et plus efficace.
-         - Je suis PRÊTE ma Lili affirmais-je en hochant la tête tout en la regardant et attendant son coup de DÉPART.
Le sort commença a partir de mes doigts et à partir de Lili. Tout allait se jouer maintenant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lili Godolphin
Membre du Ministère
avatar

Date d'inscription : 13/08/2014
Messages : 212

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Ven 4 Nov - 17:15

Nous étions au bord du Lac en discutions avec la chef des sirènes et son escorte pour savoir comment on devait protéger les lieux des moldus. Nous avions fait deux propositions : un monstre ou un écran d’invisibilité. Après quelques minutes de conciliabule, nos amies se décidèrent pour l’écran.
C’était une tâche ardu à la quelle, Malory et moi, allions nous atteler. Faire disparaitre plusieurs hectares à la vu de tous n’était pas un mince exploit. Malo commençait à froncer les sourcils et à se mordre les lèvres. Visiblement elle était en train de réfléchir furieusement à la solution de notre problème. Elle me faisait sourire, j’adorais la voir comme ça, à la recherche de l’idée lumineuse qui ne manquerait pas de jaillir de son extraordinaire caboche.  Moi, j’avais déjà ma petite idée, alors, innocemment je lui lançais :


- ça te dirait de fabriquer un champ d'invisibilité à partir de molécules d'air ?

Elle me regarda d’un air ahurit, comme si elle ne comprenait pas ce que je lui disais. C’était tellement drôle que je ne pus m’empêcher de rire. Puis je vis son regard s’illuminer et elle s’écria :

-  je suis vraiment longue à la DÉTENTE !

Elle réfléchit encore un petit moment, histoire de faire un récapitulatif de tous les sort sur l’air pour voir celui qui nous serait utile dans notre cas.

- ça me dit oui et c’est plus que possible mais tu sais que cela ne va pas être simple. C’est un peu le même sort que celui qui entoure Poudlard et tu sais combien il est ardu et difficile à mettre en place et surtout à faire tenir.  Avec ce sort, l’espace sera moduler grâce à l’air et même si les personnes sont à coté du lac, ils ne verront rien qu’une petite plaine d’herbe et s’ils s’approchent de trop, l’espace qui entoure le lac sera comme absent ce qui le PRÉSERVERA des changements environnementaux et des constructions modernes des hommes. Toutefois, les sirènes pourront sortir si elles le souhaitent et le lac continuera à se nourrir des ÉLÉMENTS et MINÉRAUX qui l’entourent pour sa propre survie. On est bien d’accord sur ces points ? C’est-ce que tu voulais ??

-Tout à fait, une fois encore tu as mis dans le mile, Malo !! Décidément, avec toi, on a vraiment la solution à tous les problèmes.

Sur ce, Malo ce déplaça jusqu’à l’autre bout du lac pour que le sort puisse le couvrir en entier. Elle allait créer le sort et moi j’allais lui fournir la puissance magique pour le réaliser. On allait vraiment s’attaquer à un gros morceau, mais j’étais pleine de confiance, s’il y avait bien deux personne pour réussir un truc aussi dingue, ça ne pouvait être que Malo et moi.
Je la fixais en attendant son signal de départ car on devait bien rester synchro si on ne voulait pas que ça nous pète à la figure.


-Je suis prête, ma Lili !! Me cria-t-elle en levant sa baguette.

Au même moment, elle lança les premiers filaments de lumière de son sort que je me mis à nourrir de ma force. Tout doucement, avec patience, elle se mit à tisser un dôme au dessus du lac et de ses rives que je renforçais délicatement pour ne par le faire imploser. Cela nous prit plus de deux heures d’effort intense et de concentration, mais à la fin, un dôme parfait recouvrait toute la région sans le moindre trou. Malo récita la dernière incantation et le tout devint invisible pendant une demi-seconde pour réapparaître avec un léger halo prouvant la réussite totale de notre enchantement

- Géniale !! On a réussit !! Malo on est les meilleurs !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malory Olianov
Membre du Ministère
avatar

Date d'inscription : 12/08/2014
Messages : 285

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Dim 13 Nov - 15:57

Je réfléchissais encore un petit moment pour que tout soit en place dans ma cervelle d’algue afin de ne rien louper et ne pas faire une erreur.

- ça me dit oui et c’est plus que possible mais tu sais que cela ne va pas être simple. C’est un peu le même sort que celui qui entoure Poudlard et tu sais combien il est ardu et difficile à mettre en place et surtout à faire tenir.  Avec ce sort, l’espace sera moduler grâce à l’air et même si les personnes sont à côté du lac, ils ne verront rien qu’une petite plaine d’herbe et s’ils s’approchent de trop, l’espace qui entoure le lac sera comme absent ce qui le PRÉSERVERA des changements environnementaux et des constructions modernes des hommes. Toutefois, les sirènes pourront sortir si elles le souhaitent et le lac continuera à se nourrir des ÉLÉMENTS et MINÉRAUX qui l’entourent pour sa propre survie. On est bien d’accord sur ces points ? C’est-ce que tu voulais ??
 
-Tout à fait, une fois encore tu as mis dans le mile, Malo !! Décidément, avec toi, on a vraiment la solution à tous les problèmes.
 
Je ne savais pas si on pouvait dire ça mais j’aimais bien y croire et ça faisait plaisir de voir que les autres comptaient sur moi pour résoudre toutes sortes de problème et autres. Nous savions que tout cela n’allait pas être simple et de tout repos mais si ça pouvait aider de bonnes personnes ; on ne pouvait DÉCEMMENT pas partir sans les aider ; surtout des petits êtres comme ces sirènes. Un petit cadeau de mariage pour Lili. Je souris en pensant à l’étrange enterrement de vie de jeune fille de Lili. Là, j’étais sûr que personne ne pouvait avoir le même. Bref, revenons à nos moutons ; si Lili et moi arrivions à faire ce sort, nous allions presque égaler un des plus grands sorciers du monde magique. Il fallait que nous réussissions de A à z tout en restant en vie. Je me plaçais a l’autre bout du lac pour que la portée du sort soit plus grand et plus efficace.

- Je suis prête ma Lili affirmais-je en hochant la tête tout en la regardant et attendant son coup de DÉPART.

Le sort commença à partir de mes doigts et à partir de Lili. Tout allait se jouer maintenant… Nous avions chacune un rôle bien défini : moi, j’avais un grand savoir-faire des sortilèges et une grande puissance morale ; quant à Lili, elle prenait sa puissance ancestrale de dragon pour s’ajouter à la mienne, ce qui nous protégera et nous donnera la satisfaction d’un sort bien fait. Dès que je lançais le sort, je sentis l’énorme puissance de Lili. Je n’y avais pas pensé mais je devais supporter et réussir à maîtriser cette puissance à bon escient pour qu’elle me serve correctement. Il fallait donc que je reste concentrée et que je résiste aux dragons. Je fronçais les sourcils et fermais les yeux pour respirer un bon coup. Je tissais doucement et avec patience mon dôme au-dessus du lac. Cela me prit plusieurs heures pour atteindre les rives et englober le lac. Lili le renforça délicatement sous mon regard. Le dôme était finie et sans défauts. Je respirais un bon coup mais je n’avais pas terminé. Il me restait à rendre invisible notre protection ; ce que je fis sans effort et rapidement. Un halo lumineux nous prouva que c’était un sortilège réussi.

- Géniale !! On a réussi !! Malo on est les meilleurs !!

- ça on peut le dire, on est les nouvelles meilleures sorcières du monde !

On appela aussitôt les sirènes pour leur montrer le travail. Elles en furent satisfaites. On resta déjeuner au bord du lac avant de partir sur le dos de nos hyppogriffes pour rejoindre le manoir de la famille Godolphin. Les sirènes donnèrent un cadeau à Lili en l’honneur de son mariage. Je ne savais pas ce que c’était vu que j’étais déjà sur le dos de Chérubin. Après des derniers au revoir, nous décollâmes vers l’ouest, tout en se félicitant et en parlant de notre aventure.

-      -   Tu sais, je ne regrette pas de t’avoir proposé ça avec ta mère. Après les sirènes, la colonie de dragons pour voir la nouvelle espèce et enfin rendez-vous pour le déjeuner à Hivernes avant d’arriver au manoir. Lili, tu penses que je pourrai essayer d’approcher les dragons et pourquoi pas les toucher et monter dessus ???

Chérubin me fit une farce et fit une embardé pour me faire peur. Pour me venger, je le chatouillais sur le flanc ; ce qui provoqua des tremblements, des hennissements et un vol pleins d’altitude ; en haut, en bas, en haut, en bas. J’étais pliée de rire sans pouvoir m’arrêter, éprouvant une sensation de légèreté et de joyeuseté.


-        - Ce qui me manquera le plus à Poudlard, c’est le club des hyppo et des chevaux de tes parents. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lili Godolphin
Membre du Ministère
avatar

Date d'inscription : 13/08/2014
Messages : 212

MessageSujet: Re: Préparation du mariage de Lili et Hary   Lun 14 Nov - 10:13

Malory et moi avions réussit l'impensable : Cacher à la face du monde un lac de plusieurs hectares sous un bouclier d'invisibilité !!!
Dire qu'on en était pas peu fière serait mentir, car cet exploit nous hissaient au niveau des plus grands sorciers de notre époque. Et dire qu'on avait à peine 21 ans !!
Après cet exploit, nous étions allé nous coucher, épuisées mais heureuses d'avoir aidé la colonie de sirènes. La nuit fut paisible et calme. Le matin, nous trouva reposé et prête pour une nouvelle journée de vol. Après avoir pris un rapide petit déjeuné avec les sirènes, nous repliâmes rapidement le camp, enfin ce fut surtout Malory qui s'en chargea vu que j'étais toujours fâchée avec le sort "faitlamale". Puis nous primes la direction de la colonie de dragons pou voir les nouvelles espèces que les soigneurs avaient créés.


-Tu sais, je ne regrette pas de t’avoir proposé ça avec ta mère. Déclara Malory avec un grand sourire. -Après les sirènes, la colonie de dragons pour voir la nouvelle espèce et enfin rendez-vous pour le déjeuner à Hivernes avant d’arriver au manoir. Lili, tu penses que je pourrai essayer d’approcher les dragons et pourquoi pas les toucher et monter dessus ???

-Malo, un peu de sérieux, c'est de dragons dont l'on parles, des animaux sauvages et vicieux. Personne ne se risquerait à leur grimper su le dos ! Lui répondis-je en éclatant de rire, puis plus sérieusement je lui expliquais. -Tu sais, si on les élèves c'est plus pour récolter les ingrédients indispensable pou la création de potion. Je sais que c'est très terre à terre, mais franchement, qui voudrait chez soi une bête complètement incontrôlable. Quand à moi, si je les approche sous ma forme de dragon, je devrai me battre avec eux et franchement j'ai pas vraiment le cœur à ça !!

Sur ces mots, Malo ce mit à jouer avec Chérubin. Après que ce dernier lui fit une embardée pour lui faire peur, elle se mit à le chatouiller, du coup, le vol de Chérubin devient complètement erratique. Il montait et descendait comme un ludion ce qui faisait rire aux éclats mon amie.
Pendant ce temps, beaucoup plus calme, Moustique volait d'une allure régulière avec un calme olympien. J'était venu à adorer ce petit cheval qui sous son coté calme et obéissant possédait une point de vitesse des plus hallucinante. Même Chérubin, que l'on considérait comme un des plus rapide de sa génération était incapable  de l'égaler. Mais pour l'instant, mon petit Moustique regardait son copain faire le zouave tout en continuant tranquillement son vol.

A la fin, Malory arrêta ses pitreries en vient se mettre à coté de moi.  



-Ce qui me manquera le plus à Poudlard, c’est le club des hyppo et des chevaux de tes parents. 

-Oui, tu as bien raison, il me manque aussi. Je crois que ma mère va le rouvrir la semaine prochaine. Mon père et elle, l'on entièrement réaménagé. Tu devrais voir ça, c'est sublime. En tout cas, rien ne t'empêche de venir t'y inscrire car il est ouvert à tous. Oh !! Regarde !! on arrive à la colonie de dragon. tu vus, il y en a en vol. On devra vite se poser, si on veut pas être pris pour des casse-croutes par ses grandes bestioles !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Préparation du mariage de Lili et Hary
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Préparation du mariage de Lili et Hary
» Préparation du mariage d'Eden Mc Namarra et Chris Mc Carthaigh
» En préparation d'un mariage... [ pv : Roxane ]
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de mariage de Paquerette et Philipaurus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ténébros Poudlard :: Poudlard :: Rez-de-chausée :: Hall d'entrée-
Sauter vers: